Le profit et le fric avant tout !

paribas DSC05939DES SOUS, DES P’TITS SOUS, TOUJOURS DES P’TITS SOUS … 

Un fidèle blogueur me fait parvenir un courrier transmis ce vendredi à une agence bancaire située dans la Chaussée de Lille à Mouscron. Avec son accord, je me permets de le partager. 

Suppression des agences de quartier et des distributeurs d’extraits de compte

« Je trouve scandaleux la suppression des agences. Dans ce cas-ci, une agence dans une rue commerciale proche de la frontière et drainant énormément de monde. 

Comment les personnes âgées et les gens défavorisés se débrouilleront-ils ? Tout le monde n’a pas internet ! Comment paieront-ils leurs factures ? Comment recevront-ils leurs extraits ? Mais en payant bien sûr ! Où avais-je la tête ? 

Je constate que nous allons vers une société de plus en plus déshumanisée avec seul leitmotiv : gagner le plus d’argent possible même si c’est au détriment de la population. 

Les banques ne sont pas des modèles de vertu ! 

Je ne me fais pas d’illusions… Mon avis n’est qu’une goutte d’eau dans un océan de profit ! Personne n’arrêtera la machine infernale mise en route pour favoriser les plus nantis. 

Permettez-moi quand même de rêver à une banque au service de l’homme et non pas le contraire. 

Une banque qui diminuera quelque peu les dividendes versés aux actionnaires afin d’augmenter les services aux clients. Une banque qui rémunérera correctement ses épargnants. Une banque qui … 

Un long débat sociétal en perspective, stérile j’en suis convaincu, les banques n’étant pas des modèles philanthropiques que je sache !! 

Bien à vous. » 

DU PAREIL AU MÊME … dans un autre domaine 

Le journal « L’Avenir » de ce samedi nous apprend qu’une maison de repos mettra la clé sous le paillasson fin juin…

Le journaliste Thomas TURILLON titre : « Les Amaryllis fermeront en juin : un drame humain et social ». Le complexe résidentiel « Domaine des Amaryllis » situé rue du Canada, dans le quartier populaire du Mont-à-Leux fermera ses portes : « le locataire mettait fin au bail le liant au propriétaire car les négociations avec lui se sont soldées par un échec ». 13 personnes composant le personnel se retrouveront sur le carreau et il faudra trouver une solution pour les 47 pensionnaires de l’établissement.

Les larmes aux yeux, le personnel signale que « le propriétaire aurait un projet de reconversion en… logements sociaux ».

Bref, de seniors calmes on pourrait bien passer avec un fameux bordel dans ce clos.

0n n’investit pas, on dissimule, on promet, on négocie en cachette, on projette de reconvertir, on licencie… A votre avis, pourquoi ? Poser la question c’est y répondre …

Bref, sous le soleil du libéralisme, rien de nouveau !

Tournai … manège ! Allô Marie-Christine ?

mcm tournaiDepuis le départ de son colistier Jean-Louis Claux qui a préféré rejoindre les rangs du parti socialiste pour les prochaines communales, Marie-Christine Marghem se fait discrète, très discrète même.

Celle qui s’était présentée sur le liste du PSC (Parti Social Chrétien) aux élections communales de 1994 avant de rejoindre Gérard Deprez lorsque celui-ci fonde le MCC (Mouvement des Citoyens pour le Changement) n’est que très peu sortie de sa réserve en commentant très peu la « trahison » de Jean-Louis Claux …

Un silence qui interpelle pour une Ministre qui devrait être pleine d’énergie et qui plus est exerce la profession d’avocate ! Et pourtant, on s’attendait à des réponses cinglantes lorsque jean-Louis Claux lance « À part son plan de carrière, elle (Marie-Christine Marghem) n’a rien apporté à la cité des Cinq clochers » mais d’un autre côté il vantait les mérites de Demotte « Depuis son arrivée à Tournai, Rudy Demotte a apporté beaucoup à la commune. Plus de 220 millions d’euros ». Beaucoup s’attendaient à une réponse telle que : « Et vous Monsieur Claux, qu’avez-vous apporté à Tournai » … Mais non, même pas !

