Bientôt l’« Aubert Arena » ?

Le journal L’Equipe du jour qui relaie l’info de France Bleue Nord  nous apprend que le Stade Pierre Mauroy devient la Decathlon Arena : « la Métropole Européenne de Lille (MEL) a trouvé un accord officiel avec l’équipementier sportif nordiste Decathlon pour le naming (forme de parrainage) du stade communautaire Pierre Mauroy où évolue le LOSC et qui se situe dans la commune de Villeneuve d’Ascq.
Dès l’été 2022 et pour les cinq prochaines saisons, le stade sera très exactement renommé « Decathlon Arena Stade Pierre Mauroy » comme cela nous a été confirmé, document à l’appui. Ce naming rapportera 1,2 M €/an, un contrat plutôt modeste eu égard aux autres stades hexagonaux de cette envergure et dont les contrats tournent plutôt entre 2 à 3 M€ annuels. Selon France Bleu Nord, la décision sera entérinée lors du prochain conseil de la MEL, le 27 juin prochain ».

Et le Stade du Canonnier ?

Le séisme qui a secoué le foot mouscronnois a-t-il ébranlé Brigitte Aubert ? Il semblerait qu’elle n’a toujours pas avalé la faillite de l’Excel. Elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour redonner vie au football dans la région et aujourd’hui tout est mis en œuvre pour sauver le Futurosport.

On s’active tant du côté de l’IEG que dans la sphère proche de notre Bourgmestre. Des pistes commenceraient à voir le jour…

Le club de Mandel (dont l’avenir semble encore incertain) où évolue le Mouscronnois Yohan Brouckaert serait intéressé, avec son matricule, d’occuper les installations laissées actuellement quasi à l’abandon. Quelques drapeaux flottent encore devant la façade du Canonnier et à l’arrière quelques véhicules squattent le parking.

Parmi ces pistes, une nouvelle identification du Stade du Canonnier est-elle envisageable ?

La Bourgmestre y serait probablement favorable. Elle ferait ainsi table rase d’un passé parsemé de deux faillites et laisserait ainsi une trace tangible de son passage maïoral.

Si Decathlon Arena ayant comme slogan « A fond la forme » -et pas les formes- trônera à côté du nom de l’ancien maire nordiste sur le stade communautaire, aucune décision ne semble encore prise concernant le complexe de la rue du Stade.

Pour aider à financer le club, un « naming » publicitaire pourrait être envisagé. Pour son implication familiale active dans la campagne de vaccination, des pourparlers pourraient être pris avec « AstraZeneca ». La famille Verhelle appréciant également fortement les gallinacés, Le Gaulois, marque française bien connue de produits à base de volailles, déjà impliquée dans le sport cycliste et plus particulièrement au Tour de France, pourrait également être pressenti…

Tournai a montré l’exemple en baptisant son complexe de football le Stade Luc Varenne en hommage au commentateur sportif de la RTBF d’origine tournaisienne à la voix inimitable et inoubliable.

L’argent est devenu le nerf de la guerre dans bien des sports, particulièrement dans le foot. Toutes les pistes peuvent et doivent être envisagées pour sauver encore ce qui peut l’être pour le foot mouscronnois…

D’autres infos sur www.ambition2000.be