Votez pour nous on pense pour vous

Je ne pensais pas que mon article posté hier allait avoir autant d’impact. La réaction d’un lecteur a particulièrement retenu mon attention. C’est avec plaisir que je la partage. 

« Comment prendre le pouvoir à tous les échelons ?

Régionaliser certaines compétences ou services renforce le pouvoir de certains politiciens et indirectement la famille politique qu’il a choisi d’appartenir.

Certains rouges aux revenus démesurés ne sont pas plus socialistes que des écolos recyclés ou des calotins ayant bannière bleu azur.

Pouvoir et fric ne sont jamais éloignés. Ce ne sont rien que des cousins qui se retrouvent parfois en famille sous certaines alliances. Chacun y va de sa petite touche pour laisser une trace, mais aucun n’est censé assumer les erreurs financièrement et sur patrimoine de leurs manques de compétences ou de clairvoyance.

A Tournai, l’un de ceux qui croyaient s’implanter définitivement comme le maître des Cinq Clochers a été un acteur de la fusion des hôpitaux. On voit le triste résultat… N’en déplaise à Polo qui en a vanté le succès. Mais, en grattant un peu côté familial, on peut comprendre certaines de ses réactions à ce sujet. 

Evidemment, on ne critique pas la famille politique, car en termes mafieux cela pourrait être comparé à une trahison de la rose. La fusion des hôpitaux est un échec. Le ChWapi n’est pas un cas isolé. Côté restructurations de la Protection civile, l’échec n’est plus à prouver depuis ces tragiques inondations.

Géolocalisez les nouvelles structures, comparez les forces politiques régionales en bénéficiant et vous aurez la composition de la sauce.

Réforme des polices : Qui est le président de zone ? Regardez la politique et vous retrouverez l’ambiance des garde-champêtres d’antan dont la matraque était tenue indirectement par le bourgmestre. Quid de Mouscron, Tournai et Ath ?

Ne shérifons pas. Mais … Zone de secours. C’est vrai que c’était un peu folklorique, surtout quand des entités payaient du matériel sur fonds propres (Pecq) et que cela ressemblait plus à un camp scout. Mais cela avait son efficacité avec un pouvoir pourtant aussi en coulisse … Le pouvoir en coulisses est toujours là ! Mais il s’affiche comme un général poussant son colonel devant la presse mouton qui écoute un porte-parole dressé comme un chien de garde.

En analysant un peu les rouages de toutes ces institutions, on retrouve régulièrement une pyramide de pouvoir liée à des familles politiques bien décidées à ne rien lâcher. Dans certains pays, avec des barrières démocratiques moins gardées, on passe en dictature. »

N’est-ce pas Coluche qui déclarait « Quand je vois un pauvre qui va voter, c’est comme si je voyais un crocodile entrer chez un maroquinier » ?

2 réflexions au sujet de « Votez pour nous on pense pour vous »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s