Action réaction ?

… Ou simple coïncidence ?

Ce samedi, je dénonçais l’état plus que crasseux de notre Grand-Place et ce lundi matin, sur le coup de 9.30, deux stewards s’affairaient. Ils nettoyaient, à la brosse, la saleté du sol autour de St Barthelemy…

A la pêche à l’info auprès des badauds de la Grand-Place, j’apprends que si ces stewards doivent se contenter d’une simple brosse et d’un seau c’est parce qu’ils ne peuvent pas obtenir le Karcher de l’Administration communale car aucune demande n’aurait été introduite en vue d’utiliser cet outil. Il leur aurait été très précieux au vu de l’état des lieux. Toutefois,la question se pose, peut-on nettoyer ce pavement au Karcher ?

OK, ils n’ont pas la punition de nettoyer le sol avec une brosse à dents, mais est-ce vraiment sérieux de nettoyer ces belles pierres avec un tel matériel ? A voir dans quel état désastreux se trouve déjà  notre Grand-Place aujourd’hui alors que les travaux sont à peine terminés, on peut craindre le pire pour les mois et les années à venir.

D’après le site internet de la Gestion Centre-Ville, Mouscron a 8 stewards urbains et 6 ouvriers urbains. Dans le cas du personnel occupé ce matin, il était bien indiqué Steward sur le tee-shirt.

Nettoyer à la brosse entre-t-il dans les attributions des Stewards ? On peut franchement en douter car sur le Portail de Wallonie Emploi, ils ont dans leurs attributions « Améliorer l’image du centre urbain, notamment en agissant sur la qualité de l’environnement. Ainsi, lorsque les Stewards constatent que des poubelles débordent, que des bancs sont tagués ou relèvent un dépôt sauvage d’immondices par exemple, ils en assurent le suivi. ». A mon humble avis, cela veut tout simplement dire faire remonter l’info !

Ce problème n’est pas neuf. A l’époque, conseiller communal, et devant le peu de reconnaissance des stewards, j’avais mis ce problème sur le tapis lors d’un conseil et l’Echevin qui gère actuellement les ressources humaines du personnel, du Service Interne et Externe de Prévention ainsi que la Protection au Travail lançait à Gadenne « Je vous invite à lire le décret parce que c’est régulièrement comme ça que tout le monde fait tout et n’importe quoi et finalement on en arrive à des situations que plus personne ne maîtrise. Or les Gardiens de la Paix ont une mission qui a été définie, les Stewards aussi et les ouvriers urbains, eux aussi ! Et l’un ne fait pas le travail de l’autre et j’aimerais bien profiter de l’intervention de notre ami Dominique pour que chacun soit rappelé, et c’est peut-être l’occasion quand vous faites votre enquête, d’aussi essayer d’obtenir un organigramme de qui fait quoi parce que finalement plus personne ne s’y retrouve or tout a été clairement défini. ». Que pense-t-il de cette situation sachant qu’à l’époque, cet Echevin se trouvait dans l’opposition.

D’une clarté exemplaire !

Aujourd’hui, 10 ans plus tard, rien ne semble avoir changé !

Passe, passe le temps …