Et demain ?

Certains se demandent où siègera Jean-Louis Claux ce prochain lundi, lors d’un des derniers conseils communaux de cette législature… A côté de Marie-Christine comme c’est le cas aujourd’hui, à un bout de table ou déjà du côté des rouches ? Les paris sont ouverts !

Et après-demain ?

Il est à espérer que Marie-Christine Marghem trouvera quelqu’un pour pallier la dégringolade d’Armand Boite car elle est dans le déni complet…  Tous les échevins qui sont passés par ce poste l’ont payé cher et vilain : les travaux et la mobilité, ce sont les postes pourris par excellence…

A titre d’exemple, il faut parfois plus d’une demi-heure pour aller des Bastions au centre-ville…

Et pourtant, si le PS avait eu le choix, n’aurait-il pas préféré récupérer l’échevin des travaux plutôt que Jean-Louis Claux tant Armand Boite semble bien estimé par certains socialistes ?

Un échevin des travaux qui n’a pourtant pas encore eu le temps de placer des places PMR (emplacements pour les personnes à mobilité réduite) dans les villages du Tournaisis aux abords des écoles, églises, … !

Allez Armand, il te reste quelques mois avant les élections pour réaliser ces petits travaux.

Oserons-nous dire crûment que le bilan du MR à Tournai est inodore, incolore et insipide ?

Le PS a une série de trophées indiscutables : le skate park, la rénovation du conservatoire, l’adhésion des villages au Parc Naturel (là c’est maigre, mais il y a au moins ça…) et le clou : la stabilisation des finances via Laetitia Liénard, celle qui dribbla Vandecauter Jean-Michel dans la course pour un échevinat.

Fort de ses 1.023 voix de préférence contre 627 voix pour la protégée de Demotte, Jean-Michel Vandecauter, l’homme proche des commerçants, préféra quitter la politique avant de revenir pour ces futures élections sur la liste Ensemble.

Tout n’est pas mauvais… (même si Rudy Demotte exagère en s’attribuant les mérites de ce qui a été fait par le privé (Bastions, zoning Froyennes, rénovation des immeubles) ou de la Région Wallonne et de la Province (autoroute, Cathédrale) ou mieux encore se vanter de projets… qui sont à l’état de projets (Maison de la Culture, Tournai Expo, Anciens Prêtres, Musée des Beaux-Arts))

Si on prend le MR : mobilité désastreuse, travaux à n’en plus finir et foireux… il n’y a que les quais du côté d’Ideta qui sont une réussite => c’est maigre de chez maigre… (et en plus Demotte s’en attribue les mérites)

Et la cerise sur le gâteau… c’est que Marie-Christine Marghem se tait dans toutes les langues…

La politique tournaisienne (et autres) sous haute tension

PS de TournaiNul n’ignore, à Tournai, que l’ambiance entre le MR et le PS ira crescendo jusqu’en octobre. Si le départ de Jean-Louis Claux le bleu sur la liste rouche semble rester au travers de la gorge de Madame Energie (Marie-Christine Marghem) ce transfert ne semble pas non plus passer facilement auprès de pas mal de socialistes.

Autant Jeff Danès pourrait rapporter des voix auprès des passionnés de The Voice qui n’en ont rien à cirer de la politique, autant Claux pourrait coûter bonbon au PS : combien de voix perdues pour des voix gagnées ? En supposant que tous ceux qui ont voté pour Claux le suivent…

Rappelons que l’arrivée de Jean-Louis Claux marque le départ ou plutôt le retrait volontaire de la liste socialiste de Marie-Line Colin, la secrétaire régionale de la FGTB, qui n’accepte pas l’arrivée du chef de file du MR au conseil communal sur la liste socialiste !

