L’arnaque continue à Mouscron et ailleurs

Leur cinéma est bien rôdé et leur clientèle bien ciblée …

Ils arrivent bien souvent de l’autre côté de la frontière avec tout ce qu’il faut pour attirer les pigeons … ou les cochons de payeurs.

Ils se présentent avec une petite carriole, vous offrent un petit bonbon et embrayent en vous demandant d’acheter un paquet pour aider leur cirque … Évidemment, ce cirque n’existe pas et les 5 € (parfois même beaucoup plus) récoltés ne servent qu’à remplir leur caisse. En observant leur manège, on constate que les personnes âgées ou celles se promenant avec un compagnon à quatre pattes sont particulièrement visées.

Les plus anciens se souviendront sans doute que ces arnaqueurs déposaient parfois un petit animal (chat, chien ou même une chèvre sur leur présentoir à bonbons)

Ce mardi, sur le marché de Mouscron, les vendeurs de bonbons avaient fait place à ce qui pourrait ressembler à un Mickey.

Le célèbre personnage de Disney était accompagné de son photographe. Polaroïd au cou, il attendait que sa grande souris ait appâté un client… Oui, tout est bien rôdé ! Clic clac, pour 8 € vous aurez droit à votre photo. Pour quelle œuvre « bidon » ira cette fois-ci les bénéfices de leurs prises de vues ?

Sans aucun doute comme pour les vendeurs de bonbons : tout dans leurs poches.

Combien de temps nos autorités communales laisseront-elles encore notre population se faire plumer par de tels escrocs ?

Evidemment, nulle présence de représentants de l’ONSS ou de l’ONEM pour les contrôler !

Non cela ne fait pas partie du folklore comme certains l’affirment.

N’hésitez pas à cliquer sur la photo pour découvrir un très bel article publié sur le site de RTL sur ce sujet.

D’autres infos sur www.ambition2000.be 

Bien-être animal

Ce texte (dont je ne connais pas l’auteur) reçu ce matin par mail est tellement bien ficelé que je me permets de le mettre en ligne.

Donc, au niveau du bien-être animal, à Bruxelles on peut égorger des animaux sans étourdissement mais en wallonie il faut un permis pour avoir un poisson rouge.

En termes de grand écart politique, ça fait longtemps que le slip a craqué.