Les Z’inconnu(e)s du scrutin communal

acDans toutes les villes du Royaume, la fièvre électorale monte… Le personnel communal s’affaire aux quatre coins des Communes pour rendre celles-ci présentables. On rebouche un trou par ci, on taille les plantations, on refait les marquages routiers, … Bref, il faut que tout soit impeccable à la vue des électeurs pour le jour J !

A Mouscron, les dés ne sont pas encore jetés, mais le tapis est bien en place. Cinq listes essaieront de séduire les électeurs Mouscronnois, le 14 octobre prochain. Mais on peut d’ores et déjà avancer qu’il y a peu mystère quant à l’issue des résultats du scrutin.

Première inconnue

Malgré la disparition de leurs ténors, le cdH semble incontournable pour rempiler dans la majorité pour 6 ans… mais avec qui ? Seul ou (mal) accompagné ?

C’est sans doute la première grande inconnue de ces élections. Un pactole de près de 10.000 voix, héritage des votes de préférences d’Alfred Gadenne et de Damien Yzerbyt, devront trouver preneurs.

Ces voix resteront-elles au sein du parti démocrate humaniste mouscronnois ?  Si oui, vers quels candidats vont-elles se reporter ? Ou au contraire ces voix vont-elles s’éparpiller vers d’autres formations politiques ?

S’il obtient la majorité absolue, le cdH dirigera-t-il seul la commune ou va-t-il préférer s’associer à une autre formation ?

Le MR qui a été très docile pendant ces 6 ans au pouvoir se verrait bien continuer à siéger dans la majorité. Les socialistes, éjectés dans l’opposition il y a 6 ans suite à des dissensions internes, ne pensent qu’à retrouver le Pouvoir… Mais son bilan dans l’opposition est faible voire même inexistant. Le parti à la rose pourrait même se voir dépasser par les Ecolos -seuls dynamiques opposants- au nombre de sièges. Ces mêmes Ecolos qui claironnent comme il y a quelques années qu’ils se verraient bien rejoindre également la majorité… Tous les rêves sont permis ! Dernier parti en lice, le PP ne doit pas rêver de rejoindre une éventuelle majorité. Il devra se contenter tout au plus d’un ou deux mandats en récoltant les voix des mécontents du système ou des indécis.

Deuxième inconnue

Une autre question revient le plus souvent sur le tapis électoral ! Qui sera le ou la prochaine Bourgmestre dans la cité des Hurlus ? Faut-il être devin pour affirmer dès à présent qu’une femme devrait sans aucun doute porter l’écharpe maïorale pour 6 ans ?

Deux femmes pour un fauteuil. Mais… laquelle choisir ?

Deux dames sortent indéniablement du lot…

Brigitte Aubert, 2.375 voix de préférence en 2012, actuelle Bourgmestre, nommée au pied levé suite au décès d’Alfred Gadenne, et Ann Cloet, 2.068 voix de préférence au dernier scrutin.

Si des tensions existent au sein du cdH quant au poste du futur leader du parti, rien ne filtre au sein de la population… Tout au plus, constate-t-on que des clans ou des affinités se dessinent. Affirmer le contraire serait mentir !

Avec la disparition d’Alfred Gadenne, chaque candidat (même ceux de l’opposition) a sorti sa photo où il pavanait avec l’ancien bourgmestre. C’est de bonne guerre, un peu de marketing nostalgique pour récupérer quelques voix ! Pourquoi pas…

Du côté de Brigitte Aubert, notre actuelle Bourgmestre, on sait qu’elle peut compter sur l’omniprésence de son mari qui parsème les affiches de sa bien-aimée auprès de ses fidèles patients, telle la bonne parole… Difficile pour eux de ne pas mettre une photo de Brigitte à la fenêtre; ça ferait mauvais genre auprès du Docteur !

Si sa présence aux quatre coins de la ville ne passe pas inaperçue, ses retards notoires font par souvent jaser de même que sa manière de réagir pas toujours en adéquation avec sa fonction actuelle.