Tout ça risque d’être de l’excellent grain à moudre si le PTB dépose une liste.

Nouveau coup de comm’ pour les socialistes Tournaisiens 

La rose mais aussi le muguet font partie de l’histoire du Parti Socialiste. La rose rouge est incontournable lors des meetings et le muguet est indétrônable lors de la fête du 1er Mai. Depuis 2002, la rose au poing a désormais fait place au simple logo où l’on ne retrouve plus que les lettres P et S.

Mais le logo du PS risque encore de changer dans les prochaines heures. A quelques encablures des élections communales, Rudy Demotte veut prendre de la hauteur et faire oublier les problèmes du Pont des Trous auprès des futurs électeurs Tournaisiens. Les prises de position de tous les responsables politiques risquent de peser lourdement dans le décompte final au soir des élections.

Le Ministre-Président Demotte n’en est pas à sa première conception malvenue. Rappelez-vous les 5 petits points noirs qui donnent désormais l’identité du gouvernement Wallon et qui nous ont coûté la bagatelle de 537.000 €.

Un Rudy Demotte vu par certains comme le Messie mais il est regrettable que ses miracles ne suivent pas le même rythme que ceux de Jésus.

Pour ce coup-ci, c’est le Parti Socialiste tournaisien qui bénéficiera de ses hautes compétences dans ce domaine.

Les Tournaisiens afficheront désormais un parachute rouge et blanc (comme les couleurs de la ville) comme emblème socialiste local…

Certains y verront sans doute l’expression du rapatriement de Demotte en 2002. Il a atterri dans la cité des 5 clochers en provenance de Flobecq  en s’autoproclamant bourgmestre. Tout dernièrement, le 5 janvier de cette année, jeff Danès déclarait :  » Je suis né à Tournai, j’ai vécu six ans à Kain et je viens de déménager à Taintignies «  … Taintignies qui fait partie de la commune de Rumes ! Est-ce dire que l’intéressé n’est toujours pas domicilié à Tournai, qu’il le fera dans les temps impartis pour pouvoir figurer sur la liste ou qu’il aura une adresse bidon ?

Bref, comme pour le foot, les transferts semblent avoir la cote chez les socialistes Tournaisiens … 

Et ailleurs ?

Notez que Tournai n’a pas le monopole en matière de transferts…

Les Athois devront se farcir l’arrivée de Bruno Lefebvre, Député et bourgmestre empêché de Chièvres comme tête de liste …  Ce dernier étant sans doute à la manœuvre de l’éviction de Marc Duviver du PS athois.

Toutefois, si Lefebvre pensait s’être définitivement débarrassé de Duvivier c’était mal connaître l’ancien bras droit de Spitaels, travailleur infatigable pour sa ville.

Marc Duvivier, n’abandonnera pas ses Athois et se retrouvera sur une liste citoyenne d’où il a été rejoint par l’échevin socialiste Bougenies. Ce qui fit dire à Duvivier « Le temps ne nous fait pas perdre des amis. Il nous fait seulement comprendre qui sont les vrais. ». A méditer !!!!!

Duvivier n’aurait sans doute fait qu’une bouchée de Lefebvre s’ils étaient restés tous deux sur la liste socialiste. Et oui, la bête blessée évincée du PS n’offrira pas son fauteuil scabinal sans combattre et Lefebvre a bien du mouron à se faire.

Pour la petite anecdote, Marc Duvivier est toujours bien présent (au moment où cet article a été publié) sur le site du PS d’Ath 😊

Bref, ces départs et arrivées ainsi que l’émergence de listes donneront encore plus de peps et d’incertitudes quant à l’issue de ces prochaines élections dans pas mal de communes.

