Les promesses d’Alfred …

ag2.jpgLe bourgmestre de Mouscron pourrait-il s’approprier les premières phrases de la célèbre chanson que fredonnait Jeanne MOREAU « J’ai la mémoire qui flanche je me souviens plus très bien … »… 

Le 16 mars, la Dernière-Heure  signalait qu’une maison située à l’angle de la rue du Castert et de la Chaussée de Lille menaçait de s’écrouler …

Quelques jours après les faits, le mardi 19, le Nord Eclair reprenait l’info en précisant que cette maison était inhabitée depuis 20 ans … Dans cet article paru en page 6, une dame a peur qu’ « avec les vibrations des camions qui passent par la Chaussée de Lille, il y ait d’autres dégâts… » …

Allant plus en avant de sa réflexion, les journalistes locaux signalaient dans cette même édition que « la Ville ne semble pas vraiment au courant du problème ». Ils allaient même plus loin en interrogeant le Bourgmestre qui déclarait « Il y a eu un accident à cet endroit, voilà pourquoi des barrières Nadar ont été placées. Je n’ai pas entendu parler de l’abandon de cette maison. Je peux prendre un arrêté s’il y a un danger pour les piétons », soulignait-il. 

On en serait sans doute resté là si un riverain n’avait pas été scandalisé en ayant lu les propos tenus par le  Bourgmestre … Il a dès lors contacté le NE … qui y consacre un article dans le journal du jour avec comme titre « Alfred Gadenne est-il victime d’amnésie ? » Et, en sous-titre, « Maison en ruine : il savait ! »

Cette personne qui avait été un des voisins de cet immeuble en ruine avait en effet reçu un courrier du Cabinet du bourgmestre daté de… 2010 et qui précise que « le bourgmestre a pris bonne note des remarques relatives au bâtiment situé au 127 de la chaussée de Lille. »… Allant plus loin, ce même riverain affirmé que l’Echevin des travaux, le Bourgmestre et l’agent de quartier avaient été prévenus de la situation de cet immeuble … !!!

Suite à ça, le bourgmestre a précisé au journaliste du Nord Eclair qu’ « il est difficile de se rappeler tous les dossiers. »

Faut-il s’étonner de tels propos … NON !

En mars 2011, j’avais interpelé l’Echevin des travaux concernant l’état de la voirie de la Chaussée de Lille … Voirie qui se dégrade de jour en jour et qui, suite au trafic mais surtout avec le passage de nombreux camions, provoque des dégâts dans les maisons …

Le 7 juin 2011, le Secrétaire communal m’écrivait « Concernant l’entretien de la voirie, le SPW est conscient de l’état de la route et, à ce titre, des carottages ont été effectués durant la semaine 21 (du 23 au 27 mai 2011) afin de pouvoir finaliser le métré et d’inscrire cet entretien au budget régional. »

D’autres courriers ont suivi … En vain … Et, même si une réunion devait se tenir le 30 juin 2011 elle concernait la limitation de vitesse …

Heureusement, certains riverains de la Chaussée de Lille continue à manier l’humour devant une telle situation …

Notre Bourgmestre se félicitait même de transmettre à une personne qui l’avait contacté un courrier du SPW daté du … 6 juin 2011 … ( voir ci-contre le document redimensionné et coupé pour la mise en page ) adressé aux Collège communal …

Relancé par un riverain le 14 novembre 2011, notre bourgmestre lui répondait même en date du 7 décembre 2011 «  Cher Ami J, J’ai bien reçu votre courrier, lequel a retenu toute mon attention. J’ai pris bonne note de vos remarques relatives à l’usure du revêtement de votre rue et puis vous assurer que je ne manquerai pas de les examiner avec intérêt. Je reste à votre entière disposition pour toute démarche complémentaire que vous souhaiteriez obtenir de ma part. Je te J prie de croire, Cher Ami, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs. »

Bref, la lette type habituelle … mais sans aucun suivi !

Dois-je préciser que depuis juin 2011 rien n’a changé … ou en pire !

Mais, un courrier du SPW, daté du 29 novembre 2012 signale qu’un bon de commande a été envoyé à l’entrepreneur de bail afin d’effectuer les travaux de réparations au droit du domicile du requérant …

Continuant dans leur humour un riverain, m’a même ajouté qu’ « heureusement que notre Bourgmestre n’oublie pas d’ouvrir et de fermer le cimetière chaque jour » L

Excédés, comme les riverains des night-shops, certains envisagent aussi un déménagement !

Les diverses interventions peuvent être consultés en cliquant ici

2 réflexions au sujet de « Les promesses d’Alfred … »

  1. J’en suis sur et certain que Alfred met de l’argent dans son poche. Je ne comprends pas, parce que les mouscronnois sont aveugles ou pas, comment on peut le choisissent pour le bourgmestre.
    Je sais que Alfred et son meilleur ami a fait une très bonne connaissance avec un patron de imprimerie, j’espère que les scrutins sont vrais……

    J'aime

  2. Trop de boulot pour Alfred, ou plutôt les cumuls sont difficile, vu son âge, il est temps de démissionner de quelques postes . . . mais les € sont là !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.