« Je ne veux pas mourir ici, en prison, je n’ai rien fait ! »

lettre Richard VLCEKAlarmé et ému par la situation de Richard Vlček, Paul-Olivier Delannois, Bourgmestre de Tournai a envoyé un courrier au Ministre des affaires étrangères, au Consulat de Belgique en Slovaquie et à l’Ambassadeur Slovaque de Belgique en les priant de réexaminer le dossier.

S’il est stipulé dans la correspondance que Richard est originaire de Mouscron, il n’en est évidemment rien et une précision a bien été fournie aux différentes personnes ayant reçu le courrier : « L’essentiel est que le dossier ait été porté à leur intention et que la demande soit analysée » précise la conseillère au cabinet du Bourgmestre de Tournai.

Par ailleurs, Richard n’est pas emprisonné pour le meurtre de son beau-père mais bien pour une tentative de meurtre comme mentionné pat erreur dans la lettre !

L’ex solide défenseur des « Rouge et Blanc » est tenu au courant des diverses réactions chez nous par sa sœur Rénata qui chaque jour remue ciel et terre pour que la vérité sur son frère soit établie.

Richard que j’ai eu au téléphone ce mardi après-midi ainsi que très longuement ce matin me demande de remercier toutes les personnes qui ont réagi à sa situation. C’est un véritable cri de douleur qu’il lance dans un parfait français « Dominique, je dois encore rester 20 ans en prison. Je ne veux pas mourir ici, en prison, je n’ai rien fait ! Je ne veux pas mourir en prison pour rien ! ».

Si Richard qui aura 51 ans le 1er septembre prochain fonde beaucoup d’espoir sur les différentes réactions et courriers transmis aux différents responsables de son pays, il en a également sur les prochaines élections qui se dérouleront début 2020.

Richard tient à préciser que le premier mari de son ex-épouse qui a été assassinée a également eu pas mal de problèmes avec son beau-père.

Le beau-père de l’ancien joueur de football de l’Excelsior, âgé de 81 ans est un communiste qui a collaboré avec la police secrète Tchécoslovaque. Il en est à sa troisième accusation le concernant.

La première fois, il avait accusé Richard d’avoir déposé une bombe sous sa voiture. Quelques mois plus tard, il l’accusait de l’avoir frappé à la tête. Pour ces faits, le tribunal l’avait blanchi.

On connait la suite de la troisième accusation où le sportif précise : « La police n’a rien vérifié des dires de mon beau-père. Il n’y a RIEN dans le dossier pour me condamner ».

S’il a été défendu par un des trois meilleurs avocats de Slovaquie, Richard regrette également la peur qui tenaille la presse slovaque pour évoquer son dossier.

S’il est libéré, Richard promet qu’il viendra le plus rapidement possible saluer et remercier ses anciens équipiers et les supporters de Mouscron qu’il a connus.

2 réflexions au sujet de « « Je ne veux pas mourir ici, en prison, je n’ai rien fait ! » »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s