Et le mercato socialiste mouscronnois ? RAS. Avec les deux places vacantes sur la liste du PS, certains évoquent le retour en politique d ’Annick Saudoyer à qui les responsables du PS hurlus auraient laissé la porte entrouverte … Y aurait-il anguille sous roche car il se chuchote qu’elle pourrait quitter son poste de préfète à l’Athénée Royal Robert Campin de Tournai pour remplacer Serge Dumont à la direction de l’Athénée Royal Thomas Edison de Mouscron… Un Serge Dumont qui rêve de devenir bourgmestre d’Ath après les dissensions au sein du PS athois.

Wait and see !

Betterstreet : l’application qui dérange la commune Estaimpuis ?

senesael.jpgAnnoncée maintes fois sur Estaimpuis, l’application Betterstreet qui devrait aider les communes à mieux gérer certains problèmes communaux semble se faire attendre dans la commune de « Dan » …

Hier encore, alors que je souhaitais transmettre une photo sur le site, cette action me fut refusée…

Et pourtant, le journal local Sud Presse titrait le 17 MARS « Betterstreet sera effectif début mai à Estaimpuis ». Ce même journal publiait déjà la même info le … 28… Janvier ! Vivre ici avançait le lancement de l’application le 10 mars « Une nouveauté qui sera lancée fin du mois après avoir été testée par le personnel communal ». noN tele relayait la même info le 10 mars en précisant « Une nouveauté qui sera lancée fin du mois après avoir été testée par le personnel communal ».  

Bref, hormis se faire de la pub gratuitement par des effets d’annonce et avoir sa photo dans l’journal ou à l’TV locale on se demande pourquoi cette application est toujours absente à Estaimpuis. 

Il est également probable que la décoration de cet arrêt de bus fasse partie de l’action « Une fleur au bout du pinceau » lancée par la commune. OK, en y regardant de plus près, on voit bien qu’il ne s’agit pas d’une fleur lol

Bonne fête de Pâques !

Pâques, cloches, nids-de-poule, MouscronSi dans certaines régions de France les « cloches » semblent avoir ramené à nouveau la neige, les enfants Mouscronnois seront cependant les plus gâtés.

La Fédération Wallonie Bruxelles a en effet désigné notre Cité comme « Ville des Cloches » pour recevoir un maximum d’œufs de Pâques.

La désignation s’est tout simplement faite suivant le nombre de nids-de-poule détectés sur Betterstreet, l’application collaborative entre les citoyens et leur commune. A à ce petit jeu, Mouscron a emporté le jackpot !

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, notre Echevine de travaux a déclaré qu’elle voulait s’inspirer des 48 heures/chrono de La Redoute. Les problèmes signalés sur le site Bettrerstreet seront dorénavant réparés dans les 48 heures.

Elle a d’ailleurs pris les devants car la photo faite ce 30 mars à 8 heures 16 et qui décore ce post n’est plus d’actualité car la réparation a déjà été effectuée !

Comme quoi l’approche des élections est une bonne chose.

Autre info intéressante en ce jour de « Tour des Flandres », l’épidémie de « gale » détectée au chM et dont l’info s’est répandue comme une traînée de poudre dans notre Cité semble, suivant les dires des responsables de l’hôpital, entièrement sous contrôle !

« Sponsoring : La visibilité à tout prix ou les valeurs ? »

Damien, Yzerbyt, Dottignies, course, cyclisteLe titre de cet article a été repris du site MPCC « Mouvement pour un cyclisme crédible » ou Marc Frederix, alors directeur marketing de la Loterie Nationale Belge affirmait « l’image est beaucoup plus importante que la visibilité ».

Pour celles et ceux qui ignorent encore ce qu’est VEVIBA, signalons tout simplement que cette société est implantée à Bastogne et est spécialisée dans l’abattage, la commercialisation ainsi que la transformation du bœuf. Cette société appartient au Groupe VERBIST, un colosse de la viande en Belgique.

