La Walbanie dans tous ses états

Une petite question après un petit test…

Vous revenez de vacances, vous vous êtes tapés 1.000 bornes de bonnes routes, de bitume… Si vous êtes passager (c’est mieux), vous vous êtes endormis …

Comment savez-vous que vous êtes arrivés en Belgique mais plus précisément en Wallonie ?

Ok, la réponse n’est vraiment pas compliquée : Vous vous êtes réveillés en sursaut car vos amortisseurs sont mis à contribution.

Qu’avez-vous gagné si vous avez trouvé ? Tout simplement une révision de vos amortisseurs ou un remplacement de ceux-ci chez un bon garagiste. Lol

A regarder la photo (sans trucage faite cet après-midi) reprise sur ce post, on remarquera que l’état des panneaux n’est pas meilleur que celui de nos routes.  Immédiatement vous vous dites : « Mais que font nos responsables politiques avec les taxes de roulage ? »

Soyons indulgents

Il faut en effet surveiller la route comme le lait sur le feu et si un conducteur devant vous roule en zig-zag, ce n’est pas forcément parce qu’il a bu mais tout simplement parce qu’il essaie avec plus ou moins d’adresse d’éviter les nids-de-poule.

Une petite ou même grosse pensée pour les motards qui risquent la chute à tous moments.

De même, si vous tirez une remorque, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil dans votre rétro afin de voir si vous ne l’avez perdez pas perdue en route et … rien ne dit que votre chargement arrivera en bon état.

Belle image de notre région

Que doivent penser les touristes ou les gens de passage qui traversent notre belle région de Walbanie en voyant l’état du réseau routier et la signalisation  ? Laissons le soin à nos dirigeants de répondre car l’électeur a déjà sa réponse.

Une solution ?

Si Serge Gainsbourg faisait des p‘tits trous dans les billets dans Le poinçonneur des Lilas, nos responsables de la Fédération Wallonie-Bruxelles plancheraient* actuellement sur une application qui vous avertira des nombreux p’tits trous rencontrés sur nos routes. Des trous si importants pour certains qui feraient dire à certains qu’on pourrait même y trouver ou même élever des truites.

*Vous vous doutez bien qu’ils ont d’autres priorités… Mais lesquelles ?

D’autres infos sur www.ambition2000.be

Pas trop haut SVP

J’ai été contacté par une personne habitant rue Barrière Leclercq à Dottignies.

Des arbres ont récemment été plantés dans cette belle artère située non loin du Futurosport mais il y aurait quand même un hic.

Ce riverain se pose des questions sur la hauteur de ces arbres qui sont bizarrement disposés juste en dessous des câbles électriques.

Il reste donc à espérer que ce sont des arbres à basses tiges

Cette histoire me fait penser à cette situation cocasse à Dottignies où un poteau de signalisation avait été posé juste en face d’un garage

Covid et cacophonie

Georges Dallemagne, ce politicien/médecin étiqueté cdH (si si, ce parti existe encore) sans doute en mal de reconnaissance comme pas mal d’élus s’épanche aujourd’hui dans les colonnes de la Dernière-Heure pour réclamer une vaccination obligatoire pour certaines personnes tout en précisant qu’il ciblait les professionnels en contact avec les personnes à risques. Il embrayera sans doute ensuite en réclamant une vaccination obligatoire pour toute la population.

De là à le surnommer le Kim Jong-un du cdH il y a un pas que certains franchiront aisément.

Je suppose que si la proposition de monsieur Dallemagne est retenue, les risques encourus seront à charge de l’Etat, d’autant plus que si cette vaccination est tellement sûre les Etats prendront également en charge les effets secondaires éventuels.

Que pensent nos 9 (NEUF) ministres de la santé de ses propos ?

Lentement, un certain autoritarisme se met en place par ces élus du peuple qui, soit dit en passant, n’ont que des mandats provisoires. Chantage et dictature sont de plus en plus proches dans la bouche de nos politiciens.

Faut-il s’étonner d’un certain ras-le-bol de la population pour qui le terme Covid commence à sortir de plus en plus par les trous de nez ?

Presse papier ou parlée, revues, depuis plus d’un an on nous bassine cette pandémie du matin au soir.

Quand on pense qu’il n’y a déjà pas moyen de trouver un consensus en Belgique sur les heures de couvre-feu… 22 heures à Bruxelles et 24 (depuis peu) dans le reste de la Belgique.

