Marcher sur Mars : rêve ou réalité ?

Un album pirate de Tintin titré « On a marché sur Mars » peut se trouver aisément sous le manteau dans certaines librairies. Toutefois, de la bande dessinée à la réalité il y a encore un grand pas que certains n’hésitent pas à franchir…

Pour certains scientifiques cette mission est de plus en plus envisageable. Le Président-directeur général de Tesla Motors, Elon Musk, prévoit dès 2024 une première mission habitée à destination de Mars. Dans un premier temps, le coût du billet est de 500.000 dollars ! Une paille !!

 Les habitants de la rue Jules Beauvoise à Herseaux sont dans ce sens des privilégiés. Ils ont l’impression de se retrouver chaque jour sur la planète Mars. Pas besoin de gagner au lotto !!

Certains cinéastes y trouveraient certainement le cadre idéal pour y tourner un film de Science-fiction « En route vers la planète Mars ». Un remake de Germinal serait également une alternative intéressante !

Allô Marie-Hélène, que fais-tu ?

Heureux Mouscronnois qui, pour arriver dans la rue Jules Beauvoise, doivent s’armer de patience et slalomer entre de nombreux nids-de-poule qui les emmèneront près de la Chaussée des ballons. Et il n’est pas faux d’affirmer qu’aucune rue de la Cité des Hurlus n’est épargnée par ces cratères. 

Qui osera encore dire que se rendre sur la planète rouge est une utopie ?

D’autres infos sur www.ambition2000.be

Quand un poulet remplace une main …

La polémique concernant l’agrandissement du poulailler à Dottignies n’a pas fini de faire jaser dans les chaumières !

Un (bon) contact au sein du Collège échevinal m’a contacté au début de cette semaine pour me signaler que du changement aurait bientôt lieu à l’entrée de Dottignies afin d’apaiser les deux camps en présence.

En acceptant l’extension de l’élevage industriel, les élus de la majorité cdH-MR semblent avoir été pris à leur propre piège. Ils espéraient probablement que les ministres Borsus et Tellier remettent en cause leur décision. Raté ! Caramba !

Nul ne connaît aujourd’hui la décision des personnes s’opposant au projet. Iront-elles en appel ? Seul l’avenir nous l’apprendra.

Laisseront-elles tomber ou continueront-elles de se battre contre ce qu’on pourrait appeler un abattoir destiné à la malbouffe. David contre Goliath …

Quid du Collège échevinal ?

A quel jeu jouent les membres du Collège ? Il n’est pas toujours facile de faire plaisir à tout le monde, sachant que dans ce cas-ci, les deux parties en présence s’opposent.

Désirant rattraper le coup, et voulant ou pensant faire plaisir tant aux Dottigniens qu’au propriétaire de ce vaste entrepôt de poulets, les élus ont pris deux grandes décisions.

Dottignies : capitale du poulet ?

C’est sans doute ce qu’imaginent nos responsables politiques qui veulent s’inspirer de la poule de Bresse.

Si le secret semblait bien gardé, il nous revient que la fameuse « Main » qui trône depuis pas mal d’années au rond-point de l’entrée de Dottignies, près du futur bâtiment qui abritera le bureau notarial « Werbrouck – Delcour – Cloet », sera déplacée au carrefour des canadiens pour faire place à une beau volatile à l’image de celui que l’on retrouve à Bourg-en-Bresse. C’est à nouveau Osvaldo Parise, l’employé/sculpteur de l’administration communale qui a réalisé la statue de Claude François d’Alfred Gadenne qui devrait s’atteler à la réalisation de l’oeuvre.

Celles et ceux qui fréquentent Famiflora ou les commerces de Mains et Sabots y verront un fameux changement visuel.

Afin de faire plaisir aux deux parties, la « main » et la « poule » alterneront durant deux années consécutives.

Ce même membre du Collège m’a aimablement fait parvenir une photo du projet qui a été accepté à l’unanimité par la majorité cdH-MR. Il devrait être avalisé lors du prochain conseil communal, sans doute à nouveau majorité contre opposition. 