Mais VEVIBA c’est également 3 syllabes qui aujourd’hui résonnent dans la tête de beaucoup de Belges suite au récent scandale sanitaire dont la presse fait un très large écho. Dans les prochains jours, il y a fort à parier que de nombreuses révélations surgissent ! D’aucuns parlent de mafia, d’omerta, de pointe de l’iceberg, de réseaux, etc… Et rebelote ! Une nouvelle saga à découvrir …

C’est donc plus que très étonné, qu’en découvrant l’affiche du « Mémorial Damien YZERBYT » qui se déroule le jeudi 29 mars à Dottignies je retrouve le nom de cette société flanquée entre le logo de l’IEG et de la Ville de Mouscron !

On lance souvent que l’argent n’a pas d’odeur mais …

On ignore si à l’issue de cette course de plus de 90 kilomètres réservée aux Dames Nationales 1.15-CO ces reines de la pédale recevront le sandwich/haché. Il est aussi à craindre que les traditionnels hamburgers du jour ne fassent pas recette.

 « Mouscron Ville Santé »

Voir un tel sponsor sur une affiche vantant une compétition sportive est-il choquant ? Les avis seront sans aucun doute partagés.  

FerreroCertains n’y trouveront rien à redire. D’autres désapprouveront et ajouteront que même notre actuelle Bourgmestre, Madame Brigitte AUBERT, n’hésite pas à afficher le logo de la société FERRERO sur le site de son ASBL VIASANO en sachant que FERRERO n’est autre que le « numéro 2 sur le marché global de la confiserie chocolatée en Belgique. Elle propose une large gamme de produits : Nutella, Kinder, Ferrero Rocher, … ».

Lorsque l’on sait toute la polémique créée autour du NUTELLA -que j’adore- malgré un nouvelle campagne vantant la qualité de ses produits, on peut se poser pas mal de questions sur ce sponsoring d’un site où l’on peut lire en accroche « MANGER MIEUX… bouger plus ! ».

N’est-ce pas notre actuelle Bourgmestre qui lançait en 2016 « Nous sommes entrés en 2007 dans ce projet et, neuf ans plus tard, nous nous investissons encore dedans. Pour rappel, VIASANO associe la consommation d’une alimentation équilibrée et l’activité physique. »

Il serait probablement intéressant que Madame AUBERT précise ce qu’est une alimentation équilibrée…

Dans un souci de parfaite compréhension, j’ai essayé de ne pas faire un article trop haché.

Mouscron : ton univers impitoyable

Mons, Mouscron, cyclistes gonflésSoyons réalistes ! Mouscron n’a pas le monopole des routes désastreuses… 

C’est ainsi qu’à Mons, un groupe de cyclistes emm… se fait entendre pour le plus grand désarroi de l’Echevin de la mobilité. C’est compréhensible : on ne peut pas déranger ces personnes dans leur confort.

La dernière réalisation des cyclistes gonflés n’a pas manqué de m’interpeller… Ce groupe de cyclo qui œuvre pour le bien-être et la sécurité des 2 roues a réalisé dans la ville de Mons un golf 18 trous avec les nids-de-poule.

J’ai pris contact avec un des responsables qui m’a bien sympathiquement autorisé à utiliser leurs clichés pour agrémenter cet article.

Si une telle action se déroulait dans notre Cité, il y a fort à parier que toute la pelouse du Canonnier ne suffirait pas à colmater tous nos nids-de-poule, même s’il faut bien l’avouer, grâce aux publications sur Betterstreet, ils le sont petit à petit.

Le titre de cet article a été récupéré de leur forum à l’humour décapant que je vous invite à découvrir en cliquant sur la photo. J’y ai puisé le titre de l’article en y changeant le nom de la commune.

Tous avec Madame Aubert pour visiter la Cité des Hurlus

Brigitte, Aubert, MouscronBrigitte Aubert, notre actuelle bourgmestre veut-elle s’inspirer de Patrice VERGRIETE, le Maire de Dunkerque ?

