Ce socialiste peut-il nous donner des leçons ?

Comme beaucoup, je pense que pas mal d’auditeurs ont délaissé l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » depuis le départ controversé d’Emmanuelle Praet.

Une fois n’est pas coutume, malgré ce soleil estival, j’ai regardé l’émission menée par Christophe Deborsu qui traitait entre autres, des tests PCR.

Il n’entre nullement dans mes intentions de prendre position sur l’obligation ou la liberté de se faire vacciner mais… ce qui m’a vraiment interpellé ce sont les propos tenus par Frank Vandenbroucke, vice-premier ministre et Ministre Fédéral des Affaires sociales et de la Santé publique depuis le 1er octobre 2020.

Répliquant sur le fait qu’il imposait de faire payer le test PCR aux personnes ne voulant pas se faire vacciner, ce membre du parti socialiste flamand devenu aujourd’hui Vooruit a, sans aucune honte, osé déclarer « En tant que socialiste on ne peut pas vider les caisses de l’Etat » … A découvrir à partir de 8 minutes 40 ici 

II est vrai qu’un proverbe français dit que « Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir » …

Petit rappel

A n’en pas douter, ce brav’ Frank prend son pied comme il peut car n’oublions pas que VDB a démissionné en mars 95, à la suite de son implication dans l’affaire Agusta. Il avait reconnu avoir découvert 6 millions -de francs belges- d’argent noir dans les comptes de son parti (le parti socialiste flamand). Cet argent se trouvait sur le compte de la banque (socialiste) CODEP en… Suisse. Cet argent a(urait) été brûlé mais aucune preuve n’attesterait que ce fut à la demande de Frank Vandenbroucke. Rappelons toutefois qu’il était à l’époque le Président du parti socialiste flamand sp (Socialistische Partij) devenu ensuite sp.a (Socialistische Partij Anders) jusqu’en mats 2021.  

Bref, le motif invoqué par VDB afin de refuser la gratuité des tests PCR pour les personnes ne souhaitant pas se faire vacciner est surprenant ! C’est le moins qu’on puisse dire… Les 150.000 € partis en fumée correspondent à 3.000 tests au prix unitaire de 50 euros !

C’est bien connu que le citoyen a très souvent des trous de mémoire …

Le parti socialiste et dans ce cas bien précis VDB a très souvent la mémoire courte surtout quand il traîne derrière lui moultes casseroles.

John Kenneth Galbraith disait : « En politique, rien n’est plus admirable que d’avoir la mémoire courte ».

Avait-il tort ?

Gratuité des test PCR en France

Pour être complet, sachez que la France OFFRE la gratuité des tests PCR. Ben oui, il faut bien faire vivre l’économie et faire venir les touristes en France pendant la période des vacances.  

Mais qui en veut à notre Château ?

Il y a quelques semaines, une nouvelle signalisation apparaissait à l’entrée du site du Centre Hospitalier Mouscronnois « Parking Château des Contes ». Interpellant et d’aucuns avaient évidemment sursauté en remarquant cette « petite » bévue !

L’erreur fut par la suite réparée …

Vendredi dernier, dans un article consacré aux festivités d’été, un journaliste local reprend les propos de l’Échevin de la culture « À Mouscron, la prochaine date clé tombera malheureusement un peu tôt. Le 4 juin prochain sera en effet organisée l’édition 2021 de « Venise à Mouscron », soit quelques jours seulement avant l’entrée en vigueur du nouveau protocole. Mais nous avons revu notre copie pour maintenir l’événement, non pas avec une centaine de « costumés » rassemblés dans le parc communal, mais bien répartis également au Château des Contes et au centre-ville. »

On peut se demander s’il n’y a pas anguille sous roche et que, dans un avenir proche la dénomination de notre Château bien aimé pourrait changer !  Dans l’état où il se trouve, il sera toutefois difficile de lui donner un nom rappelant la Sérénissime !

Plus sérieusement, on peut se poser des questions !

De deux choses l’une, soit le journaliste pratique son métier en toute indépendance soit il travaille au service de l’Administration communale et effectue des copier-coller ! Plusieurs personnes dans mon entourage n’hésitent pas à affirmer : « Ces journalistes ne font plus du journalisme car cette rédaction est juste devenue chargée de com’ et de promotion de la Ville et leur gazette devrait être absorbée par la maison du tourisme et le syndicat d’initiative ».

