Annick et les « cinémas de quartier » ce n’est, apparemment, pas une histoire d’amour !

Alors que, lors de la séance du Conseil communal du 17 octobre, le « futur » du studio 31 était abordé, Annick Saudoyer est intervenue pour faire part de son point de vue.

Pourquoi m’a-t-il fallu quelque temps avant d’insérer ce post ? Tout simplement parce que j’attendais d’être certain, à la virgule près, de la teneur des propos tenus par l’Echevine de l’Enseignement tant ils me paraissaient surréalistes …

La lecture du procès-verbal de cette séance me rassure quant à mes capacités auditives … oui, j’avais bien entendu … 

« Dans notre chef, dans notre groupe, il y a aussi la volonté de continuer. Ce n’est pas parce qu’il y aura un cinéma à la place du Studio 31qu’il ne peut plus y en avoir un autre ailleurs. Je pense que deux cinémas ça ne serait pas mal du tout. A côté d’un cinéma de quartier, on peut aussi retrouver autre chose d’une autre infrastructure cinématographique pour les Estaimpuisiens et les Mouscronnois. » …déclarait Annick !

Elle rejoint, ainsi, la position du Député-Bourgmestre d’Estaimpuis, Daniel SENESAEL, qui souhaite, quant à lui, voir ériger un cinéma sur le futur site CORA.

Et pourtant … dans la DH du 15 novembre on peut lire ceci sous le titre « Un autre cinéma ? Non selon Gadenne ! »  « Il y aura un cinéma à Mouscron, pas deux ! »

Alfred Gadenne est donc clair à ce sujet … Mais, à quelques mois des élections communales, bien malin est celle ou celui qui pourrait dire qui sera le prochain Bourgmestre de Mouscron … Et si Alfred n’était plus bourgmestre après le scrutin ? 

N’est-ce pas faire offense aux investisseurs mouscronnois qui placeront des capitaux, dans ce dossier, à hauteur de 2 millions d’Euros en qualifiant le Studio 31 de cinéma de quartier ? 

N’est-ce pas faire offense aux cinéphiles mouscronnois et aux commerçants du quartier, qui espèrent ce complexe depuis belle lurette, en désignant le Studio 31 de cinéma de quartier ?

Le futur cinéma à Mouscron est le « bébé » d’Alfred J  N’est-ce pas là la vraie raison des propos tenus par Annick ?

saudoyer_Annick.jpg

Une réflexion au sujet de « Annick et les « cinémas de quartier » ce n’est, apparemment, pas une histoire d’amour ! »

  1. La politique est seulement un jeu de dupe entre des personnes voulant se remplir « les poches ».
    Ils vont essayer de nous faire avaler des couleuvres, voir pire. Alors, honneur à Madame, Annick, Alfred et Damien je vous demande d’arrêter, personnellement j’en ai réellement marre de vous et de ce que vous représenter, vos partis ne sont que magouilles, regardez ce qui ce passe actuellement du côté de Liège, avant c’était Charleroi et après, re-Mouscron, et oui je n’oublie la grande farandole du « foot » et il y en a bien d’autres, certainement plus ancienne, mais qui prouve uniquement ce que vous représentez ! Rien de bien joli.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.