Polopetto le marionnettiste…

Qui aurait pu penser qu’un banal article sur les pompiers donnerait autant de réactions…

Alors oui, le constat est là, triste, mais il est là … Mouscron se voit dépouiller chaque jour un peu plus de ce qui faisait auparavant sa richesse.

Aujourd’hui, c’est la caserne des pompiers. Demain ce sera le bureau des contributions et ensuite sans doute l’ONEM …

Avec la récente faillite de l’Excel, certains se demandent si le club local ne migrera pas lui aussi à Tournai avec les jeunes pépites qui garnissent le Futurosport.

N’oublions pas que le consulat de France est déjà parti dans la Cité des Cinq Clochers de même que la Chambre du Commerce et de l’industrie ainsi que l’institut Condorcet.

Si feu Jean-Pierre Detremmerie était encore en poste, on peut se demander si l’actuel commandant de la zone de secours, Olivier Lowagie fils de Pol, qui a cédé au chant des sirènes du bourgmestre de Tournai aurait accepté cette promotion. De même, le fait que Cécile Fievez, l’ancienne « Madame sécurité » de Mouscron qui a également rejoint les bureaux tournaisiens pour y devenir conseillère en prévention de la zone de secours de Wallonie picarde pose question devant la fuite de cette autre personne compétente.

Ma main à couper que jamais ces institutions et ce personnel n’aurait quitté la cité des Hurlus si Detrem était encore bourgmestre.

Alors oui, effectivement, Alfred Gadenne, comme beaucoup le savaient, disait plutôt « oui » à tout, au lieu de se battre pour défendre « sa » Ville (le Grand Mouscron, pas uniquement Luingne). Aujourd’hui Alfred Gadenne n’est plus là et … cela continue ! N’oublions pas que Brigitte Aubert, notre actuelle bourgmestre était Echevine de l’urbanisme à l’époque du choix de la caserne d’Evregnies… Et quelle a été sa réaction ?

Mouscron se vide totalement de lieux de décision, de réflexion, de formation, de construction de projets d’avenir.

Mouscron devient une ville dortoir(S) ! Attention, vous verrez que dans un futur pas très lointain apparaitront des dortoirs de qualité différente !  Et là, il me semble que notre Brigitte Mouscronnoise y joue un rôle ! Mais, s’en rend-elle vraiment compte … à moins que ça ne l’arrange !!?

L’échéance 2024 sera, à mon avis, de la plus haute importance pour le destin de Mouscron. Soit la population votera pour la continuité, chemin vers le déclin total soit elle soutiendra une « révolution » vers un ou des partis qui présenteraient un programme ambitieux et exigeant pour un avenir dynamique …

Encore faut-il que cela soit le souci de nos politiciens locaux ! On peut l’espérer et même rêver.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s