Le profit et le fric avant tout !

paribas DSC05939DES SOUS, DES P’TITS SOUS, TOUJOURS DES P’TITS SOUS … 

Un fidèle blogueur me fait parvenir un courrier transmis ce vendredi à une agence bancaire située dans la Chaussée de Lille à Mouscron. Avec son accord, je me permets de le partager. 

Suppression des agences de quartier et des distributeurs d’extraits de compte

« Je trouve scandaleux la suppression des agences. Dans ce cas-ci, une agence dans une rue commerciale proche de la frontière et drainant énormément de monde. 

Comment les personnes âgées et les gens défavorisés se débrouilleront-ils ? Tout le monde n’a pas internet ! Comment paieront-ils leurs factures ? Comment recevront-ils leurs extraits ? Mais en payant bien sûr ! Où avais-je la tête ? 

Je constate que nous allons vers une société de plus en plus déshumanisée avec seul leitmotiv : gagner le plus d’argent possible même si c’est au détriment de la population. 

Les banques ne sont pas des modèles de vertu ! 

Je ne me fais pas d’illusions… Mon avis n’est qu’une goutte d’eau dans un océan de profit ! Personne n’arrêtera la machine infernale mise en route pour favoriser les plus nantis. 

Permettez-moi quand même de rêver à une banque au service de l’homme et non pas le contraire. 

Une banque qui diminuera quelque peu les dividendes versés aux actionnaires afin d’augmenter les services aux clients. Une banque qui rémunérera correctement ses épargnants. Une banque qui … 

Un long débat sociétal en perspective, stérile j’en suis convaincu, les banques n’étant pas des modèles philanthropiques que je sache !! 

Bien à vous. » 

DU PAREIL AU MÊME … dans un autre domaine 

Le journal « L’Avenir » de ce samedi nous apprend qu’une maison de repos mettra la clé sous le paillasson fin juin…

Le journaliste Thomas TURILLON titre : « Les Amaryllis fermeront en juin : un drame humain et social ». Le complexe résidentiel « Domaine des Amaryllis » situé rue du Canada, dans le quartier populaire du Mont-à-Leux fermera ses portes : « le locataire mettait fin au bail le liant au propriétaire car les négociations avec lui se sont soldées par un échec ». 13 personnes composant le personnel se retrouveront sur le carreau et il faudra trouver une solution pour les 47 pensionnaires de l’établissement.

Les larmes aux yeux, le personnel signale que « le propriétaire aurait un projet de reconversion en… logements sociaux ».

Bref, de seniors calmes on pourrait bien passer avec un fameux bordel dans ce clos.

0n n’investit pas, on dissimule, on promet, on négocie en cachette, on projette de reconvertir, on licencie… A votre avis, pourquoi ? Poser la question c’est y répondre …

Bref, sous le soleil du libéralisme, rien de nouveau !

Tournai … manège ! Allô Marie-Christine ?

mcm tournaiDepuis le départ de son colistier Jean-Louis Claux qui a préféré rejoindre les rangs du parti socialiste pour les prochaines communales, Marie-Christine Marghem se fait discrète, très discrète même.

Celle qui s’était présentée sur le liste du PSC (Parti Social Chrétien) aux élections communales de 1994 avant de rejoindre Gérard Deprez lorsque celui-ci fonde le MCC (Mouvement des Citoyens pour le Changement) n’est que très peu sortie de sa réserve en commentant très peu la « trahison » de Jean-Louis Claux …

Un silence qui interpelle pour une Ministre qui devrait être pleine d’énergie et qui plus est exerce la profession d’avocate ! Et pourtant, on s’attendait à des réponses cinglantes lorsque jean-Louis Claux lance « À part son plan de carrière, elle (Marie-Christine Marghem) n’a rien apporté à la cité des Cinq clochers » mais d’un autre côté il vantait les mérites de Demotte « Depuis son arrivée à Tournai, Rudy Demotte a apporté beaucoup à la commune. Plus de 220 millions d’euros ». Beaucoup s’attendaient à une réponse telle que : « Et vous Monsieur Claux, qu’avez-vous apporté à Tournai » … Mais non, même pas !

Et demain ?

Certains se demandent où siègera Jean-Louis Claux ce prochain lundi, lors d’un des derniers conseils communaux de cette législature… A côté de Marie-Christine comme c’est le cas aujourd’hui, à un bout de table ou déjà du côté des rouches ? Les paris sont ouverts !

Et après-demain ?

Il est à espérer que Marie-Christine Marghem trouvera quelqu’un pour pallier la dégringolade d’Armand Boite car elle est dans le déni complet…  Tous les échevins qui sont passés par ce poste l’ont payé cher et vilain : les travaux et la mobilité, ce sont les postes pourris par excellence…

A titre d’exemple, il faut parfois plus d’une demi-heure pour aller des Bastions au centre-ville…

Et pourtant, si le PS avait eu le choix, n’aurait-il pas préféré récupérer l’échevin des travaux plutôt que Jean-Louis Claux tant Armand Boite semble bien estimé par certains socialistes ?

Un échevin des travaux qui n’a pourtant pas encore eu le temps de placer des places PMR (emplacements pour les personnes à mobilité réduite) dans les villages du Tournaisis aux abords des écoles, églises, … !

Allez Armand, il te reste quelques mois avant les élections pour réaliser ces petits travaux.

Oserons-nous dire crûment que le bilan du MR à Tournai est inodore, incolore et insipide ?

Le PS a une série de trophées indiscutables : le skate park, la rénovation du conservatoire, l’adhésion des villages au Parc Naturel (là c’est maigre, mais il y a au moins ça…) et le clou : la stabilisation des finances via Laetitia Liénard, celle qui dribbla Vandecauter Jean-Michel dans la course pour un échevinat.

Fort de ses 1.023 voix de préférence contre 627 voix pour la protégée de Demotte, Jean-Michel Vandecauter, l’homme proche des commerçants, préféra quitter la politique avant de revenir pour ces futures élections sur la liste Ensemble.

Tout n’est pas mauvais… (même si Rudy Demotte exagère en s’attribuant les mérites de ce qui a été fait par le privé (Bastions, zoning Froyennes, rénovation des immeubles) ou de la Région Wallonne et de la Province (autoroute, Cathédrale) ou mieux encore se vanter de projets… qui sont à l’état de projets (Maison de la Culture, Tournai Expo, Anciens Prêtres, Musée des Beaux-Arts))

Si on prend le MR : mobilité désastreuse, travaux à n’en plus finir et foireux… il n’y a que les quais du côté d’Ideta qui sont une réussite => c’est maigre de chez maigre… (et en plus Demotte s’en attribue les mérites)

Et la cerise sur le gâteau… c’est que Marie-Christine Marghem se tait dans toutes les langues…