Habitant une région frontalière, n’était-il pas aberrant de constater qu’à Mouscron, le couvre-feu était fixé il y a peu à 22 heures alors qu’il suffisait de se rendre de l’autre côté de la rue pour se retrouver en Flandres où le couvre-feu était fixé à 24 heures tout en sachant qu’à quelques mètres de là, en France, le couvre-feu était et est encore fixé à 19 heures. Aujourd’hui, le couvre-feu est fixé à 24 heures partout en Belgique, sauf à Bruxelles où il est à 22 heures.

A croire que des volets physiques existent entre les différentes frontières et empêchent ainsi l’air vicié de voyager.

Là aussi nous pourrions avancer VIVE l’EUROPE.

Car comment voulez-vous gérer l’Europe alors que nos élus ne savent même pas gérer un petit pays comme la Belgique ?

Il suffit de voir comment le couvre-feu est respecté le long de nos frontières (passoires) pour se rendre compte du laisser-aller.

C’est facile de pondre de lois, des règlement communaux mais si c’est pour ne pas les faire respecter que nos élus s’abstiennent et ils gagneront du temps.

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

 

Vaccin or no vaccin

La campagne de vaccination continue bon an mal an de faire son petit bonhomme de chemin lol

On a déjà entendu tout et son contraire sur ces différents vaccins arrivés comme par enchantement, les uns après les autres.

Et puis, et puis, car il faut quand même bien rafraîchir un peu la mémoire de certaines personnes, ne peut-on pas se poser des questions sur la qualité réelle de ces vaccins et bien entendu sur les effets à moyen et à long terme … ?

N’est-il pas interpellant de lire et d’entendre de la bouche même d’experts et de politiciens que tel vaccin (Astrazeneca pour ne pas le citer) ne peut être administré qu’à des personnes de moins de 55 ans puis quelques jours plus tard aux personnes de plus de 65 ans et in fine c’est aux plus de 41 ans qu’il s’adresse ?

La posologie a-t-elle entretemps été modifiée ? Trop de personnes refusent-elles ce vaccin et que de ce fait nous nous trouvons avec un surplus qu’il faut pourtant bien liquider ?

Faut-il dès lors s’étonner que 71 % des français ne font plus confiance au vaccin Astrazeneca qui, pour l’anecdote, vient d’être attaqué par l’Union Européenne ?

Mieux ou pire, des personnes vaccinées dans un home sont à nouveau atteintes du Covid … Ai-je bien entendu ou lu que le vaccin ne nous protège QUE contre une forme sévère du coronavirus MAIS qu’on peut encore le transmettre ou le choper ? Ai-je bien perçu le fait qu’il faudra probablement une troisième dose et ensuite un rappel annuel ? La belle affaire ! Mais à qui profite le crime en se demandant toujours si ces vaccins sont vraiment efficaces

Cela me fait foutrement penser au vaccin de la grippe que l’on promeut chaque année et dont l’efficacité n’est pas certaine car pas toujours adapté au variant du moment. Combien de personnes se sont fait vacciner pour des prunes ?

Les experts ne sont pas en retard pour brouiller les pistes … Les avis divergent très souvent selon leur plus ou moins grande dépendance aux groupes pharmaceutiques. Comment voulez-vous donner un avis indépendant quand vous êtes lié à ceux-ci d’une manière ou d’une autre ?

Quant aux politiciens de haut vol, ils restent égaux à eux-mêmes. Ont-ils vraiment le sens de l’intérêt général ?  Jan Jambon (N-VA), Ministre-Président du gouvernement flamand se montre ouvert à une différence de mesures sanitaires entre les régions en avance et celles à la traîne en matière de vaccination. Le Ministre de la santé Wouter Beke (CD&V) ne peut que le soutenir ! Le Communautaire et la politique politicienne ne sont jamais loin …

Le monde médical ne nous aide pas toujours non plus à prendre la décision adéquate.

Tel médecin recommande la vaccination, un autre conseille de se faire vacciner mais ne se fera pas vacciner lui-même, un autre laisse le choix à ses patients en déconseillant toutefois « tel » vaccin et un autre va plus loin « tous les vaccins sont bons, même très bons » et lorsqu’on lui signale que les experts ne sont jamais d’accord entre eux la réponse fuse nette « les experts ne savent pas de quoi ils parlent ». Evidemment pffffffffffffff

Bref, une superbe cacophonie dans ce (nouveau) monde ou le fric et la soif de pouvoir semblent comme d’habitude faire la loi.