Mouscron mérite un peu le Lessines de Magritte par son surréalisme.

Un jour, un hebdomadaire avait qualifié le journal du coin de Moniteur local.

C’était à l’époque où certains du milieu politique et journalistique jouaient les seigneurs, se gavant ensemble de la bonne table et des blagues en comité restreint qui trouvaient quelques jours plus tard écho dans le Moniteur.

Rien n’a finalement changé dans cette ville…

Et pourquoi ne pas avoir son château des contes … d’aventures imaginaires faute d’avoir encore des Comtes et des personnes pouvant afficher du crédit et des bons comptes. Aussi quand la cour s’amuse, il est logique que des bouffons copient sans réflexion.

Finalement, ils font le conte qui n’est qu’ainsi que le récit d’un fait issu de l’imaginaire.

Il faut savoir qu’à Mouscron, tout passe, un peu comme avant, par une communication des politiques au plus haut niveau.

Comme avant, sauf l’intelligence d’avant en moins …

Vive Mouscron, Vive l’Europe lol

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

Signalisation routière abracadabrante

Existe-t-il un autre pays ou à tout le moins une autre région où l’on trouve des panneaux routiers qui se retrouvent dans une telle position depuis des semaines et même peut-être des mois ?

C’est à l’entrée de Tournai, en venant de Péruwelz, que vous aurez peut-être l’occasion de découvrir ce nouveau chef-d’œuvre wallon.

J’ose dire peut-être car en plus d’aborder les nids-de-poule qui sont encore plus dangereux en cas de pluie et d’essayer de déchiffrer les panneaux routiers également mal en point pour ne pas dire en ruine, vous aurez alors l’occasion de découvrir le panneau repris ci-contre.

Comment ce panneau routier s’est-il retrouvé dans cette position? Aucune idée mais de nombreux conducteurs empruntant cet axe souffrent probablement d’un torticolis en essayant de le déchiffrer !

C’est une question à poser au SPW (service public de Wallonie) !

Mais qu’en pensent les nombreux politiciens bien placés du tournaisis ?

D’autres articles sur www.ambition2000.be

Marché aux fleurs

Il ne reste plus aux commerçants Mouscronnois que leurs yeux pour pleurer.

Le jeudi de l’Ascension est synonyme de Marché aux fleurs à Mouscron. Si ce matin le temps était plus ou moins potable, il n’en allait pas de même vers 13 heures où la pluie fit son apparition.

Hormis quelques personnes attablées sur les terrasses heureusement couvertes, il ne restait plus grand monde sur la Grand-Place. Si le soleil ne daigne pas repointer le bout de son nez, il reste à espérer qu’à l’image de ce week-end, la boisson ne tourne pas la tête de certains olibrius susceptibles de remplir les lits d’hôpitaux.

Sur la Grand-Place, c’était le désert complet … Des marchands, le regard sombre, remballaient déjà leurs marchandises.

Seuls des panneaux de signalisation évoquaient la présence d’un Marché aux Fleurs …

Quant aux commerçants fleuristes qui exposaient sur le parking du Métropole, ils attendaient, probablement en vain le client, client qui a sans aucun doute préféré remplir les allées de Famiflora plutôt que la morne plaine de la Grand-Place de Mouscron.

Fin des terrasses le mardi ?

On ne peut dès lors que rejoindre les Mouscronnois qui se désolent de plus en plus de voir ce que devient « leur » Mouscron.

Cette Grand-Place est de plus en plus vide… Seuls les mardis, lorsqu’il fait beau, attirent encore un peu de monde. Quant aux terrasses, l’autorisation de les installer n’aura été donnée à certains commerçants que mardi dernier vers 9 heures. Une dernière fois ? Sans doute car il faudrait laisser de la place pour les services de secours.

Voilà encore une initiative, si elle s’avère exacte, qui posera question quant à la capacité de nos (ir) responsables politiques de bien gérer notre commune. 

Qui osera encore dire que l’aménagement de la Grand-Place a été pensé de manière judicieuse ?