D’après les échos reçus, cette nouvelle péripétie à la sauce mouscronnoise serait très loin de ravir les Dottigniens. 

La majorité cdH-MR n’en a cure … Son action pour que Dottignies devienne un modèle de Cité écologique ne s’arrêtera pas …

Ce n’est qu’un début !!

Plus d’infos sur www.ambition2000.be

Un Collège communal con … fini ?

Un an, un an déjà que le Covid19 nous a touchés de plein fouet et nous pourrit la vie. Si certains secteurs bénéficient d’aides plus ou moins importantes selon que vous soyez francophones ou néerlandophones, le monde culturel et folklorique n’en finit plus de pleurer devant l’ignorance de nos responsables politiques quant aux problèmes liés à leur secteur.

Plusieurs mouvements de géants avaient décidé de sortir de l’oubli, le temps d’un dimanche après-midi. Si le ciel était gris, c’est avec du soleil dans le cœur que les organisateurs ont néanmoins vu défiler pas mal de promeneurs accompagnés de jeunes enfants.

Si les mines étaient réjouies du côté de Dottignies, les participants doivent sans aucun doute regretter le manque de respect de la part du monde politique mouscronnois !

Ce dimanche après-midi, les géants dottigniens « manifestaient » en silence sur leur place symbolique « De la Résistance ».

Tout était organisé dans les règles ; demande d’autorisation d’organisation, lieux balisés, un « in » et un « out », sens de circulation, pas de vente de boissons, …et, cerise sur le gâteau, une présence offerte par Acta d’un vigile pour garantir les 100 personnes -maximum- en même temps.

Quel bel exemple de citoyenneté responsable dans le but de lancer un appel « au secours » pour les activités folkloriques locales.

Mais, bizarre… Aucun membre du Collège ne s’est déplacé dans la cité de la Main. Il y a de quoi s’interroger ! Les mauvaises langues avanceront qu’il n’y a pas d’élections à l’horizon. D’autres diront peut-être que notre bourgmestre est sans doute encore une fois arrivée en retard…

Les Écolos ont apporté leur soutien en nombre. Deux conseillers « il fera beau demain » (pas sûr pour eux !!!) étaient également présents, mais aucun élu des autres partis, là où près de deux cents citoyens avaient côtoyé le site sur une heure d’ouverture.

Encore une occasion ratée pour les deux partis de la majorité (cdH-MR) mouscronnoise pour appliquer leurs promesses électorales.

Mais quel bon moment passé pour les Dottigniens au pied du Vieux Clocher, occasion de renouer le lien intergénérationnel au travers de regards complices et d’explications spécifiques quant aux racines historico-folkloriques des vedettes d’un jour ; le tout, sous cette Main symbolique qui reprend ici tout son sens.

 

Le système économique passe-t-il avant la guérison

Appréciés ou non, mes derniers posts consacrés au Covid ont pas mal fait réagir…

Comme moi, pas mal de personnes se demandent comment les différents vaccins sont arrivés si vite sur le « marché » et à quelques jours d’intervalle.

La réponse est toute simple et est reprise dans la revue Solidaris de Mars 2021« Face à la gravité de la pandémie, le monde scientifique s’est mobilisé et a partagé très vite des informations sur les caractéristiques du virus. Dans le même temps, des financements publics et privés ont rapidement donné les moyens nécessaires pour la recherche, les essais cliniques et la production. Ainsi, les différentes étapes, qui généralement se succèdent, ont pu être réalisées en même temps. Tous les tests destinés à mesurer l’efficacité et la sécurité des vaccins ont été strictement maintenus et même augmentés. Par exemple, pour les vaccins de Pfizer et Moderna, le nombre de personnes impliquées dans ces études cliniques a été bien plus important (plus de 70.000 personnes) que pour les vaccins habituels (minimum 3.500 personnes).

