Le monde d’après comme le monde d’avant ?

Robin SeynaeveLes 2 mamelles du capitalisme ne sont-elles pas l’argent et la croissance ? Poser la question c’est y répondre …

Une connaissance m’a envoyé cette fake news qui si elle est évidemment discutable sur la forme est vraiment révélatrice sur le fond. 

« Le PDG de la société XXX XXX XXX a fait réfléchir des économistes lorsqu’il a déclaré : Un cycliste est un désastre pour l’économie du pays – Il n’achète pas de voiture et ne prend pas de prêt automobile – N’achète pas d’assurance automobile – N’achète pas de carburant – N’envoie pas sa voiture pour l’entretien et les réparations – N’utilise pas de parking payant – Ne cause pas d’accidents majeurs – Ne nécessite pas d’autoroutes à plusieurs voies – Ne devient pas obèse – Oui, … et bien, bon sang !! Des gens en bonne santé ne sont pas nécessaires à l’économie. Ils n’achètent pas de médicaments. Ils ne vont pas dans les hôpitaux et ne consultent pas les médecins. Ils n’ajoutent rien au PIB (produit intérieur brut) du pays.  

Au contraire, chaque nouveau point de vente McDonald crée au moins 30 emplois – 10 cardiologues, 10 dentistes, 10 experts en perte de poids en dehors des personnes travaillant dans le point de vente McDonald. 

Choisissez judicieusement : un cycliste ou un McDonald ? Ça vaut le coup d’y penser. 

PS : la marche à pied est encore pire. Ils n’achètent même pas de vélo. »

Cette fausse nouvelle résume parfaitement la manière de penser de nombreux partis de droite et même peut-être de certains partis de gauche!

Plusieurs hommes politiques n’hésitent pas à affirmer qu’il faut augmenter la richesse, le « gâteau » pour pouvoir ensuite le partager donc qu’il faut booster la croissance.

Ce qu’ils oublient (volontairement ?) de nous dire c’est que nous vivons sur UNE planète qui est limitée et non renouvelable, que nous vivons à crédit (pour combien de temps ?) avec Dame Nature et que la richesse sur la Terre est présente mais très mal partagée !!

A ce propos, il est intéressant de lire l’ouvrage de Fred Vargas aux Editions  Flammarion « L’Humanité en péril ».

La machine sera relancée par les Etats et l’Europe à coups de milliards empruntés sur les marchés à des taux défiant toute concurrence.

Ah ! le marché !

Il est quand même étrange de constater que les milliards qu’on ne pouvait trouver ces derniers temps surgissent tout à coup comme par magie !

Finie l’austérité, il faut relancer la machine et quelle machine ! Il faut consommer … Non, il faut surconsommer. Seule condition pour que le monde d’avant revienne au plus vite ! Seule solution pour ne pas engendrer le chômage de masse !

Il est vrai que le système néo-libéral a sa logique … et qu’en dehors de sa logique point de salut !

Et pourquoi ne pourrait-on pas changer de mode de fonctionnement ? Pourquoi ne pourrait-on pas mettre l’économie au service de l’homme et pas le contraire ?

Pourquoi ne pourrait-on pas jeter les bases d’un autre système respectueux de la planète et des êtres vivants ?

La création de l’allocation universelle prônée par certains économistes ne pourrait-elle être le départ d’une réflexion approfondie pour un autre modèle ?

Ceci dit, sommes-nous prêts à changer notre manière de vivre ? Sommes-nous prêts à changer nos comportements ou faudra-t-il que les circonstances nous obligent à les modifier ?

La crise du coronavirus nous aura-t-elle fait prendre conscience de notre fragilité et de celle de nos sociétés ?

J’ai parfois des doutes en observant le déconfinement dans nos régions. Certains comportements d’enfants gâtés me laissent perplexe !

Terminons par une note positive : « Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être » George Eliot, romancière et écrivaine

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s