Le PS mouscronnois nous promet de l’ambiance jusqu’en 2024

Janvier, c’est le temps non pas des vacances, du moins pour certains, mais bien des vœux … qui arrivent de tous bords… Si certains vous ont oubliés pendant de nombreuses années, ils n’hésitent pas aujourd’hui à se rappeler à votre bon souvenir.

Ce samedi matin, je découvre dans ma boîte aux lettres une carte de vœux bien rouge. Elle émane du PS mouscronnois et de ses mandataires. On y apprend que leur présentation des vœux aura lieu le jeudi 19 janvier dès 18 heures au bar du staquet. Lisez bar du Centre Culturel Marius Staquet car Staquet est le nom de famille de Marius qui est un auteur de langue wallonne, et Staquet s’écrit donc avec un S majuscule. Marius Staquet a écrit de nombreuses pièces de théâtre en picard de Mouscron.

Certains s’étonneront sans doute également du lieu de cette réception… Mais la Fraternelle ou la « Maison du Peuple » est, dans les mois qui viennent, appelée à disparaître. Ceci explique sans doute cela.  

Soyons indulgents ! Ne considérons pas ce petit couac comme un manque de respect de la part de Fatima Ahallouch, conseillère communale, Députée, Sénatrice et signataire de cette carte de vœux mais je me demande si elle aurait apprécié qu’on égratigne son nom par Alallouch.

Toutefois, sauf erreur de ma part, c’est bien la première fois que le PS dépose ainsi un toutes-boîtes présentant ses vœux dans les chaumières hurlues.

On peut se demander si les anciens du PS (Jean-Pierre Perdieu, Annick Saudoyer, Christiane Vienne passée par le MOC et même conseillère communale Ecolo) , gros faiseurs de voix, aujourd’hui disparus des radars de la politique; ont reçu une invitation personnelle.

Bizarre ? Étrange ? Pas tant que ça …

2024 est une grosse année avec pas mal d’échéances électorales (fédérales, communales et autres) … Vous me suivez ?

Oyé oyé bonnes gens… oubliez ce que vous avez lu et lisez encore dans la presse sur les magouilles et autres malversations citant notre grand et beau parti.

Et comme me le disait il y a peu une militante socialiste « Nous, la base, on n’est pas comme ça » … Allez, on veut bien la croire !

La députée socialiste a ainsi trouvé une belle manière de communiquer !

Le retour de Guillaume en Conquérant ?

Un autre élu de l’opposition, disparu de la circulation depuis bien longtemps, revient sur le devant de la scène à quelques encablures des élections.

Guillaume Farvacque, sans doute déçu d’avoir vu passer sous son nez un mandat d’Echevin qui lui ouvrait les bras et que l’on croyait dégoûté de la politique tant il brille par son absence au conseil communal où ses présences se résument à une peau de chagrin (même s’il semble plus présent comme conseiller provincial), refait parler de lui.

Pierre Lalonde, chanteur et animateur de télévision québécois, fredonnait « C’est le temps des vacances, partons tous les deux. C’est le temps des romances, oublie si tu veux. Oui, j’avoue que j’ai eu tort, redonne-moi tout ton amour. Chérie, je t’aime, je t’aimerai pour toujours. On s’est aimé. (Mardi) ah je t’ai fait pleurer. (Mercredi) et puis tu m’as quitté. (Jeudi) je m’suis ennuyé. (Vendredi) je t’ai suppliée. Ah reviens vers moi et comme autrefois. Mon cœur ne battra que pour toi »

Je doute fortement que c’est le refrain que fredonnera Guillaume Farvacque auprès de Fatima Ahallouch. Personne n’ignore que ces deux-là ne partiront jamais en vacances ensemble ni même ne partageront une balade à vélo qu’affectionne tant Guillaume. Les disputes entre clans rouges au sein du Peuple ne sont pas oubliées.

Orphelin de son acolyte Gaëtan Vanneste (selon le site Cumuleo, Gaëtan serait en infraction de dépôt de déclarations de mandats, fonctions et professions pour les années 2006 et 2012 ainsi  qu’en infraction de dépôt de déclarations de patrimoine pour l’année 2012) qui est parti couler des jours heureux et rémunérateurs à la FGTB comme secrétaire du syndicat socialiste la FGTB Wallonie Picarde, le Mouscronnois Guillaume a fait appel à la presse locale pour signaler qu’il avait interpellé les autorités communales par le biais d’une question écrite en regrettant l’état pitoyable des routes dottigniennes.

Si Guillaume se pose des questions quant aux éventuelles responsabilités, sachez que la Ville peut être tenue responsable en cas d’accident.

Au sein de l’opposition, certains se frottent déjà les mains sur cet éventuel retour de Guillaume. « Mais tant mieux, il réussira juste à diviser le parti, coupant un boulevard que Fatima espère devant elle ».

Un ami osait même cette boutade d’un humour assez noir en lançant « Le PS est dans le même état que Schumacher, avec aucun retour possible en arrière » …

Faut-il en accepter l’augure ?