Belgique : terre de con… cessions

Raoul ElioLe rideau des élections du 26 mai dernier est tiré, place maintenant aux discussions pour créer nos (très/trop) nombreux gouvernements !

« C’était bien chez Laurette »

Qui va « se marier » avec qui ? Excellente question ! Si sous la houlette de Laurette Onkelinx (PS) une solution sur Bruxelles semble se dessiner, rien n’est cependant encore décidé pour nos autres gouvernements.

Une Laurette dont La Libre titrait ce vendredi « « Onkelinx veille à bien placer ses protégés avant son départ » … Le mandat de Laurette Onkelinx arrive à échéance en octobre prochain. Outre la volonté de tirer sa révérence en décrochant dans la capitale une alliance dite « progressiste », elle a encore quelques dossiers à boucler. «  Il ne faut pas se le cacher : Laurette joue aussi de cette posture­ là pour pouvoir peser de tout son poids jusqu’à son départ dans la défense de certaines personnes qu’elle souhaite voir monter », confie un socialiste. « Elle veut continuer à stabiliser le rôle de son beau­-fils (NdlR: le député bruxellois réélu Julien Uyttendaele) et faire en sorte que Rachid Madrane soit à nouveau ministre ».  Malgré un score personnel en demi-teinte (2766 voix de préférence), le fils de Marc Uyttendaele a été choisi pour officier aussi en tant que sénateur de la Région. « En tant que juriste spécialisé en droit public, je ne trouve pas cette désignation illégitime », se défend l’intéressé. Contactée, Laurette Onkelinx dit ne vouloir « entrer dans aucune polémique ». »

Rien ne semble donc avoir réellement changé dans la bande de parvenus d’Elio.

Et maintenant ?

Au Fédéral, certains partis ne veulent pas entrer dans un gouvernement avec le Vlaams Belang et la NVA et d’autres ne veulent pas entendre parler du PTB…

Faut-il s’étonner que le PS et le PTB n’aient pu trouver un accord ? OUI, évidemment …

Le PTB a-t-il eu raison de rester ferme sur ses propositions ? Pour certaines, sans doute oui … Pouvait-on imaginer la clique d’Elio et de Rudy accepter de plafonner les « salaires » des députés entre 1.500 € et 1.800 €/mois et supprimer les parachutes dorés remplacés par des allocations de chômage pour les députés sortants ? Ne rêvons pas ! La réponse est toute trouvée !

Adieu l’alliance des gauches ou la coalition progressiste rêvée par certains organismes.

Combien de temps les kamikazes Reynders et Vande Lanotte mettront-ils pour trouver les compromis pour créer une nouvelle majorité ?

Trêve de blabla … J’ai tout simplement envie de vous faire partager (avec l’accord de Monsieur Christian IVENS de Jette) un article qu’il avait transmis à la Dernière-Heure et qui est paru vendredi dernier. Je le cite : « Nous payons donc un parlementaire pour un peu plus de 20.500 habitants »«  540 POSTES DE PARLEMENTAIRES » – Dans un pays tellement petit qu’un de ses vieux F16 survole sa plus grande longueur en moins de 12 minutes à sa vitesse d’interception, nos politiciens sont parvenus à créer plus de 540 postes de parlementaires, tous parlements confondus. Nous payons donc un parlementaire pour un peu plus de 20.500 habitants, sans compter les ministres, présidents d’assemblée et autres aspirateurs à euros, tandis que le citoyen doit se saigner aux 4 veines pour boucler son budget. Pas un parti, et pour cause, ne relève cette énormité. Et nous devons faire des économies ? Le travail de fond (et non de fonds) ne sera jamais fait, puisque nos politiques ont la clé du poulailler qui donne accès aux œufs d’or de cette pauvre poule noire jaune rouge. Donc, faisons des économies ! »

Une petite dernière pour la route pour montrer que nos politiciens, le cul assis sur une bonne chaise, sont complètement déconnectés de la réalité journalière ?  Richard Fournaux déclarait il y a quelques jours : « Vivre avec 1.350 € net par mois, c’est impossible »

Que doivent penser les infirmières « sous-payées pour sauver des vies » de tels propos ?

A rire ou à pleurer …

 

2 réflexions au sujet de « Belgique : terre de con… cessions »

  1. Sauf que les députés PTB recoivent le même  » salaire » que les autres députés +- 5000 euros plus divers avantages soit environ 7500 euros par mois . La loi ne permet pas de faire une différence et le fait qu ´ils en donnent une bonne partie à leur parti , ne change rien au budget belge et n´apporte rien de plus pour nos concitoyens. Il faudrait donc peut être se garder de continuer à colporter cette légende.

    Aimé par 1 personne

  2. Tout à fait d’accord avec ton analyse , Dominique. Tiens, au fait, la FGTB existe-t-elle encore ? Depuis fin mai, on en entend plus parler ? Les problèmes des travailleurs ont tous été résolus ? Ou …….

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s