Quand un poulet remplace une main …

La polémique concernant l’agrandissement du poulailler à Dottignies n’a pas fini de faire jaser dans les chaumières !

Un (bon) contact au sein du Collège échevinal m’a contacté au début de cette semaine pour me signaler que du changement aurait bientôt lieu à l’entrée de Dottignies afin d’apaiser les deux camps en présence.

En acceptant l’extension de l’élevage industriel, les élus de la majorité cdH-MR semblent avoir été pris à leur propre piège. Ils espéraient probablement que les ministres Borsus et Tellier remettent en cause leur décision. Raté ! Caramba !

Nul ne connaît aujourd’hui la décision des personnes s’opposant au projet. Iront-elles en appel ? Seul l’avenir nous l’apprendra.

Laisseront-elles tomber ou continueront-elles de se battre contre ce qu’on pourrait appeler un abattoir destiné à la malbouffe. David contre Goliath …

Quid du Collège échevinal ?

A quel jeu jouent les membres du Collège ? Il n’est pas toujours facile de faire plaisir à tout le monde, sachant que dans ce cas-ci, les deux parties en présence s’opposent.

Désirant rattraper le coup, et voulant ou pensant faire plaisir tant aux Dottigniens qu’au propriétaire de ce vaste entrepôt de poulets, les élus ont pris deux grandes décisions.

Dottignies : capitale du poulet ?

C’est sans doute ce qu’imaginent nos responsables politiques qui veulent s’inspirer de la poule de Bresse.

Si le secret semblait bien gardé, il nous revient que la fameuse « Main » qui trône depuis pas mal d’années au rond-point de l’entrée de Dottignies, près du futur bâtiment qui abritera le bureau notarial « Werbrouck – Delcour – Cloet », sera déplacée au carrefour des canadiens pour faire place à une beau volatile à l’image de celui que l’on retrouve à Bourg-en-Bresse. C’est à nouveau Osvaldo Parise, l’employé/sculpteur de l’administration communale qui a réalisé la statue de Claude François d’Alfred Gadenne qui devrait s’atteler à la réalisation de l’oeuvre.

Celles et ceux qui fréquentent Famiflora ou les commerces de Mains et Sabots y verront un fameux changement visuel.

Afin de faire plaisir aux deux parties, la « main » et la « poule » alterneront durant deux années consécutives.

Ce même membre du Collège m’a aimablement fait parvenir une photo du projet qui a été accepté à l’unanimité par la majorité cdH-MR. Il devrait être avalisé lors du prochain conseil communal, sans doute à nouveau majorité contre opposition. 

D’après les échos reçus, cette nouvelle péripétie à la sauce mouscronnoise serait très loin de ravir les Dottigniens. 

La majorité cdH-MR n’en a cure … Son action pour que Dottignies devienne un modèle de Cité écologique ne s’arrêtera pas …

Ce n’est qu’un début !!

Plus d’infos sur www.ambition2000.be

Une réflexion au sujet de « Quand un poulet remplace une main … »

  1. Du coup, le centre commercial va devoir changer de nom !  » Main et sabot » deviendrait  » Poule et Sabot » ou  » Ça, beau poulet » …

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s