« On remplit la gauche, on troue la droite »

Ce titre qui convient très bien, a été repris de la dernière page du journal L’Avenir « Une semaine de sport » et je trouve qu’il sied très bien au présent article.

Et c’est dans cette même édition que mon attention a été attirée ce samedi matin. La couque aux raisins que j’étais occupé de déguster a d’ailleurs failli me rester au-travers de la gorge tant la légende du journaliste reprise sous la photo m’a fait rire « Le chantier a été mené « d’urgence, vu la dégradation du revêtement suite aux conditions climatiques ».

« Suite aux conditions climatiques » ? Ah oui, depuis quelques semaines il est tombé 3 flocons de neige en 2 jours et celui qui n’a pas mis un pied dehors risquait de ne pas les voir.

Il est vrai également que les conditions climatiques entre la Walbanie et la Flandre sont diamétralement différentes d’où la différence d’état des routes. Lol

Alors que du côté flamand le réseau routier ressemble quasi à un billard, chez nous, dans la partie francophone, il faut avoir constamment l’œil sur les panneaux de signalisation mais aussi et surtout sur l’état des routes tant celles-ci sont dans un état pitoyable.

Certaines régions de France et même des pays plus lointains doivent faire face à des conditions météorologiques autrement plus ardues que chez nous, mais leur réseau routier est pourtant impeccable.

Je laisse libre cours à votre jugement.

Bref, vive, la Wallonie, vive la Belgique, Vive l’Europe des pigeons et des clowns.

Une réflexion au sujet de « « On remplit la gauche, on troue la droite » »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s