Ann Cloet n’a pas un conjoint aussi présent mais elle pourra sans aucun doute bénéficier d’un autre appui de taille en la personne d’Anne Bovin, l’épouse de feu Damien Yzerbyt et collègue de l’échevine dans le Cabinet notarial CLOET.

Je pensais que le cdH allait recruter l’ex épouse de Damien Yzerbyt pour la mettre sur sa liste afin qu’elle ramène les voix de son défunt mari au parti. Il n’en sera rien. Est-ce dire qu’elle fera campagne pour sa collègue et amie Ann Cloet ? Il y a un pas que… j’ose franchir !

Autre atout majeur pour Ann Cloet… Elle est parfaite bilingue, chante « la Dottignienne » là où Brigitte Aubert ne jongle qu’avec le français et un peu de patois mouscronnois. Alors que Mouscron vit repliée sur elle-même depuis de trop nombreuses années, le bilinguisme d’Ann Cloet pourrait, comme au « bon vieux temps », refaire les yeux doux aux investisseurs néerlandophones. Un élu libéral local le confirme d’ailleurs dans la DH du jour « La plupart des entreprises qui viennent s’installer sont des entreprises flamandes qui sont trop à l’étroit chez elles ».

Alfred Gadenne aurait souhaité qu’Ann Cloet prenne sa succession. Une preuve écrite existe… Aurais-je la possibilité de remettre la main sur ce document qui m’est un jour parvenu ? Ce n’est pas évident lorsqu’on est bordélique !

Une tempête dans un verre d’eau ou un nuage dans le ciel ?

Airplane with a bannerL’image de cette dernière a pourtant été écorchée ces derniers jours… En cause le survol de Dottignies de l’avion d’un ami avec sa banderole publicitaire électorale « Ann Cloet cdH » …

Depuis la sortie d’un journaliste du Nord Eclair qui a foncé tête baissée sur l’info sans connaître le fond du problème, les « Ann Cloet s’envoie en l’air » ou « Ann Cloet parachutée Bourgmestre » circulent en ville.

« Voilà qui démontre bien que c’est l’image, ou plutôt le buzz en résulte qui prime sur un véritable contenu rédactionnel. » termine le journaliste du Nord-Eclair dans son article relatant ce fait divers. C’est assez culotté pour un journal qui recherche chaque jour du sensationnel tant dans son édition papier que sur son site Internet …

N’est-ce pas Léon Zitrone qui paraphrasait : « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! ». Et pourtant, je ne crois pas qu’Ann Cloet ait pris ces remarques à la rigolade.

Sachant qu’Ann Cloet, Echevine de l’Environnement, roule depuis plus de 10 ans avec une Toyota Hybride alors que bon nombre de ses détracteurs préfèrent parader avec de grosses cylindrées… on peut se poser pas mal de questions sur le bien-fondé de leurs interventions. Les belles berlines ont plutôt la cote chez certains élus, candidats ou même dans leur famille proche.

Ok pour l’Ecologie ! Un avion consomme évidemment bien plus qu’un vélo. Je suppose donc que les Ecolos banniront toute campagne d’affichage pour ne pas consommer du papier fusse-t-il recyclable ! Et si une campagne d’affichage a bien lieu, je suppose que les affiches seront « collées » avec des punaises pour ne pas détériorer la planète avec une colle fut-elle écologique.

C’est connu ! En période électorale il faut bien que certains trouvent un os à ronger.

Bref, il ne reste plus à Ann Cloet qu’à demander à son ami de mettre son hobby du pilotage de côté jusqu’au 15 octobre, date à laquelle il pourra peut-être survoler la Cité des Hurlus avec une banderole où il serait indiqué « Merci ! Ann Cloet. CdH ».

Si certains avancent que la campagne électorale pourrait se jouer sur les réseaux sociaux, on peut conclure par la phrase « Heureux le politicien qui n’a pas connu l’ère d’Internet ».

3 réflexions au sujet de « Les Z’inconnu(e)s du scrutin communal »

  1. Très belles réflexions … Une autre hypothèse possible : Et si le Cdh n’avait pas la majorité absolue et que les MR -PS – Ecolo s’entendaient ???…possible ??? Ce serait la grande surprise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s