Il serait donc intéressant de savoir pourquoi ce merveilleux système n’est pas appliqué à la recherche sur le cancer, le sida, sclérose en plaque, lèpre, mucoviscidose, etc …

Peut-être simpliste, mais on constate que le Covid touche tout le monde et met à mal l’économie alors que dans le cas du cancer ou du sida, ça ne touche pas tout le monde -en même temps-, c’est donc moins urgent.

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

Et pourquoi pas une piqûre culturelle ?

Vu la réussite d’avoir un grand centre de vaccinations à la rue de Menin, Mouscron peut se réjouir d’avoir un lieu qui accueille et accueillera encore une grande partie de la population locale lors des prochaines semaines. 

Comme beaucoup, j’ai regardé les informations et fait la visite « virtuelle » des lieux … et, là, une réflexion me saute aux yeux : que ce Centr’Expo me semble vide, impersonnel, triste, …

Pourquoi ne pas en profiter pour exposer le patrimoine artistique de notre région ? Des tableaux, des bâches montrant des lieux emblématiques du grand Mouscron, les géants de la région pour vous accueillir, un écran format XXL qui passerait des films de festivités historiques de nos quartiers…. bref, de quoi faire passer le temps d’une manière plus agréable avant et après le moment de la piqûre…

Le centre culturel, le musée de folklore, le syndicat d’initiative…auraient pu en profiter pour sortir de leurs murs et de s’approcher de tous les citoyens en leur proposant un piqûre « culturelle » via un peu de créativité et de fiches d’informations positives.

C’est quand même dommage de rater cette occasion de faire la promotion de notre « vraie vie collective de proximité ». Bref, contrairement à Ath qui a fait un petit effort dans ce sens, encore une occasion ratée de redonner un peu de vie, me semble-t-il !

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

De la dictature du vaccin !

Braves gens, bien sûr que vous êtes libres ! Ne vivez-vous pas en démocratie ?

MAIS …

Vous n’aurez pas de débats contradictoires avec les arguments pour et contre… Vous êtes bien trop cons !

On vous informe depuis des mois. Les médias, les politiques n’arrêtent pas de vous faire comprendre qu’il faut vous faire vacciner, ils ne cessent de vous faire peur puisque le choix est simple : vivre ou mourir !

Ne soyez donc pas difficiles, pas question de choisir votre vaccin préféré, qu’est-ce que ces enfantillages !

Vous n’avez pas compris ? Ne réfléchissez pas trop, on pense pour vous … Ne soyez pas des complotistes, soyez solidaires avec vos compatriotes, nous sommes en guerre, un pour tous, tous pour un ! Solidarité avec les soignants qui n’en peuvent plus…

Vous n’avez toujours pas compris?

Alors, vous pourrez choisir : ou rester chez vous ou obtenir un passeport vaccinal qui vous permettra de circuler dans les pays de l’Union Européenne …

Pour que votre choix soit encore plus simple, l’Ordre des médecins va poursuivre les docteurs qui formulent (d’après eux) des contre-vérités et sèment le doute au sujet des vaccins.

On vous prépare encore bien d’autres facilités pour que vous puissiez comprendre plus facilement nos démarches liberticides. Ne soyez pas effrayés, vous savez que nous ne voulons que votre bien …

Il n’y a qu’une solution VACCINS … VACCINS … VACCINS …

J’arrête de délirer. Je vais me faire beaucoup d’amis …

Pour sceller cette amitié, Je vous propose de lire ou relire « SOS Bonheur » de Griffo et Van Hamme, aux éditions Aire Libre.

Ecouter Guy Béart dans « La Vérité » ne peut que la renforcer ou même Florent Pagny avec « Ma liberté de penser »   !

ORWELL N’EST PAS LOIN avec 1984 ( La Police de la Pensée veille, et Big Brother ne vous lâche pas des yeux ) !!

D’autres infos sur www.ambition2000.be

La foire aux vaccins

Ci-dessous, le courrier transmis à la cellule Coronavirus… Un grand MERCI à mon fils pour le dessin illustrant l’article.

Messieurs,

Il m’est de plus en plus difficile de suivre l’actualité pour ne pas dire la saga des vaccinations…

En Belgique, on ne sait plus qui est réellement à la manœuvre et qui prend les décisions.

