« My Toyota is fantastic » … sauf pour un -certain- politicien

Toyota Lexus MouscronLorsque ce n’est pas l’un c’est l’autre… Il y en a toujours « un » pour se faire remarquer. Sans doute que celui-ci était en mal de publicité… mais si tel est le cas, il aurait mieux fait de la fermer pendant cette sortie médiatique ratée.

Mais ne dit-on pas que nous avons les politiciens que l’on mérite ?

Il y a quelques heures, Ben Weyts éructait : « Un ministre a besoin d’un véhicule avec un certain standing, pas d’une … Coroll…O ».

Corollo ? Carolo ? Collabo ? Bref, même dans sa langue de Vondel il n’arrive pas à prononcer convenablement la marque d’une voiture.

C’est au cours d’une discussion au Parlement flamand que ce sinistre ministre -Ben Weyts étiqueté N-VA- répliquait au député PTB Jos D’Haese au sujet du parc automobile du gouvernement flamand et plus particulièrement sur le coût des véhicules et leur location.

Celui qui a lancé cette phrase, disons-le tout de go… est assez à droite dans ses baskets

Peut-être ignore-t-il que le 20 février 2018 CossRoads lançait que le constructeur automobile Toyota était « Reconnu mondialement comme leader de l’automobile ». Plus près de nous, Le Point titrait le 7 novembre 2019 « Toyota bat des records dans un marché automobile mondial atone ».

Bref, ce monsieur aurait sans doute mieux fait de tourner la langue 7 fois en bouche avant de l’ouvrir.

Le personnel (plus de 700 personnes) qui occupe le site de Zaventem a certainement avalé son café de travers en entendant de tels propos.

Je l’invite à lire l’excellent article de Marcel Pirotte concernant la marque japonaise  mais ce n’est sans doute pas le genre de lecture qu’il apprécie.

Bref, revenons à nos moutons ou plutôt à nos chevaux qu’on retrouve sous le capot.

C’est tellement facile de lancer de telles âneries lorsqu’on pavane sur les routes au volant d’un véhicule émanant de l’argent public. La décence aurait voulu qu’il fasse profil bas et qu’il garde pour lui certains propos complètement déplacés.

Ceci confirme encore une fois bel et bien que le fossé entre l’homme politique et le citoyen se creuse chaque jour un peu plus. Ils sont décidément sur une autre planète.

Mais ce Flamand n’a pas la palme du bon mot. Willy Demeyer, bourgmestre PS de Liège n’hésite pas à dire « J’essaie de prendre le bus mais mes chauffeurs n’aiment pas parce que je vais casser leur business… ».

Ils y tiennent nos politiciens à leur -petit- confort. Ils sont pourtant les premiers à clamer que les Belges doivent faire des efforts pour remettre la Belgique sur pied.

Beaucoup de marques automobiles peuvent-elles se targuer d’avoir gagné le Dakar, le Nascar Cup Series, le Championnat du Monde des rallyes, en WEC et d’avoir été présent en Formule 1 comme l’a fait Toyota ?

Lexus MouscronAlors monsieur Weyts si la Toyota Coroll..O ne vous convient pas, je vous invite à vous rabattre sur Toyota Lexus Hybride et à l’heure où l’on parle de plus en plus de problèmes de climat, vous ferez preuve de bon sens.  

Regardez un peu ce qui se passe en Norvège ou encore en Suède :« La simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique suédoise, où seul le premier ministre dispose d’un logement officiel (payant) et d’une voiture de fonction. Tout écart, même minime, est sévèrement sanctionné ». 

La TRANSPARENCE et l’HUMILITE sont de mise !

A MÉDITER !

Outré par les propos tenus par ce ministre, un conducteur Toyota de la première heure : « le ministre qui roule en Toyota est un homme intelligent et respectueux » … Les élus Mouscronnois montrent à cet effet l’exemple car pas mal d’entre eux (échevins et conseillers communaux) roulent en Toyota …

Réaction de Toyota

Toyota Ben WeytsLe Team Marketing de Toyota n’est pas en reste en s’adressant à ses concessionnaires (voir pièce jointe). Je cite : « Comme vous le savez sans doute, notre gamme compte désormais un modèle de plus : la « Corollo ». Ce modèle est principalement destiné aux ministres belges, sur demande spéciale de Ben Weyts, Ministre de la Mobilité pour la Région Flamande. Il sera lancé ce week-end via les médias sociaux et ce mardi dans la presse (néerlandophone).