C’est une nouvelle indiscrétion sortie tout droit du C.A.M (Centre Administratif Mouscronnois) qui nous a mis la puce à l’oreille.

Mais que pourrait bien trouver comme idée notre Brigitte communale chez cet élu Français ? Le Maire de Dunkerque voulant prouver que les choses avancent dans sa ville compte organiser des balades en bus et celles-ci seraient gratuites.

L’idée n’est pas anodine à quelques mois des élections où tout est bon pour faire parler de soi.

J’ai donc fait une petite recherche sur la toile pour découvrir qu’en effet le Maire Dunkerquois sera dans le bus, non pas au volant mais derrière le micro pour commenter ses projets.

C’est donc micro en main que notre Bourgmestre présentera « son » Mouscron. Pour éviter les secousses dues au mauvais état des routes communales qui sont loin d’être des billards, notre Bourgmestre a déjà fait quelques essais de manière à ce qu’un soubresaut ne provoque pas un contact inopiné entre le micro et sa dentition.

http://www.lavoixdunord.fr/330075/article/2018-03-07/pour-evoquer-les-chantiers-le-maire-propose-des-visites-en-bus-commentees-par#utm_medium=redaction&utm_source=twitter&utm_campaign=page-fan-dunkerque

Que visiter ?

Le Cabinet de Madame Aubert planche depuis quelques jours sur ce projet et regrette que le nouveau Musée du Folklore ne soit pas encore ouvert.

Il s’avère déjà que le départ du car se fera au CAM pour mettre directement le cap vers le centre commercial « Les Dauphins ». Ensuite, direction le centre équestre et le Futurosport voisin où il ne sera malheureusement pas possible de découvrir les joueurs préparant leurs boulettes. Si le temps le permet, certains pourront même fouler la piste Régis GHESQUIERE.

Ensuite, en route vers Dottignies à la découverte du circuit automobile des 6 heures de Courtrai. Un café sera offert au « Bœuf » qui on se le rappelle avait dû fermer son établissement lors de la dernière épreuve. Il se chuchote que la prochaine édition serait rebaptisée « Les 6 heures de Kortrijk-Mouscron » mais rien ne semble encore acquis à propos de l’ouverture de l’établissement le jour de la compétition et ce même si la présentation de l’épreuve s’y tiendra.

Au retour, une petite halte sur la Chaussée de Luingne permettra de découvrir les travaux restant à accomplir pour terminer la Route de la Laine qui a tant fait parler d’elle avec son plan d’eau, sa faune et sa flore !!

Un petit détour par la cité des vieux conjoints du Petit-Pont où on pourra voir l’état d’avancement de la réfection des maisonnettes emmènera ensuite les promeneurs d’un jour au Château des Comtes qui servira de point de chute pour l’avant-dernière étape.

Si la place de stationnement n’est pas squattée, le bus stationnera à quelques encablures du chM, en face du Château des Comtes.

De là, tout ce petit monde se rendra à pied vers le « Bois-Fichu », la dernière zone verte de Mouscron, ou du moins, ce qu’il en reste. Sur le chemin du retour, des explications seront fournies sur la manière dont l’eau a été ramenée afin de remplir les douves du château. Un petit tour de ce monument historique (entre les nombreuses crottes de chiens) permettra aux participants de découvrir les travaux qui ont été réalisés autour de celui-ci ainsi que la superbe cascade d’où l’eau jaillit pour les alimenter. Une visite du Centre Marcel MARLIER (Musée Martine) avec ses copies originales serait envisageable ! 

Récupération : Une fois de plus !

Plagiat, récupérationCe mercredi, je recevais un coup de fil d’un journaliste du Nord-Eclair qui m’informait avoir lu sur mon blog l’information selon laquelle de l’amiante aurait été trouvée dans l’ancien hôtel de ville. La conversation était plutôt sympa mais la situation devint assez cocasse par la suite lorsqu’il me demanda qui m’avait donné cette information.

