Parking des Arts : c’est dégoûtant !

A la demande de quelques personnes, je suis allé me promener dans le Parking « Les Arts » situé dans la rue du Christ.

On m’avait prévenu que je serais surpris mais je ne m’attendais toutefois pas à un tel spectacle. J’étais abasourdi, j’avais tout simplement envie de faire demi-tour !

Après en avoir visité tous les étages, il faut reconnaître qu’il faut un sacré courage pour y garer sa voiture.

Gilbert Bécaud chantait « L’important c’est la rose ». On est loin de ce parfum délicat en parcourant ce parking souterrain.

Il y règne une puanteur indescriptible. Une odeur d’urine vous prend les narines comme ce n’est pas possible. Une puanteur fétide, nauséabonde, écœurante, à vous donner la nausée. Je me suis revu pas mal d’années en arrière où j’avais visité un bidonville à Jakarta.

Un effluve âcre vous prend à la gorge et imprègne vos vêtements sans coup férir.

C’est bien simple, à peine rentré chez moi, ce fut la douche, le brossage des dents et un bon chewing-gum à la menthe. Beurkkkkkk!

Ce n’est pas tout !

Quasi dans quasi chaque coin de ce garage on retrouve une merde… Oui, vous avez bien lu, de la merde !

On pourrait penser que des chiens viennent s’y soulager, mais lorsque l’on voit du papier autour de ces monticules de caca il n’y a pas photo, on devine d’où elle provient..

Comme on me l’avait rapporté, certains SDF y passeraient la nuit.

Bref, à quelques heures de la fête des Hurlus où il sera, si le beau temps est de la partie, très difficile de trouver une place pour se garer dans le centre ville, il est fort probable que pas mal de personnes venant de l’extérieur trouveront refuge dans le parking jouxtant le Centre Marius Staquet.

Je n’ose imaginer la tête de ces visiteurs et ce qu’ils penseront de l’accueil mouscronnois …

Pour la petite info, j’ai croisé deux stewards venus faire une petite ronde dans le parking. Je leur ai demandé s’ils avaient une pince à linge pour se boucher le nez et leur ai souhaité bien du plaisir.

Oyé oyé braves gens, le parking est gratuit à Mouscron

Certains me diront que contrairement à Tournai et Courtrai le parking à Mouscron est gratuit. La gratuité ne peut justifier ces conditions inadmissibles. Et ce n’est pas les nouveaux bacs à fleurs aux alentours qui amélioreront cette situation surréaliste.

Des travaux pour 826.000 € !

On se demande à quoi a servi cette somme car il y a toujours autant d’humidité. Le parking a été fermé quelques mois en 2019 pour effectuer des travaux. Et dire que notre bourgmestre déclarait à l’époque « Ce parking sera beaucoup plus propre et plus accueillant ».

Je veux bien l’inviter à y faire un tour mais je crains fortement qu’elle refuse mon invitation…

Encore une Ministre à Mouscron

On espérait qu’Annelies Verlinden, la Ministre de l’Intérieur et son équipe, de passage sur la Grand–Place ce mardi fasse un détour par ce parking exemplaire… mais non, elle avait d’autres projets, à savoir les quartiers du Mont-à-Leux, du Risquons-Tout et du Tuquet avec une halte à l’antenne de Police.

Les riverains regretteront sans aucun doute qu’elle ne se soit rendue au Centre Fedasil afin de les rencontrer et discuter avec eux des problèmes qui les préoccupent.

Pour Fedasil, ce sera sans doute pour une prochaine fois.

Encore une visite ministérielle me direz-vous !  Une de plus avec à la clé de belles promesses…

Paroles, paroles, paroles … Encore …

D’autres infos sur www.ambition2000.be

Le « rôle » des stewards Mouscronnois

Ci-dessous, texte de mon intervention faite au conseil communal de ce lundi 20 décembre.

Monsieur le Bourgmestre,

En date du 3 décembre, je vous avais transmis un courrier vous faisant part de mon étonnement de voir des stewards s’atteler au montage de la patinoire ; par la même occasion je vous demandais si cette tâche faisait partie des attributions de ces stewards, si ces derniers étaient assurés pour de tels travaux et s’ils étaient, également, habilités pour effectuer la mise en place de la signalisation pendant le marché de Noël ? Je précise qu’il s’agit bien de stewards et non d’ouvriers urbains !

Quelques heures plus tard, après avoir pris vos renseignements, vous me transmettiez la réponse émanant du Syndicat d’Initiative après que ce dernier ait pris langue avec la Gestion du Centre Ville : la réponse précisait, je cite :

1.      Ce ne sont pas uniquement des stewards qui installent la patinoire mais essentiellement des ouvriers urbains.

2.      Le personnel est assuré auprès de la compagnie Ethias.

3.      La pose de signalisation est définie dans leurs attributions.

       Dans la lignée, je vous écrivais que si je prenais bonne note de vos informations ; c’est-à-dire que si, d’après les renseignements que vous aviez reçus, la pose de signalisation entrait bien dans les attributions des stewards (c’est encore à voir !) je relevais, aussi,  la réponse de la personne du Syndicat d’Initiative confirmant (au point 1) que des stewards étaient occupés, également, à installer la patinoire.

C’est pourquoi  je vous demandais de préciser si cette activité entrait réellement dans les attributions des stewards et si la Compagnie ETHIAS couvrait, dès lors, ces agents dans l’accomplissement de cette tâche ; ce qui n’est pas précisé dans la réponse …  et, sauf erreur de ma part, cette activité n’entre pas dans le tableau des tâches que peuvent accomplir les Stewards !

Evidemment, vous ne m’avez pas répondu … sans quoi je n’interviendrais – peut-être – pas ce soir 

Quoique, aujourd’hui, je voudrais également savoir – dans le même registre –   s’il entre, aussi, dans les attributions de ces mêmes Stewards le déneigement d’une patinoire  et s’il est normal que ces agents doivent effectuer des prestations de nuit avec, comme mission, de veiller au stationnement des personnes qui participent à la brocante de la gare.

Tellement décriés, trop souvent sous-estimés alors qu’on peut les voir, par tous temps, arpenter les rues de notre Cité et faire le pied de grue par des températures négatives il me semble évident que ces Stewards n’osent probablement pas refuser ces travaux qui leurs sont confiés. Quand je pense que certains se sont même fait tabasser pendant un Marché de Noël en janvier 2009 … Cette affaire a, d’ailleurs, fait l’objet d’une instruction d’audience mercredi dernier et reviendra, devant le Tribunal, le 1er mars 2011.

Pour les stewards, aussi, un règlement de travail existe, et j’ose espérer qu’à l’avenir il sera respecté !

steward.jpg