Pour couronner le tout, lundi 24/02, Monsieur le Ministre nous fera l’honneur de sa visite, pour un essai de la nouvelle Corollo. Bien à vous ».

Comme un certain Ponce-Pilate, notre bourgmestre madame Brigitte AUBERT en bonne politicienne s’en lave les mains…

Aubert ponce pilateLes personnes présentes dans les coursives de l’Excel mardi dernier lors de la présentation du projet CEBEO n’ont épargné ni les dirigeants de cette société ni nos élus dont notre bourgmestre accompagnée de certains échevins et du président de l’IEG…

Rendons à César ce qui appartient à César !

La présence de nos responsables politiques était courageuse car ils n’ignoraient pas qu’ils devaient s’attendre à quelques sarcasmes des riverains qui n’étaient pas dupes de la situation et étaient très remontés. Ces derniers savaient très bien que la Ville de Mouscron avait vendu le terrain visé par CEBEO à l’IEG sans plus s’inquiéter de ce qu’en feraient les responsables.

Les mauvaises langues diront que comme la Ville est comme cul et chemise avec l’IEG, le projet CEBEO étaient déjà dans les cartons !

Fumée blanche

Hier, sous le coup de 17 heures, madame Aubert accompagnée de sa « Cour » conviaient les journalistes pour un point presse concernant l’épineux dossier CEBEO.

Miraculeusement 🙂 , une fumée blanche jaillissait du CAM : le Collège communal remettait un avis négatif aux fonctionnaires concernant le projet de construction du nouveau centre logistique à la Martinoire.

Il est bon de savoir que le 12 février, la CCATM (Conseil Consultatif de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) avait déjà donné un avis défavorable au projet.

Une décision qui ravira sans aucun doute la majorité des 250 personnes qui ont assisté à la réunion de mardi dernier mais également toutes les personnes concernées de près ou de loin à cette implantation et qui pour diverses raisons n’avaient pu être présentes.

Faut-il s’étonner de la décision du Collège ? NON ! C’était cousu de fil blanc ! A la fin de la réunion, devant le parterre de riverains qui espéraient déjà entendre la décision du Collège, madame Aubert précisait qu’il fallait attendre le 17 février au soir : « Mais ce n’est qu’un avis consultatif. La décision FINALE revient au fonctionnaire délégué du Service Public de Wallonie à Mons »

Façon élégante et malicieuse de ne pas se mettre le public à dos !

Alors oui, la réponse fournie hier soir ravira les riverains mais comme me le disait une amie « C’est bien… Evidemment ! Mais je me demande si cet avis négatif n’est pas qu’un délestage de la patate chaude envers le fonctionnaire délégué qui, lui, n’a ni état d’âme ni électeurs ? ».

Poser la question, c’est y répondre !

Mouscron terre d’acceuil ou d’accueil ?

Excel Mouscronll fut un temps où Jean-Pierre DETREMMERIE, l’ancien président du Royal Excelsior Mouscron (aujourd’hui Royal Excel) mettait un point d’honneur à ce que tous les joueurs du club puissent dialoguer dans la langue de Voltaire.

Ce n’était nullement une obligation, mais ceux-ci avaient la possibilité d’avoir des cours de langues (français, néerlandais, anglais, italien, …) auprès de l’institut Berlitz qui occupait des locaux dans l’enceinte du club.

Aujourd’hui, cette pratique existe-t-elle encore ?

berlitzOn ne sait pas trop si Berlitz occupe encore des bureaux dans l’enceinte (on retrouve deux adresses différentes sur Google pour cette école de langue), si les joueurs sont invités à suivre des cours, de même si le « Centre Européen des langues parlées » occupe encore un local dans le complexe sportif…

Si c’est le cas, peut-être faudrait-il élargir l’invitation à d’autres personnes participant à la vie du club ?