Il est sans doute nouveau dans la maison Sud Presse car sans ça, il devrait savoir que je ne cite jamais mes sources !

Je lui ai donc répliqué « Faites comme moi, cherchez. C’est pour ça que vous êtes journaliste ».

Pourtant, alors que ce journaliste m’avait confirmé avoir trouvé l’info sur mon blog, ce dernier sortait l’info ce vendredi sur une belle page « De l’amiante retarde les travaux de l’hôtel de ville » signée A.P sans citer la source de son inspiration.

Ok, ce n’est pas la première fois que ça arrive avec le journal local mais son collègue de la Dernière-Heure a été bien plus sympa et inspiré en sortant l’information hier en signalant toutefois sa source !

Amiante : Problèmes de communication au sein du Collège ?

Dans la Dernière-Heure de jeudi, Brigitte Aubert la bourgmestre – dont le mari est médecin – déclare : « il y en avait un petit peu (de l’amiante), comme dans beaucoup d’anciens bâtiments. Ce n’était pas inconnu, et cela a été désamianté ». Aujourd’hui, dans le Nord-Eclair, Ann CLOET, l’Echevine des bâtiments tient un tout autre discours en précisant : « De toute façon, il faut un permis pour désamianter ». Elle rajoute : « Une fois l’entreprise déterminée, il faudra un délai de quinze jours ouvrables pour procéder au désamiantage. Dès lors, nous pourrons entrer dans le vif du sujet. » Elle termine par : « Le plus important maintenant, c’est de procéder correctement au désamiantage pour commencer les travaux ».

Comprenne qui pourra ! Il faudra bien qu’un jour la Bourgmestre et l’Echevine accordent leurs violons.

Précision du journaliste : « le montant des travaux a été fixé à 32.000 € ».

Si dans ce dossier on semble ne prêter attention qu’à l’aspect financier (comme pour la caserne des pompiers de Dottignies), n’est-il pas urgentissime de se demander s’il y a eu du danger pour le personnel ?

Juste une question de respect

Lorsqu’un article est publié sur mon blog, je mets un point d’honneur à citer mes sources en y ajoutant des liens qui renvoient directement vers les articles et journaux ou sites concernés !

En résumé, comme me le signalait un de ses confrères « Il y a des journalistes qui vont chercher les infos sur le terrain et d’autres qui restent assis le cul sur leur chaise et qui attendent que le téléphone sonne ».

Pour lire divers journaux, je constate en effet que le Nord-Eclair est de plus en plus souvent deuxième sur la balle à propos de pas mal de sujets. Les infos reprises à gauche et à droite ou sur Internet ne sont assez souvent que du réchauffé car elles sont parues dans d’autres gazettes ou réseaux sociaux quelques jours auparavant.

Ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent dans une ville de plus de 57.000 habitants.

En mars 2017, alors que je m’interrogeais sur mon blog à propos d’une prise de position de la Sénatrice et Députée régionale et communautaire Christiane VIENNE lors de la commission d’enquête sur l’affaire Publifin où notre parlementaire invitait un témoin à ne pas répondre suite à une question posée par un de ses collègues, Madame Vienne avait posté un commentaire sous mon article« il n’y a plus que de petits procureurs des réseaux sociaux ».

Evidemment, toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire ! Cela dérange très souvent lorsqu’on gratte là où ça fait mal !

Bref, j’en déduis que dans la profession, il y aurait des journalistes et des scribouillards mais aussi des « Petits procureurs des réseaux sociaux » qui sévissent là où ils feraient mieux de ne rien écrire.

Inspirez-vous !

J’invite d’ailleurs certaines personnes en panne d’idées, de lire l’excellent article de Juliette DE MAEYER, Professeur adjointe et responsable des échanges internationaux au sein de l’université de Montréal « Le journalisme numérique à l’heure du copier/coller » en cliquant sur la photo illustrant cet article.