Politiques et experts semblent vouloir prendre à leur compte les décisions quand ça les arrange. La profusion de ministres de la santé n’aide pas non plus à l’exécution d’une action cohérente dans le pays.

A quelques heures de prendre une décision pour cette vaccination, quelques questions me turlupinent.

S’il y a des séquelles suite à l’injection du vaccin (problème de coagulation, thrombose, etc…), qui dois-je contacter pour me faire rembourser mes soins de santé ? Une assurance est-elle prévue ?

Comme la vaccination n’est pas obligatoire, la responsabilité de l’Etat ne peut pas être engagée. Je constate également que les firmes pharmaceutiques ont évidemment prévu des clauses d’exonération de responsabilité.  Si des effets secondaires indésirables importants devaient survenir, vers qui les victimes pourront-elles se tourner ?

D’avance je vous remercie pour la bonne suite que vous réserverez à ma demande.

Bien à vous,

Dominique VERCRUYSSE

D’autres infos sur www.ambition2000.be

 

Nouvelle situation ubuesque à Mouscron

Il y a quelques semaines, des travaux étaient entrepris à l’angle de la chaussée du Risquons-Tout et de la rue St Germaine afin d’aménager la zone 30 de l’hypercentre de Mouscron.

Ces travaux terminés dans les temps, une fois n’est pas coutume, les usagers et les riverains ont repris leurs bonnes vieilles habitudes.

Mais comme à Mouscron rien ne se passe jamais comme ailleurs, une situation des plus ridicules saute désormais aux yeux : une barrière a en effet été posée juste en face des portes des immeubles situés aux différents coins de la rue.

Imaginez les services de secours devant intervenir dans cette maison ou devant le commerce situé en face !

La suite ?

Il y a fort à parier (du moins on l’espère) que cette barrière sera enlevée et comme de nombreux potelets se trouvant à d’autres croisements de rues, il est probable que le trottoir restera dépourvu de sécurité.

Le plus bel exemple n’est-il pas le potelet écrasé par un camion au petit rond-point situé près du Pit-Bull, remis en place le lendemain et définitivement enlevé deux jours plus tard.

Dans le même ordre d’idées, durant plusieurs mois, à l’entrée et à la sortie du pont de la rue du Mont Gallois, des portails empêchaient le passage de véhicules trop importants. Ceux-ci ont été enlevés afin de permettre des travaux d’aménagement. Ces portails ne sont pas remis et ne le seront pas probablement avant longtemps …

A Mouscron, il est souvent préférable de ne pas trop se poser des questions !

La « bande » à Aubert : ne pas confondre boulettes et poulettes

L’histoire ne nous dit pas encore si chaque soir le mari de madame Aubert lui fredonne « Viens poupoule » de Maurice Chevalier afin de lui faciliter le sommeil. Mais afin que madame la bourgmestre pense à eux, les Dottigniens lui conseillent vivement d’utiliser cette chanson comme sonnerie de téléphone.

Le problème des poules dottigniennes ferait-il oublier les problèmes de vaccination dans la région ?

Le sujet était assez bien commenté ce mardi sur le marché Hurlus : « Les ministres sont bien payés pour ne pas prendre position », « Ils servent à quoi si c’est pour refiler la patate chaude à Mouscron », « Pour une fois il n’y a pas eu de compromis entre des ministres de différents partis »« Certains politiciens Mouscronnois auront des comptes à rendre » 

Bref, voici un sujet bien puant qui risque encore de faire parler de lui lors des prochains conseils communaux.

Votez pour nous et on s’occupe du reste

En fouinant un peu dans les tracts électoraux relatifs aux dernières élections communales, on pourrait résumer « Avant les élections c’est tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ». Après les élections, c’est : « Allez vous faire foutre ! ».

Le cdH montre qu’il n’a pas froid aux yeux en balançant « La participation des citoyens reste LA condition essentielle d’une politique communale réussie. A vos côtés, nous souhaitons poursuivre le travail déjà accompli. Continuons ENSEMBLE ».