Mardi dernier, alors qu’une réunion plutôt animée pour ne pas dire houleuse concernant CEBEO était organisée dans le Salon Wembley de l’Excel je fus très étonné d’être accueilli par cette fote d’ortograve 🙂 côtoyant une marque de champagne réputée.

L’auteur de cette erreur assez courante avait probablement abusé de la divine boisson ! Nous lui pardonnons volontiers …

Les personnes fréquentant le complexe de la rue du Stade et les responsables de l’Excel ont-ils surtout été attirés par la marque de champagne au détriment de la bonne orthographe ? Nous leur pardonnons également …

Par la même occasion, nous leur offrons un RECUEIL afin d’éviter les ÉCUEILS d’un mauvais ACCUEIL.

A votre santé !

CEBEO : une parodie de démocratie

cebeo Mouscron aalbeke

IL FERA BEAU DEMAIN !

Environ 250 citoyens, pour la plupart des riverains du projet gigantesque CEBEO s’étaient donné rendez-vous dans les locaux de l’EXCEL ce mardi 11 février à 18 heures afin d’écouter la bonne parole des dirigeants de la firme qui ne s’attendaient probablement pas à tant de participants.

Sans doute pour lui permettre exceptionnellement d’arriver dans les temps, notre bourgmestre avait cependant annoncé ce rendez-vous à 18.30 lors du conseil communal.

Après les présentations d’usage des promoteurs dans le but d’anesthésier le public, les porte-paroles des opposants sont entrés de manière autoritaire et compétente dans le vif du sujet.

Ils n’ont pas manqué de souligner les aberrations de ce projet mégalomane : suppression d’une zone boisée de 29000 m², création d’une implantation de 78000 m², pollution de l’air mais également pollution sonore diurne et nocturne, suppression d’une zone riche en biodiversité. J’en passe et des meilleures !

Une riveraine de la rue de la Royenne où se situe actuellement la société CEBEO n’a pas hésité à enfoncer le clou par son témoignage et a souligné le peu de réactivité de la Bourgmestre lors de ses plaintes …

Les dirigeants du projet semblaient KO sur place même si certains semblaient bien rire sous cape. Ce n’est pas l’intervention mièvre de la Bourgmestre qui a calmé les esprits. Elle a simplement expliqué qu’elle n’était pas seule à décider, que le collège communal l’accompagnait, que la CCAT s’exprimerait et que de toute façon, SEUL UN AVIS SERAIT DONNE !! 

Une fois de plus, cette mascarade s’apparente à un combat  entre David et Goliath ou celui du pouvoir de l’argent contre l’écologie et la santé.

Mais bon, comme me disait une amie présente lors de cette soirée « Cette parodie de démocratie fait partie des règles du jeu dans ce type de projet… »

Ces temps-ci, le monde politique n’a jamais parlé autant d’écologie, de circuits courts, d’économie circulaire, de projets à dimension humaine. Basta ! Certains partis n’ont rien compris et se contentent d’utiliser des slogans du style « Il fera beau demain » alors que leur mode de fonctionnement n’a fondamentalement pas changé !

NON, demain sera merdique si nous continuons dans ces voies destructrices. L’Ecologie ne peut rimer avec productivisme et consumérisme …

Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre

« Pauvre monde, tu fais peine à voir » (Georges Chelon)

Dix jours pour construire un hôpital mais 5 semaines pour aménager un carrefour …

carrefour christ marliere dragon risquons-tout… Cherchez l’erreur …

Si nos voisins Tournaisiens ne sont pas les derniers à en avoir ras-le-bol des éternels travaux qui minent leur quotidien, les Mouscronnois commencent tout doucement mais sûrement à leur emboîter le pas …

Passons sous silence les problèmes rencontrés lors de la réfection des voiries communales qui durent une éternité. Ces travaux seront désormais gratuits. Ça râlera peut-être un peu moins même si les délais seront sans aucun doute toujours aussi longs avec tous les désagréments quotidiens que rencontreront les riverains.

Que pensent nos élus de cet habitant d’Aarschot qui vient d’obtenir la somme de 1,65 millions d’Euros car il se plaignait de l’état des routes. Un collectif « mouscronnois » pourrait-il intenter une telle démarche ?  Les routes en piteux état ne manquent pas dans la Cité des Hurlus !

