Le ras-le-bol des riverains de la rue de Tombrouck !

Debue_Roger.jpgVous trouverez ci-dessous le mail reçu ce soir de Monsieur Roger DEBUE, riverain de la rue de Tombouck qui crie son ras-le-bol sur la pollution qu’il combat depuis des années ! Il a transmis ce mail au S.P.W (Service Public de Wallonie) ainsi qu’aux membres du Collège communal, à l’I.E.G, …ainsi qu’aux médias.

Nuisances et pollutions  Rue de Tombrouck… Luingne-Mouscron 

A mesdames, messieurs les indifférents,

Je pensais que je finirais par m’y faire un peu, mais non je ne m’y fais toujours pas.

Je pensais naïvement de voir des améliorations concrètes spectaculaires, ben non l’odeur nous colle toujours à la peau.

Si les résultats étaient à la hauteur des promesses il y a belle lurette que nous laisserions tout le monde travailler en paix.

Bientôt les élections, voilà l’essentiel pour certains, « des voix – des voix » ils en ont tellement des voix dans la tête qu’ils n’entendent même plus certaines réalités ou ne veulent peut-être même plus voir ces réalités.

Ces dernières semaines nous sommes servis comme d’habitude à toutes les sauces.

 « GRAISSE POURRIES, ODEUR DE DÉCOMPOSITION, TOURTEAU, ETC….. ETC… » »

En fonction des vents tout le monde à sa part, une partie en bas de la rue de Tombrouck, une partie plus importante dans le haut de la rue de Tombrouck.

Ce n’est pas tout, on fait des déplacements obligatoires pour raisons personnelles, boulevard industriel une fois en haut de la rue puis au milieu de la rue,  Boulevard des Alliés même topo.

On passe le Pont St Thérèse, pour aller vers Mouscron, l’odeur nous colle à la peau.

Comme je le dénonce depuis toujours, pollutions et nuisances permanentes 24 h/24 h répartis en fonction des vents.

Les systèmes mis en place se fient tellement à la dilution dans l’espace aérien que nous avons régulièrement une saturation incompressible, et ce n’est pas du vent c’est du concret. (Le cumul de pollution de plusieurs firmes devient simplement intolérable.)

Les citoyens sont contraints d’encaisser ces nuisances, sans aucun moyen financier conséquent pour se défendre.

Les firmes qui polluent ont des semblants de contraintes noyées dans des tonnes de rapports et études bien tournées qui leur permettent de laisser pourrir les problèmes.

HONTE  à tous nos responsables  COMPLICES AVÉRÉS de ces magouilles intolérables mais apparemment légales.

Ce mail est libre de diffusion vers tous, y compris les MÉDIAS.