Avant les élections : on se coupe en 4 pour vous ! Après … c’est autre chose…

marhemDevrait-on réduire la durée des mandatures communales qui est aujourd’hui de 6 ans ? Voici une question qui revient assez souvent lors de discussions et qui mérite sans doute d’être posée…

Et pourquoi pas ?

Une fois les vacances terminées, les boîtes aux lettres regorgeront de tracts électoraux où l’on retrouvera les promesses faites par les différents partis politiques qui se présenteront à vos suffrages. Mais entre les idées émises, les promesses faites et la réalité sur terrain il y a(ura) une fameuse marge !

Et si les projets méritent d’être étudiés il vaudra mieux faire partie du groupe de la majorité… sans quoi vous risquez d’attendre longtemps leur réalisation car les idées venues en droite ligne de l’opposition sont rarement soutenues et approuvées.

Promesses électorales

Lorsque l’on parle de promesses électorales, je pense plus particulièrement au groupe emmené par notre conseillère communale et députée Mathilde Vandorpe.

C’est en juin que 4 Mous…quetaires annonçaient qu’ils feraient le maximum pour trouver des solutions pour que Mouscron redevienne une ville plus attractive. Petite question : ces 4 Mous… quetaires sont-ils tous domiciliés à Mouscron ?

Les risques de ces 4 Hurlus ne sont pas grands et seront même bien vite oubliés s’ils ne sont pas réalisés dans un avenir proche car oui, même un non-voyant verrait que Mouscron devient chaque jour de plus une ville dortoir.

Mais annoncer le renouveau de Mouscron pour 2030 et même 2050 (DANS 30 ans !!!!) me semble complètement loufoque ! Combien d’entre nous seront encore de ce monde en 2050 ?

S’il faut en effet voir plus loin que le bout de son nez, on peut légitimement se demander s’il n’est pas farfelu de lancer une telle annonce alors que certains problèmes qui devaient être réglés récemment ne le sont toujours pas !

La création de la Route de la Laine en est le meilleur exemple. Si les riverains semblaient avoir retrouvé le sourire après la diffusion de l’émission « On n’est pas des pigeons » qui relatait leurs problèmes, ils doivent aujourd’hui bien déchanter. Ils attendent même encore et toujours le rendez-vous promis par notre actuelle Bourgmestre

Effet d’annonce

Pascal Delwit, politologue à l’ULB résume très bien ce problème. « C’est un acte de communication bien pensé. Il peut y avoir deux buts. D’abord faire parler de soi ce qui est toujours bien de faire parler de soi et puis c’est aussi dans une certaine mesure parfois d’allumer des contre-feux. Quand vous avez des partis qui plaident vers une avancée régionale vous pouvez vous-même allumer un contre-feu en disant nous on plaide plutôt pour la refédéralisation des compétences. C’est un jeu classique ».

Bref, pendant que la presse s’intéresse à cette refédéralisation proposée par les jeunes MR et soutenus par plusieurs personnalités bleues, on tente de faire oublier les mesures impopulaires mises en place par la bande à Michel.

C’est donc avec un sourire narquois que certains ont découvert les articles parus à gauche et à droite sur cet effet d’annonce ! Ils ont aussi fait grincer les dents chez des personnes plus concernées par le mégaprojet « Mouscron des années 2030 – 2050 » !

Parmi ces projets, on parle d’une médiathèque au centre-ville en regrettant le départ de Condorcet à Tournai : mais qu’a fait notre députée Vandorpe pour empêcher ou même retarder le départ de cet institut ?

Second projet : un poumon vert et bleu dans la zone du Marhem ainsi qu’un nouveau stade au Futurosport avec dans la foulée le déménagement du stade du Canonnier vers… Futurosport. L’actuel complexe sportif de la rue du Stade faisant place à un écoquartier. Mis à la sauce Vandorpe, ce projet « novateur pour le futur…osport » avait déjà été envisagé par feu Jean-Pierre Detremmerie dans les années 2000.

L’annonce de la bande des quatre fera certainement rugir certains défenseurs de ce poumon vert qu’est le Marhem car si cette zone agricole hurlue représente 30 % de l’entité mouscronnoise, ce projet en sacrifierait 20%.  Un schéma de structure communal n’a-t-il pas été accepté définitivement en juin 2016 et adopté par l’ami/Ministre de notre Mathilde députée en octobre de la même année ? Et oui, la publication a été reprise dans le Moniteur de novembre de la même année !

Dernière réflexion : un monorail et une véritable gare. Rappelons à certains qui semblent avoir la mémoire courte, que le projet de liaison Lille-Mouscron par le biais d’une extension de la ligne finissant à Dron avait déjà été discuté maintes fois avec Transpol par Pierre Mauroy et Detrem mais le coût exorbitant du projet semblait irréalisable sans l’aide de l’Europe !

Pour en revenir à cette ASBL, je recherche toujours (mal ?) les statuts…

Est-ce de cette manière que Mathilde Vandorpe compte reprendre du poil de la bête à ses deux grandes rivales que sont Aubert et Cloet dans la lutte pour le poste de première dame de Mouscron ?

Cette manière de vouloir jouer cavalier seul ne se fera-t-il pas au détriment de son groupe politique car n’oublions pas que plus de 10.000 voix devront être redistribuées après les décès de Jean-Pierre Detremmerie, Damien Yzerbyt et Alfred Gadenne. 10.000 voix que le cdH fera tout pour qu’elles ne s’éparpillent pas dans les autres partis !

Madame Vandorpe agit-elle seule en véritable kamikaze dans ce projet en marge du cdH ? Faut-il rappeler qu’elle est chef de groupe humaniste au conseil communal. Aurait-elle sorti ce projet si Monsieur Gadenne était encore vivant ? On peut en douter car ce dernier ne voulait pas qu’on touche à cette zone ! Madame Vandorpe envisage-t-elle d’offrir une petite sœur à l’Intercommunale mouscronnoise en créant une Intercommunale I.E.G Bis ?

Loin de Mouscron, notre Mathilde communale, se sent sans doute en mal de publicité pour les prochaines communales. Ses rêves de revêtir un jour l’écharpe mayorale semblent bien lointains. Propulsée sur l’avant-plan de la scène politique par Jean-Pierre Detremmerie, elle a ensuite emboîté la foulée de Damien Yzerbyt. Si elle a tourné le dos à Jean-Pierre Detremmerie lorsque celui-ci connut ses problèmes avec le cdH local, elle fait aujourd’hui du sur-place depuis la disparition de Damien.

Et que pense monsieur Denève, l’éco-conseiller de la Ville de Mouscron et protecteur de l’environnement qui voit chaque jour un peu plus son Bois-Fichaux disparaître au profit de nouvelles constructions ? Oserait-on parler de « Bois-Fichu » ?

Alors oui, braves gens, en diminuant la durée d’une mandature nous aurions des responsables communaux qui n’attendraient plus 5 ans ½ pour réaliser certaines de leurs promesses électorales en oubliant d’autres pour encore en proposer de plus fantaisistes !

A méditer !

Frédéric Dard disait : « Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier » !

Une réflexion au sujet de « Avant les élections : on se coupe en 4 pour vous ! Après … c’est autre chose… »

  1. C’est vrai que harmoniser la durée des mandats de tous les niveaux de pouvoir serait logique…et cela pourrait engendrer des économies si tout se passait en même temps. On pourrait ainsi appliquer clairement l’interdiction de cumuler directement le jour de l’officialisation des résultats. Mais…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s