Et si Peter Piot, un virologue belge, déclare que « Ce virus deviendra endémique, avec des poussées occasionnelles » nous pouvons nous rassurer car Pfizer a développé une pilule qui pourrait être prise dès les premiers signes d’infection au coronavirus. lol

Il paraît qu’en Belgique nous vivons en démocratie et pas sous une dictature à la Russe… quoique… Depuis quelques semaines, on parle de plus en plus d’un passeport vaccinal. Merci pour la vie privée, bonjour la discrimination ! Tu n’es pas vacciné, tu restes chez toi ! Pas de voyages, pas de restaurant, pas de cinéma, pas de théâtre … Mais attention, tu as la liberté de choisir de te vacciner ou pas !!

Prêtez l’oreille et vous constaterez que pas mal de personnes se font vacciner, dans l’optique d’un départ en vacances. Certaines vont plus loin et me déclarent « Je ne sais pas si c’est pour mon bien et celui de la société ou pas !! Des sociétés qui produisent le vaccin, sûrement ! ».

« La liberté est un état d’indépendance où l’on est délivré de toute soumission » (Mazouz Hacène, médecin généraliste)

D’autres infos sur www.ambition2000.be

A Mouscron tout fout l’camp

Faut-il encore revenir sur tout ce qui a définitivement disparu du paysage de notre bonne Cité des Hurlus pour migrer vers des cieux tournaisiens pas vraiment plus cléments ? Caserne des pompiers, Condorcet, Consulat de France, Chambre de commerce et d’industrie, rôle central au sein de l’Eurométropole … Et j’en passe !

Et depuis quelques jours, certains ministres (pour qui certains mouscronnois ont sans aucun doute voté), Jean-Luc Crucke (MR), Ludivine Dedonder (PS) et Bénédicte Linard (Ecolo) … invitent les intercommunales de notre région à … multiplier les synergies … Avouez que l’invitation est quand même bien formulée.

Connaissant l’appétit féroce des Tournaisiens qui montrent des dents plus longues et plus acérées que des requins à la vue du sang, il ne fait aucun doute que l’existence de l’Intercommunale IEG leur fait encore et toujours de l’ombre et ne fait qu’aiguiser un peu plus leur convoitise. Les irréductibles gaulois de Mouscron font de la résistance depuis bien trop longtemps à leur goût.

Histoire d’O

Mouscron ne s’en est jamais cachée, s’il y a de moins en moins de terrains disponibles dans les zones industrielles pour l’implantation de nouvelles entreprises, l’eau, pas encore aux mains de la SWDE, est, encore et toujours, la principale source de revenus de l’intercommunale mouscronnoise. L’IEG n’hésite d’ailleurs pas à encore investir dans cette manne financière. 

Exit Jean-Pierre Detremmerie et dans une moindre mesure Damien Yzerbyt, on ne voit pas trop aujourd’hui quel politicien hurlu pourra désormais empêcher l’IEG de disparaître et d’être absorbée par les cannibales tournaisiens, même si, en fin langage politicien, on parlera diplomatiquement d’un rapprochement ou même d’une fusion.  

Mais toujours est-il que la balance penchera toujours dans le giron tournaisien.

On pondra peut-être même un arrêté wallon obligeant la rationalisation des intercommunales, avouant la main sur le cœur que cela permettra à l’avenir de faire de merveilleuses économies pour nos malheureuses finances publiques.

Et si même une perte salariale pend au nez de quelques élus, un poste de président de la nouvelle intercommunale bien rémunéré pendant quelques mois, et sous le régime de la pseudo alternance, suffira aisément de convaincre les derniers récalcitrants sans réel pouvoir, de porter cette nouvelle entité sur les fonts baptismaux du progrès. D’autres organisations mouscronnoises ont connu le même sort sans vraiment déchaîner les passions, ni ébranler nos élus locaux …

Alors quand les Mouscronnois pourront-ils dire un jour à nouveau dire un NON ferme et définitif à des rapaces opportunistes et carriéristes venus de toute la Wallonie picarde ?

Silence radio sur l’ESSENTIEL, mot à la mode !

Chaque jour, les médias nous cassent les coui… avec soi-disant la seule solution pour sortir de la crise et vivre normalement …

Je ne suis pas scientifique mais je me permets toutefois de me poser des questions !

Pourquoi ne nous parle-t-on jamais de l’importance de l’IMMUNITE ou comment mieux se défendre contre les virus ?

Pourquoi ne nous dit-on pas dans les médias qu’une bonne hygiène de vie est primordiale ?

Pratiquer une activité physique régulière, réduire le niveau de stress, manger une nourriture saine et équilibrée, dormir suffisamment, etc …

Pourquoi les médias omettent-ils de nous signaler que notre mode de développement est responsable de la propagation de plus en plus rapide des virus ?