D’autres infos sur www.ambition2000.be

La Walbanie dans tous ses états

Une petite question après un petit test…

Vous revenez de vacances, vous vous êtes tapés 1.000 bornes de bonnes routes, de bitume… Si vous êtes passager (c’est mieux), vous vous êtes endormis …

Comment savez-vous que vous êtes arrivés en Belgique mais plus précisément en Wallonie ?

Ok, la réponse n’est vraiment pas compliquée : Vous vous êtes réveillés en sursaut car vos amortisseurs sont mis à contribution.

Qu’avez-vous gagné si vous avez trouvé ? Tout simplement une révision de vos amortisseurs ou un remplacement de ceux-ci chez un bon garagiste. Lol

A regarder la photo (sans trucage faite cet après-midi) reprise sur ce post, on remarquera que l’état des panneaux n’est pas meilleur que celui de nos routes.  Immédiatement vous vous dites : « Mais que font nos responsables politiques avec les taxes de roulage ? »

Soyons indulgents

Il faut en effet surveiller la route comme le lait sur le feu et si un conducteur devant vous roule en zig-zag, ce n’est pas forcément parce qu’il a bu mais tout simplement parce qu’il essaie avec plus ou moins d’adresse d’éviter les nids-de-poule.

Une petite ou même grosse pensée pour les motards qui risquent la chute à tous moments.

De même, si vous tirez une remorque, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil dans votre rétro afin de voir si vous ne l’avez perdez pas perdue en route et … rien ne dit que votre chargement arrivera en bon état.

Belle image de notre région

Que doivent penser les touristes ou les gens de passage qui traversent notre belle région de Walbanie en voyant l’état du réseau routier et la signalisation  ? Laissons le soin à nos dirigeants de répondre car l’électeur a déjà sa réponse.

Une solution ?

Si Serge Gainsbourg faisait des p‘tits trous dans les billets dans Le poinçonneur des Lilas, nos responsables de la Fédération Wallonie-Bruxelles plancheraient* actuellement sur une application qui vous avertira des nombreux p’tits trous rencontrés sur nos routes. Des trous si importants pour certains qui feraient dire à certains qu’on pourrait même y trouver ou même élever des truites.

*Vous vous doutez bien qu’ils ont d’autres priorités… Mais lesquelles ?

D’autres infos sur www.ambition2000.be

Pas trop haut SVP

J’ai été contacté par une personne habitant rue Barrière Leclercq à Dottignies.

Des arbres ont récemment été plantés dans cette belle artère située non loin du Futurosport mais il y aurait quand même un hic.

Ce riverain se pose des questions sur la hauteur de ces arbres qui sont bizarrement disposés juste en dessous des câbles électriques.

Il reste donc à espérer que ce sont des arbres à basses tiges

Cette histoire me fait penser à cette situation cocasse à Dottignies où un poteau de signalisation avait été posé juste en face d’un garage

Covid et cacophonie

Georges Dallemagne, ce politicien/médecin étiqueté cdH (si si, ce parti existe encore) sans doute en mal de reconnaissance comme pas mal d’élus s’épanche aujourd’hui dans les colonnes de la Dernière-Heure pour réclamer une vaccination obligatoire pour certaines personnes tout en précisant qu’il ciblait les professionnels en contact avec les personnes à risques. Il embrayera sans doute ensuite en réclamant une vaccination obligatoire pour toute la population.

De là à le surnommer le Kim Jong-un du cdH il y a un pas que certains franchiront aisément.

Je suppose que si la proposition de monsieur Dallemagne est retenue, les risques encourus seront à charge de l’Etat, d’autant plus que si cette vaccination est tellement sûre les Etats prendront également en charge les effets secondaires éventuels.

Que pensent nos 9 (NEUF) ministres de la santé de ses propos ?

Lentement, un certain autoritarisme se met en place par ces élus du peuple qui, soit dit en passant, n’ont que des mandats provisoires. Chantage et dictature sont de plus en plus proches dans la bouche de nos politiciens.

Faut-il s’étonner d’un certain ras-le-bol de la population pour qui le terme Covid commence à sortir de plus en plus par les trous de nez ?

Presse papier ou parlée, revues, depuis plus d’un an on nous bassine cette pandémie du matin au soir.

Quand on pense qu’il n’y a déjà pas moyen de trouver un consensus en Belgique sur les heures de couvre-feu… 22 heures à Bruxelles et 24 (depuis peu) dans le reste de la Belgique.