Dans un intitulé Environnement et bien-être animal, l’autre parti de la majorité, le MR, n’hésite pas à publier « Répondre aux préoccupations et enjeux actuels en matière de bien-être animal en menant des actions de prévention et de responsabilisation fondées sur le nouveau code du bien-être animal ». Allez ! la bande à Bracaval nous offre encore un petit paragraphe pour la route : « Nous nous engageons pour une ville plus citoyenne, où les habitants sont consultés et appelés à donner leur avis sur les projets et les aménagements qui les concernent directement ».

Bref, les propos repris ci-dessus, démontrent bien qu’on prend les électeurs pour des cons.

Ceux qui aujourd’hui s’étonnent que les Ecolos aient refusé d’entrer dans la majorité communale comprendront mieux les raisons de leur refus …

Les dés sont-ils jetés ?

Je reprends les propos d’une personne qui suit et réagit très souvent aux articles paraissant sur mon blog : « Oui, les dés sont jetés je pense hélas… L’être humain est très fort quand il s’agit de faire des conneries. J’ai pensé à ces 130.000 (!) poules pendant tout le temps que je faisais mes petits gâteaux pour mes petits choux de Bruxelles, ce matin. Je suis antispéciste. Du coup un camp de concentration pour n’importe quelle espèce, ça me mine le moral ».

Un petit retour en arrière

Lors du communal où ce sujet était traité, c’est avec compétence que Rebecca Nuttens argumentait la position d’ECOLO par rapport à l’agrandissement d’une exploitation agricole à Dottignies : pollutions diverses (air, eau, sol), utilisation de produits phytosanitaires, utilisation importante d’eau, etc.…). Sans oublier « l’objet final » dans l’assiette du consommateur !

Le bien-être animal était également évoqué. Comment peut-on accepter en ce début de 21ème siècle une concentration d’animaux aussi importante dans des conditions aussi dégradantes dans des bâtiments clos sans lumière du jour ? Plus de 130.000 poulets ! Excusez du peu !

Le CDH par la bouche de la Bourgmestre madame Aubert toujours aussi autoritaire énumérait tous les obstacles que le dossier a traversé avant d’atterrir devant le Collège …

PAS UNE SEULE VOIX DISCORDANTE dans cette nébuleuse décrite par Mme Aubert.

Elle conclut donc merveilleusement : « Au vu de l’ensemble de cet avis, le Collège ne pouvait que délivrer l’autorisation » !

Le CDH à travers sa cheffe de file prend vraiment les Mouscronnois pour des imbéciles !

Tous ses membres sont-ils sur la même longueur d’onde ? Je pense particulièrement à Ann Cloet, Echevine de l’environnement. Mathilde Vandorpe apparemment est contre mais n’a pas assumé par sa présence au Conseil communal ! Michel Franceus aurait également émis un avis négatif ! Et les autres Echevin(e) ? Et le MR ? Ses représentants font le mouchon comme on dit si bien chez nous … Pourquoi ? J’ai bien ma petite idée mais ça ne sert à rien de remettre de l’huile sur le feu. Leurs responsables ont déjà assez de problèmes pour le moment sans encore en rajouter en couche …

Depuis hier, on sait que les ministres Borsus (MR) et Tellier (Ecolo)r ont décidé de ne rien décider ! De la part du MR rien d’étonnant … Par contre que Céline Tellier en tant qu’écologiste se débine, c’est incompréhensible ! Encore que dans l’affaire Clarebout (frites surgelées) à Comines, elle fuit également ses responsabilités….

J’aimerais entendre les arguments des uns et des autres !

Dans toute décision, il y aura toujours des « pour » et des « contre ». L’un ou l’autre devrait l’emporter en fonction de l’intérêt général et du respect des ÊTRES VIVANTS.

Oserais-je paraphraser Gandhi en affirmant : « On reconnaît la grandeur et la valeur d’une Cité à la façon dont celle-ci traite ses animaux ».