Mouscron : « Achetons local »

C’est ce qui est indiqué sur les sacs distribués par la Gestion Centre-Ville de Mouscron … N’est-ce pas une belle initiative ?

Oh que si ! Il faut bien ça pour repeupler les rues commerciales.

Cocorico…

C’est sans doute ce qu’ont dû se dire notre Bourgmestre et son acolyte l’échevin du Pôle « développement commercial et Innovation » en découvrant ces gros titres parus dans leur presse locale : « Le centre-ville enfin accessible pour la rentrée », « Le centre-ville séduit à nouveau les commerçants », « La Ville a multiplié les démarches pour aider les commerçants », « 28 ouvertures pour 18 fermetures dans le centre-ville »

Tout d’abord, un grand BRAVO à ces nouveaux commerçants qui ont eu le courage de s’investir à Mouscron car du courage il leur en faudra.

Merci CREASHOP & CREACOM

Mais tout est-il si réjouissant comme nous l’indique les chiffres repris dans cette page ou plutôt dans cette publicité électorale ?

Quelques commerçants ont ainsi reçu une « petite » aide de nos décideurs politiques …

Lors du conseil communal du 22 juin dernier, un conseiller communal cdH s’est vu octroyer une aide financière de 6.000 €, pour, comme le soulignent quelques mauvaises langues, ouvrir une boutique –fantôme- de parfums dans le passage St Barthelemy. Il peut évidemment remercier sa bourgmestre et son Echevin du Commerce.

Mieux ou pire ?

WIKIPEDIA nous apprend que « Le 9 décembre 2019, le conseil communal de Mouscron a voté pour le O’Tacos de sa ville, l’octroi d’une prime de 6 000 € d’aide publique Creashop destinée aux enseignes « de qualité » qui ouvrent en centre-ville pour son ouverture ».

Cette chaîne de restauration rapide française a une belle visibilité sur notre Grand-Place et le chiffre d’affaires de cette société est de 8.514.300 € au 31 décembre 2017.

Bref, si la région wallonne mandate la ville pour octroyer ces aides, n’est-il pas bon de se demander si la Région Wallonne n’accorde pas une confiance aveugle envers certains décideurs, là où elle ne le devrait sans doute pas …

Et la propreté dans tout ça ?

Un petit passage vers 11 heures ce samedi dans le centre-ville laisse rêveur… Ou plutôt …  nous invite au pays des cauchemars.

Des travaux à gauche et à droite avec principalement des personnes âgées bloquées depuis pas mal de temps dans leur appartement de la rue de Courtrai car les trottoirs ne se terminent pas.

Petit passage sur la Grand-Place … Beurk… La saleté repoussante (voir photo) n’incite pas à s’y aventurer … Et dire que le soleil a enfin décidé à pointer le bout du nez pour le week-end. Amoureux des bancs publics évitez de poser votre derrière sur les bancs mouscronnois car vous risqueriez de ne pas pouvoir vous décoller.

Une bonne âme croisée me lance avec humour « Les fontaines (lorsqu’elles fonctionnent !) auraient dû être placées plus près des bancs afin de faire de l’autonettoyage » … Que penser de ces nuages de gouttelettes qui avec le vent n’hésitent pas à vous asperger ? Vérifiez la direction du vent avant de vous mettre en terrasse ou alors prévoyez un parapluie !

Quel dommage de voir le superbe pavement de cette grand-place et ces superbes bancs ainsi maculés.

Bref, ce triste et désolant constat ne devrait pas inciter les visiteurs et les promeneurs à rejoindre le centre-ville et ainsi de faire vivre les commerces environnants …