Habitant une région frontalière, n’était-il pas aberrant de constater qu’à Mouscron, le couvre-feu était fixé il y a peu à 22 heures alors qu’il suffisait de se rendre de l’autre côté de la rue pour se retrouver en Flandres où le couvre-feu était fixé à 24 heures tout en sachant qu’à quelques mètres de là, en France, le couvre-feu était et est encore fixé à 19 heures. Aujourd’hui, le couvre-feu est fixé à 24 heures partout en Belgique, sauf à Bruxelles où il est à 22 heures.

A croire que des volets physiques existent entre les différentes frontières et empêchent ainsi l’air vicié de voyager.

Là aussi nous pourrions avancer VIVE l’EUROPE.

Car comment voulez-vous gérer l’Europe alors que nos élus ne savent même pas gérer un petit pays comme la Belgique ?

Il suffit de voir comment le couvre-feu est respecté le long de nos frontières (passoires) pour se rendre compte du laisser-aller.

C’est facile de pondre de lois, des règlement communaux mais si c’est pour ne pas les faire respecter que nos élus s’abstiennent et ils gagneront du temps.

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

 

Vaccin or no vaccin

La campagne de vaccination continue bon an mal an de faire son petit bonhomme de chemin lol

On a déjà entendu tout et son contraire sur ces différents vaccins arrivés comme par enchantement, les uns après les autres.

Et puis, et puis, car il faut quand même bien rafraîchir un peu la mémoire de certaines personnes, ne peut-on pas se poser des questions sur la qualité réelle de ces vaccins et bien entendu sur les effets à moyen et à long terme … ?

N’est-il pas interpellant de lire et d’entendre de la bouche même d’experts et de politiciens que tel vaccin (Astrazeneca pour ne pas le citer) ne peut être administré qu’à des personnes de moins de 55 ans puis quelques jours plus tard aux personnes de plus de 65 ans et in fine c’est aux plus de 41 ans qu’il s’adresse ?

La posologie a-t-elle entretemps été modifiée ? Trop de personnes refusent-elles ce vaccin et que de ce fait nous nous trouvons avec un surplus qu’il faut pourtant bien liquider ?

Faut-il dès lors s’étonner que 71 % des français ne font plus confiance au vaccin Astrazeneca qui, pour l’anecdote, vient d’être attaqué par l’Union Européenne ?

Mieux ou pire, des personnes vaccinées dans un home sont à nouveau atteintes du Covid … Ai-je bien entendu ou lu que le vaccin ne nous protège QUE contre une forme sévère du coronavirus MAIS qu’on peut encore le transmettre ou le choper ? Ai-je bien perçu le fait qu’il faudra probablement une troisième dose et ensuite un rappel annuel ? La belle affaire ! Mais à qui profite le crime en se demandant toujours si ces vaccins sont vraiment efficaces

Cela me fait foutrement penser au vaccin de la grippe que l’on promeut chaque année et dont l’efficacité n’est pas certaine car pas toujours adapté au variant du moment. Combien de personnes se sont fait vacciner pour des prunes ?

Les experts ne sont pas en retard pour brouiller les pistes … Les avis divergent très souvent selon leur plus ou moins grande dépendance aux groupes pharmaceutiques. Comment voulez-vous donner un avis indépendant quand vous êtes lié à ceux-ci d’une manière ou d’une autre ?

Quant aux politiciens de haut vol, ils restent égaux à eux-mêmes. Ont-ils vraiment le sens de l’intérêt général ?  Jan Jambon (N-VA), Ministre-Président du gouvernement flamand se montre ouvert à une différence de mesures sanitaires entre les régions en avance et celles à la traîne en matière de vaccination. Le Ministre de la santé Wouter Beke (CD&V) ne peut que le soutenir ! Le Communautaire et la politique politicienne ne sont jamais loin …

Le monde médical ne nous aide pas toujours non plus à prendre la décision adéquate.

Tel médecin recommande la vaccination, un autre conseille de se faire vacciner mais ne se fera pas vacciner lui-même, un autre laisse le choix à ses patients en déconseillant toutefois « tel » vaccin et un autre va plus loin « tous les vaccins sont bons, même très bons » et lorsqu’on lui signale que les experts ne sont jamais d’accord entre eux la réponse fuse nette « les experts ne savent pas de quoi ils parlent ». Evidemment pffffffffffffff

Bref, une superbe cacophonie dans ce (nouveau) monde ou le fric et la soif de pouvoir semblent comme d’habitude faire la loi.

