Salut Frank …

Frank_Sandriine_Louis.jpgJ’aurais aimé terminer cette année par un message positif sur mon blog. Les circonstances en ont décidé autrement…

Et c’est par un petit hommage à un grand Homme à qui j’ai souhaité dédier le dernier post de l’année sur mon blog que je terminerai 2011.

Cette fin d’année aura, en effet, un goût très amer pour pas mal d’entre nous.

Nous savions tous que Frank connaissait des problèmes de santé. Depuis près de 4 ans, cet homme courageux luttait, jour après jour, contre une tumeur cérébrale. Cette putain de maladie a pourtant eu raison de lui ce 23 décembre alors qu’il n’était âgé que de 38 ans !

Afin de récolter des fonds pour venir en aide aux personnes qui souffrent du même mal que lui, Frank, aidé de ses amis, avait encore organisé, le 1er novembre, une soirée au profit de la recherche via l’ASBL « Cancé-tu ? ».

Les bénéfices de cette première soirée ont été reversés à l’ASBL athoise « Cancé-tu ? » qui s’est chargée de les redistribuer dans différents hôpitaux. Cette ASBL œuvre pour la recherche concernant les tumeurs au cerveau et les cancers cérébraux.

L’annonce de sa disparition a jeté un trouble auprès de tous ceux qui le connaissaient et qui l’appréciaient.

Il était, avec quelques amis, l’un des fondateurs de l’Association pour la lutte contre la mucoviscidose de Mouscron. 

C’est, entouré de son épouse, de son fils, de sa famille, mais aussi de toute la « famille de la Muco » que la cérémonie religieuse s’est déroulée ce vendredi matin.

Patrick, le papa de Clémence, lui rendit un brillant et vibrant hommage ce vendredi matin à l’église de Dottignies ; église bien trop petite pour accueillir tous les amis et connaissances de Frank venus lui rendre un dernier hommage. Patrick rappela, des trémolos dans la voix, le combat de Frank contre la maladie, mais aussi son dévouement et son engagement pour la lutte contre la muco. Il régnait beaucoup d’émotion ce matin dans et autour de l’église de Dottignies.

Son combat contre sa maladie, son dévouement auprès de l’association émerveillait tout le monde. Désormais, on ne verra plus son superbe sourire illuminer le week-end Muco. Lui qui aimait se balader, caméra au poing, pour immortaliser ces week-ends laissera un vide énorme auprès de tous ses Amis de cette magnifique Association.

Frank était un Homme exceptionnel. Il s’est battu contre sa maladie, mais se battait aussi et surtout pour apporter le bonheur autour de lui. Pour tous ceux qui ont eu la chance de côtoyer Frank, et aussi pour les autres, cet homme est un exemple à suivre. Il fut, pour Sandrine, un époux formidable et, pour Louis, un père parfait.

Au revoir Frank …