Mouscron : « Ville lumière » ?

eclairage_rue_d_iseghem.jpgCi-dessous, courrier transmis ce jour au responsable communal qui gère l’éclairage public ainsi qu’à un administrateur d’ORES …

Mais c’est Paris la Ville-Lumière, Paris qui  fut la première ville à utiliser les lampadaires dans les rues. « Paris Ville-Lumière » … c’est à Gabriel Nicolas de la Reynie que l’on doit cette appellation, en effet, il y a apporté l’éclairage public au 17ème siècle.  (Ceci pour la « petite histoire ») J

Je suis intervenu concernant l’éclairage public auprès du Bourgmestre mais, aussi, lors des séances du Conseil communal. J’avais dénoncé le fait qu’il y avait 300 éclairages manquants à Mouscron …

Si, comme à la rue Camille Busschaert, l’éclairage public a aujourd’hui refait son apparition, d’autres endroits sont toujours dans l’ombre – si pas dans le noir complet – rendant, ainsi, certaines artères peu sécurisantes !

Et pourtant, alors que l’on m’avait donné les coordonnées d’une personne responsable à contacter au sein de l’Administration, des courriers datés du 24 novembre et, plus près de nous, le 31 décembre semblent également avoir été oubliés dans le noir complet …  A quand une petite lueur du service communal responsable ?

Dans le courrier du 31 décembre je vous faisais part de l’éclairage allumé 24 heures sur 24 dans la rue d’Iseghem, de l’absence d’éclairage en face du 73 de la rue du Christ et vous rappelait l’absence d’éclairage comme mentionné dans mon courrier daté du 24 novembre.

Le 4 janvier dernier, je vous rappelais  l’absence d’éclairage en face du 73 de la rue du Christ ainsi qu’en face du n° 80 de la rue Haute sans oublier la rue d’Iseghem (en habit de fêtes). De même, je vous signalais, en plus l’absence d’éclairage dans la rue de Froidchamp, que les usagers qui fréquentent  cette rue n’étaient pas très rassurés car des personnes peu recommandables squattent cette petite artère à toute heure du jour ou même la nuit.

Aujourd’hui, quelques riverains de la rue D’Iseghem m’ont fait remarquer que les festivités de fin d’année étaient terminées et ils aimeraient savoir s’il est possible d’éteindre les luminaires de leur rue. Il m’est précisé que ces luminaires fonctionnent jour et nuit depuis deux mois … Ces riverains me font remarquer cette ineptie vu le coût de l’énergie … 

Je suis étonné que tous mes courriers soient restés lettre morte.