Cherchez l’erreur…

Plus personne n’ignore aujourd’hui le drame que vivent les Chinois avec le coronavirus.

Si leur situation n’était pas aussi grave, ces mêmes Chinois riraient probablement à gorge déployée en apprenant qu’un carrefour mouscronnois (Christ/Marlière/Dragon/Risquons-Tout) sera fermé 5 semaines pour son aménagement et le remplacement des feux de signalisation alors qu’ils s’attèlent à la construction d’un hôpital en 10 jours ! Cet hôpital devrait accueillir plus de 1.000 patients atteints du déjà célèbre virus.

Et dire que notre Echevine des travaux fanfaronnait début septembre sur les antennes de la télévision locale en annonçant que les travaux débuteraient fin octobre/début novembre alors que ces feux sont en panne depuis août 2019 et que de très/trop nombreux accidents y sont survenus. 

Un problème de feu rouge situé à un carrefour dangereux ne devrait-il pas passer en travaux prioritaires ?

A la lecture de ces lignes, nos édiles devraient rire … jaune !!

Les travaux de la Grand-Place touchent à leur fin

20200122_133526« Enfin » ajouteront sans aucun doute ce qu’il reste comme commerçants dans le Centre-Ville. « C’est pas encore terminé ?» rajoutera le quidam …

Madame Aubert n’avait-elle pas annoncé haut et fort lors d’un conseil communal de fin d’année 2019 que pour le 20 décembre « La Grand’Place sera alors pavée jusqu’à l’Hôtel de Ville ».

Et bien non, il reste encore pas mal de m² à finaliser devant notre superbe ex-Hôtel de Ville. La machine qui devait découper les pierres serait tombée en panne. En conséquence, la sous-traitance ne peut évidemment pas avancer dans les travaux.

Et le commerce ?

Même en heures de pointe on se bouscule de moins en moins dans la Petite-Rue ! Il ne sera pas facile de faire revenir une clientèle qui a sans aucun doute pris d’autres habitudes.

Il ne fait aucun doute que « Les Dauphins », « Mains et Sabots », « Les Bastions » « K in Kortrijk » et la « Promenade des Flandres » ont vu défiler pas mal d’Hurlus pendant la rénovation de la Grand-Place.

Il faudra certainement de nombreuses réunions autour d’une bonne pinte pour trouver la ou les bonnes stratégies pour redonner au commerce local ses lettres de noblesse. Sans vouloir être défaitiste, je me demande même s’il n’est pas trop tard !!

Quid du cinéma l’Eden ?

Là non plus, la fumée blanche n’est pas encore sortie du bureau de notre première dame.

Jamais en retard d’effets d’annonce, n’est-ce pas également notre bourgmestre qui avançait en septembre 2019 « Le projet pour l’Eden de la Grand-Place se finalise ». Dans la foulée, elle ajoutait : « Il faut faire quelque chose, surtout avec la rénovation de la Grand-Place. Je n’imagine pas que l’on puisse terminer cette rénovation sans que des travaux n’aient été effectués à l’Eden. Ce n’est pas une fois tout terminé que l’on ira creuser sur la Grand-Place quand même ».

Mais en 2017 déjà, après un entretien avec le propriétaire du bâtiment  elle annonçait « Cela se passe très bien… Cela me réjouit de voir que les choses bougent et très rapidement … »

Et encore une fois, c’est raté !

Mais les retards, notre Bourgmestre les connait bien, elle qui a d’énormes difficultés à respecter les horaires.

STOP aux taxes sur les carburants

carburantRares sont les bonnes nouvelles, mais tout vient à point à qui sait attendre …

Demain les compagnies de carburant (Total, Esso, Shell, etc…) vont vendre leurs produits sans taxes pour protester contre celles imposées par Gouvernement !

Le prix de l’essence sera de 0,90 cts et le gazoil à 0,95 cts.

Cliquez sur la photo jointe pour découvrir le lien vers la liste des stations concernées. 

Il y en aura plusieurs dans chaque ville.