Et si Peter Piot, un virologue belge, déclare que « Ce virus deviendra endémique, avec des poussées occasionnelles » nous pouvons nous rassurer car Pfizer a développé une pilule qui pourrait être prise dès les premiers signes d’infection au coronavirus. lol

Il paraît qu’en Belgique nous vivons en démocratie et pas sous une dictature à la Russe… quoique… Depuis quelques semaines, on parle de plus en plus d’un passeport vaccinal. Merci pour la vie privée, bonjour la discrimination ! Tu n’es pas vacciné, tu restes chez toi ! Pas de voyages, pas de restaurant, pas de cinéma, pas de théâtre … Mais attention, tu as la liberté de choisir de te vacciner ou pas !!

Prêtez l’oreille et vous constaterez que pas mal de personnes se font vacciner, dans l’optique d’un départ en vacances. Certaines vont plus loin et me déclarent « Je ne sais pas si c’est pour mon bien et celui de la société ou pas !! Des sociétés qui produisent le vaccin, sûrement ! ».

« La liberté est un état d’indépendance où l’on est délivré de toute soumission » (Mazouz Hacène, médecin généraliste)

D’autres infos sur www.ambition2000.be

A Mouscron tout fout l’camp

Faut-il encore revenir sur tout ce qui a définitivement disparu du paysage de notre bonne Cité des Hurlus pour migrer vers des cieux tournaisiens pas vraiment plus cléments ? Caserne des pompiers, Condorcet, Consulat de France, Chambre de commerce et d’industrie, rôle central au sein de l’Eurométropole … Et j’en passe !

Et depuis quelques jours, certains ministres (pour qui certains mouscronnois ont sans aucun doute voté), Jean-Luc Crucke (MR), Ludivine Dedonder (PS) et Bénédicte Linard (Ecolo) … invitent les intercommunales de notre région à … multiplier les synergies … Avouez que l’invitation est quand même bien formulée.

Connaissant l’appétit féroce des Tournaisiens qui montrent des dents plus longues et plus acérées que des requins à la vue du sang, il ne fait aucun doute que l’existence de l’Intercommunale IEG leur fait encore et toujours de l’ombre et ne fait qu’aiguiser un peu plus leur convoitise. Les irréductibles gaulois de Mouscron font de la résistance depuis bien trop longtemps à leur goût.

Histoire d’O

Mouscron ne s’en est jamais cachée, s’il y a de moins en moins de terrains disponibles dans les zones industrielles pour l’implantation de nouvelles entreprises, l’eau, pas encore aux mains de la SWDE, est, encore et toujours, la principale source de revenus de l’intercommunale mouscronnoise. L’IEG n’hésite d’ailleurs pas à encore investir dans cette manne financière. 

Exit Jean-Pierre Detremmerie et dans une moindre mesure Damien Yzerbyt, on ne voit pas trop aujourd’hui quel politicien hurlu pourra désormais empêcher l’IEG de disparaître et d’être absorbée par les cannibales tournaisiens, même si, en fin langage politicien, on parlera diplomatiquement d’un rapprochement ou même d’une fusion.  

Mais toujours est-il que la balance penchera toujours dans le giron tournaisien.

On pondra peut-être même un arrêté wallon obligeant la rationalisation des intercommunales, avouant la main sur le cœur que cela permettra à l’avenir de faire de merveilleuses économies pour nos malheureuses finances publiques.

Et si même une perte salariale pend au nez de quelques élus, un poste de président de la nouvelle intercommunale bien rémunéré pendant quelques mois, et sous le régime de la pseudo alternance, suffira aisément de convaincre les derniers récalcitrants sans réel pouvoir, de porter cette nouvelle entité sur les fonts baptismaux du progrès. D’autres organisations mouscronnoises ont connu le même sort sans vraiment déchaîner les passions, ni ébranler nos élus locaux …

Alors quand les Mouscronnois pourront-ils dire un jour à nouveau dire un NON ferme et définitif à des rapaces opportunistes et carriéristes venus de toute la Wallonie picarde ?