Crise : Qui est le dindon de cette « farce » ?

Chaque jour, l’actualité du monde remplit les pages des journaux ou les infos télévisées.

Après la Covid et la guerre en Ukraine nous voici avec la crise de l’énergie et ses dérives.

Nous qui pensions (à tort ?) que pas mal de produits venaient de Chine, nous croyons (à tort ?) que depuis la guerre en Ukraine, la quasi-totalité des produits alimentaires ou autres proviennent de ce pays.

Gaz, électricité, carburant

Les factures d’énergie grimpent en flèche et certains y laisseront leur mois.

Que dire de certains petits indépendants (boulangers, secteur HORECA, …) qui se demandent comment tenir le coup sans trop répercuter ces augmentations sur la facture du client …

Car ne vous méprenez pas, au final, ce sera toujours le consommateur qui sera le dindon de la farce.   

Comme écrit précédemment, c’est la ruée vers l’or noir en France à tel point qu’il arrive fréquemment que les pompistes doivent fermer leur station faute de carburant.

En bout de course, le consommateur belge gagne quelques euros en traversant la frontière pour faire le plein et l’Etat perd des entrées d’argent (TVA, accises, taxes, …).

Tel est pris qui croyait prendre ? A vous de juger …

De qui se moque-t-on ?

Alors que l’on demande à chaque Belge de faire attention, d’économiser l’énergie, ORES (Opérateur des réseaux gaz et électricité) dont le siège mouscronnois se situe dans la rue du gaz ne trouve rien de mieux que de laisser ses loupiotes allumées la nuit pour éclairer son parking. Même topo dans la rue de la Bouverie. (Photos 1 & 2).

De son côté, la Police mouscronnoise montre l’exemple. Ce samedi soir, il n’y avait que quelques lumières allumées dans leur bâtiment et à l’extérieur, une lumière sur deux était allumée (photo 3)

Bravo pour cette initiative ! A contrario, l’IEG et notre administration communale, n’hésitent pas à laisser les énormes spots du parking stade de foot allumées alors qu’il n’y a plus âme qui vive sur le site.

En âme et conscience …

Comme écrit précédemment, effectuer ses achats de l’autre côté de la frontière reste très intéressant.

Evidemment, il ne faut pas y aller pour un morceau de fromage, une bouteille d’eau ou de Tavel.

Même en habitant à 100 kms de la frontière française, de très belles économies sont possibles.

Ce n’est pas une ancienne ministre socialiste Mouscronnoise croisée avec sa fille au Carrefour Market de Tourcoing ce 14 septembre qui vous dira le contraire !

Comme quoi, même chez ces gens qui ont très bien gagné leur vie sur le compte des Belges et qui jouissent d’une pension confortable, il n’y a pas de petits profits.

Serait-il inconvenant de suggérer que les personnes qui ont joui pendant des années des largesses de l’Etat (salaires douillets, pension significative et autres avantages …) favorisent l’économie belge et en même temps l’Etat qui les a nourris et les dorlote encore ?

Vaste débat n’est-il pas !

D’autres infos sur www.ambition2000.be 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s