Polopetto le marionnettiste…

Qui aurait pu penser qu’un banal article sur les pompiers donnerait autant de réactions…

Alors oui, le constat est là, triste, mais il est là … Mouscron se voit dépouiller chaque jour un peu plus de ce qui faisait auparavant sa richesse.

Aujourd’hui, c’est la caserne des pompiers. Demain ce sera le bureau des contributions et ensuite sans doute l’ONEM …

Avec la récente faillite de l’Excel, certains se demandent si le club local ne migrera pas lui aussi à Tournai avec les jeunes pépites qui garnissent le Futurosport.

N’oublions pas que le consulat de France est déjà parti dans la Cité des Cinq Clochers de même que la Chambre du Commerce et de l’industrie ainsi que l’institut Condorcet.

Si feu Jean-Pierre Detremmerie était encore en poste, on peut se demander si l’actuel commandant de la zone de secours, Olivier Lowagie fils de Pol, qui a cédé au chant des sirènes du bourgmestre de Tournai aurait accepté cette promotion. De même, le fait que Cécile Fievez, l’ancienne « Madame sécurité » de Mouscron qui a également rejoint les bureaux tournaisiens pour y devenir conseillère en prévention de la zone de secours de Wallonie picarde pose question devant la fuite de cette autre personne compétente.

Ma main à couper que jamais ces institutions et ce personnel n’aurait quitté la cité des Hurlus si Detrem était encore bourgmestre.

Alors oui, effectivement, Alfred Gadenne, comme beaucoup le savaient, disait plutôt « oui » à tout, au lieu de se battre pour défendre « sa » Ville (le Grand Mouscron, pas uniquement Luingne). Aujourd’hui Alfred Gadenne n’est plus là et … cela continue ! N’oublions pas que Brigitte Aubert, notre actuelle bourgmestre était Echevine de l’urbanisme à l’époque du choix de la caserne d’Evregnies… Et quelle a été sa réaction ?

Mouscron se vide totalement de lieux de décision, de réflexion, de formation, de construction de projets d’avenir.

Mouscron devient une ville dortoir(S) ! Attention, vous verrez que dans un futur pas très lointain apparaitront des dortoirs de qualité différente !  Et là, il me semble que notre Brigitte Mouscronnoise y joue un rôle ! Mais, s’en rend-elle vraiment compte … à moins que ça ne l’arrange !!?

L’échéance 2024 sera, à mon avis, de la plus haute importance pour le destin de Mouscron. Soit la population votera pour la continuité, chemin vers le déclin total soit elle soutiendra une « révolution » vers un ou des partis qui présenteraient un programme ambitieux et exigeant pour un avenir dynamique …

Encore faut-il que cela soit le souci de nos politiciens locaux ! On peut l’espérer et même rêver.

A Mouscron tout fout l’camp

Plus que quelques heures d’attente et nos pompiers Mouscronnois, Dottigniens et Estaimpuisiens mettront le cap vers leur nouvelle caserne située à Evregnies, fief du bourgmestre Daniel Senesael (PS), grand ami de Paul-Olivier Delannois, le chef de zone.

C’est en effet ce 1er juin vers 10 heures que le cortège (funéraire ?) de véhicules partira de Mouscron pour récupérer les pompiers de Dottignies, pour se diriger ensuite vers Estaimpuis.

Une fois tous les collègues réunis, c’est tous ensemble qu’ils devraient arriver en grandes pompes vers 11 heures dans leur nouvelle caserne flambant neuve.

L’heure n’est nullement à la rigolade mais en boutade, on pourrait ajouter que ce mardi est le dernier délai pour un incendie bien géré par les pompiers de la caserne mouscronnoise, ensuite tout pourra flamber avant de voir la première lance.

Et même si Mouscron, une ville de quand même 60.000 habitants, gardera son poste avancé qui redeviendra totalement pour des volontaires (retour dans l’époque précédente. Pourquoi pas ! Pour autant que l’on en trouve encore…).

Mouscron avait également la possibilité d’ériger, en plus judicieusement, un poste professionnel central sur son territoire… mais c’était à DOTTIGNIES, près du Futurosport.

La Cité des Hurlus a-t-elle été bien défendue par ses Mouscronnois ? A vous de juger.

Si le résultat maintenant visible de ces « ans gâchés » par un manque de vision à long terme, pouvaient réveiller la sensibilité de choix à la fois des électeurs, par leur mémoire des promesses non tenues et le vécu de la dégradation de services dans leur proximité, ainsi que la conscience de gestion de nos élus locaux, peut-être, un nouvel élan d’énergie vitale pourrait remotiver une équipe de vrais défenseurs de notre commune.

Mais n’est-ce pas un rêve ?

Bref, il n’y a pas que les impôts qui quittent Mouscron ! A part un futur beau commissariat et un CAM, qu’y reste-t-il vraiment ? …

A quand la future fusion pour devenir le grand …Estaimpuis

Et oui, à Mouscron tout fout l’camp

La valse des étiquettes !

Ah ! Que la guerre a bon dos !

On assiste à une augmentation des prix dans tous les domaines et surtout dans les produits alimentaires où il y a soi-disant pénurie dans tous les domaines …

Et si celle-ci était organisée ! Si les spéculateurs s’en donnaient à cœur joie

Il est vrai que la spéculation sur le blé et autres céréales ne date pas d’hier.

Il faut bien que les fonds d’investissement soient rentables n’est-ce pas !

Pendant que certains citoyens souffrent, d’autres (toujours les mêmes) s’enrichissent de manière éhontée !

« Devenez scandaleusement riche ! » : slogan peu éthique de la loterie nationale en 2015 …

Explosion des prix également des matériaux de construction, du pétrole et autres biens de consommation … et même le papier Q

Etions-nous si dépendants de la Russie et de l’Ukraine ? Si dépendants de la Chine ?

Il serait alors temps d’ouvrir tout grand les yeux et de constater que les soi-disant bienfaits de la mondialisation n’étaient que chimères.

L’Ukraine est un bon producteur « de blé » … comprenne qui voudra ! 🙂