Des demandeurs d’asile au Refuge ? Suite et … pas fin !

Ci-dessous, courrier transmis à Monsieur Pascal DELYLLE, commissaire ainsi qu’à Monsieur Jean-Michel JOSEPH, Commissaire Divisionnaire …

Monsieur le Commissaire,

Vous n’êtes pas sans ignorer les craintes des habitants de la rue du Couvent et des rues avoisinantes -et même des Mouscronnois – concernant la future « destination » du Refuge …

Dimanche matin, j’ai été assez interpellé et interloqué en entendant certains propos tenus par des riverains …

Voulant en avoir le cœur net, j’ai voulu en savoir un peu plus concernant  les inquiétudes de ces habitants tout en découvrant davantage les alentours du site, plus spécialement le parking de l’ITEHO, et ce qu’il se passe déjà… aujourd’hui … !

Si un panneau semble signaler la présence d’une caméra, il semblerait que celle-ci ne fonctionne pas. Ce parking non gardé serait d’ailleurs ouvert à tous. Cette caméra ne décourage donc pas une « certaine » faune qui s’adonne, en toute impunité, à la consommation et, plus grave encore, à la vente de drogues. De plus, selon mes infos, quelques faits de prostitution, de temps en temps, auraient été relevés !

Si une partie du parking est clôturée, le grillage a été découpé à divers endroits et il ne serait pas rare de voir, de temps à autre, des individus déambuler sur les plateformes des maisons voisines…  Quant aux câbles électriques devant alimenter l’ouverture de la grille d’accès au parking, ils ont été arrachés !  Et il y a peu, un véhicule a été incendié …

Je vous transmets une photo faite ce jour sur ce parking ; vous pouvez y remarquer un véhicule immatriculé dans le département français 62 … et, plus spécialement, avec la plaque XX-XXX-XX-62. Cette voiture n’est pas en excellent état, c’est le moins que l’on puisse dire.

Ce véhicule serait stationné (abandonné ?) là depuis près d’une semaine et ne semblerait pas, suivant mes infos, prête à changer d’endroit … A l’intérieur de l’habitacle, on découvre du matériel pour … ( ?).  Les câbles de ce véhicule sont à nus !

S’agit-il d’un véhicule volé ? A l’abandon ?

Sans vouloir abuser de votre temps précieux, vous serait-il possible, néanmoins, de faire un petit détour, de temps à autre, par ce lieu afin de voir si rien de répréhensible ne s’y passe ?

Après avoir « entendu » et « vu », il me semble que les nombreuses questions que se posent les riverains, quant à leur avenir (calme et sécurité), sont légitimes face, aujourd’hui, aux fréquentations douteuses de ce quartier !

Bien à vous,

Dominique VERCRUYSSE

Conseiller communalrue_du_couvent_Mouscron.jpg

Une réflexion au sujet de « Des demandeurs d’asile au Refuge ? Suite et … pas fin ! »

  1. N’y-a-t-il personne de compétent à Mouscron pour s’occuper sérieusement de l’arrivée probable des demandeurs d’asile au Refuge ?
    Après les mensonges du bourgmestre Cdh sur ce dossier, les infos venues des deux femmes fortes du PS qu’on n’a plus entendues par après, c’est au MR d’entrer dans la danse en récupérant politiquement cette affaire car ECOLO, se tait publiquement sur l’immigration car ils sont pour.
    Fier d’être Mouscronnois ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.