Déforestation, culture intensive, élevage de masse et autres inepties sont responsables de la perte de la biodiversité essentielle à la non prolifération des virus. Un certain équilibre est rompu … Nous en subissons de plus en plus les conséquences. Nous avons déjà eu différentes alertes sans que nos Politiques ne s’en émeuvent …

Et nous, quand réagirons-nous ?

Pourquoi n’y a-t-il pas de véritables débats sur ces sujets qui sont primordiaux pour notre avenir ?

Pourquoi les médias ne proposent-ils la plupart du temps que du pain et des jeux à la population ?

J’ai bien ma petite idée mais je la garde pour moi !

Pourquoi ?

A quelle sauce seront mangés les restaurateurs ?

Il suffit de prêter l’oreille à gauche et à droite pour se rendre compte que les mesures Covid imposées par nos lumières politiciennes sont de plus en plus ridicules pour ne pas dire loufoques et même déplacées.

Ces différentes mesures pondues on ne sait comment ou sur quelles bases font d’ailleurs l’objet de pas mal de blagues de nos pays voisins et même au-delà.

A titre d’exemple, imaginez qu’il fallait se placer côté fenêtre dans le train pour se déplacer vers la côte belge. Toutefois cette mesure n’était pas d’application au retour. Cinquante personnes sont autorisées dans l’église pour un enterrement mais seulement 15 à une simple messe. Ne revenons pas sur le cirque des vaccins … Bref, j’en passe et des meilleures.

Et l’HORECA ?

Depuis quelques jours, un sujet revient très souvent sur le tapis : Quand le secteur HORECA pourra-t-il ouvrir ses portes et/ou ses terrasses ?

Alors que le Luxembourg a ouvert ses terrasses, la date du 8 mai est avancée en Belgique. Les restaurateurs souhaitent toutefois une ouverture le 1er mai. Certains bourgmestres soutiennent indirectement cette initiative en disant qu’ils n’ont pas les moyens de l’empêcher.

L’optimisme dans le secteur de l’HORECA est de moins en moins présent et pas mal de professionnels craignent une ouverture pour plus tard que le 8 mai, fixant même juin comme date la plus rapprochée.

Si aujourd’hui les terrasses sont interdites, les consommateurs profitant du « take away » sont pourtant invités à déguster leur repas chez eux ou même sur les bancs publics situés à proximité de leurs restaurants. Les distanciations sociales y sont toutefois moins respectées qu’elles pourraient l’être aux terrasses des restos.

Comprenne qui pourra !

Ouverture mais dans quelles conditions ?

Si ouverture il y a, les bruits de couloirs ciblent toutefois une fermeture des terrasses à 20 heures … Mais quid des restaurants n’ayant aucune possibilité d’en installer ? Deux poids deux mesures ou faut-il encore diviser pour régner ?

On peut d’ores et déjà se demander si nos responsables politiques joueront au yo-yo avec l’HORECA comme ils l’ont fait avec les salons de coiffure : On ouvre, on ferme, on ouvre et on referme …

Le feuilleton est loin d’être terminé …

Plus d’infos sur www.ambition2000.be 

Marcher sur Mars : rêve ou réalité ?

Un album pirate de Tintin titré « On a marché sur Mars » peut se trouver aisément sous le manteau dans certaines librairies. Toutefois, de la bande dessinée à la réalité il y a encore un grand pas que certains n’hésitent pas à franchir…

Pour certains scientifiques cette mission est de plus en plus envisageable. Le Président-directeur général de Tesla Motors, Elon Musk, prévoit dès 2024 une première mission habitée à destination de Mars. Dans un premier temps, le coût du billet est de 500.000 dollars ! Une paille !!

 Les habitants de la rue Jules Beauvoise à Herseaux sont dans ce sens des privilégiés. Ils ont l’impression de se retrouver chaque jour sur la planète Mars. Pas besoin de gagner au lotto !!

Certains cinéastes y trouveraient certainement le cadre idéal pour y tourner un film de Science-fiction « En route vers la planète Mars ». Un remake de Germinal serait également une alternative intéressante !

Allô Marie-Hélène, que fais-tu ?

Heureux Mouscronnois qui, pour arriver dans la rue Jules Beauvoise, doivent s’armer de patience et slalomer entre de nombreux nids-de-poule qui les emmèneront près de la Chaussée des ballons. Et il n’est pas faux d’affirmer qu’aucune rue de la Cité des Hurlus n’est épargnée par ces cratères. 

Qui osera encore dire que se rendre sur la planète rouge est une utopie ?

D’autres infos sur www.ambition2000.be