Un constat : « Rouler à Mouscron c’est la cata »

embouteillages_Mouscron.jpgExpression maintes fois entendue tant émanant des automobilistes que des usagers des deux roues …

La cause de cette remarque ? Il devient de plus en plus difficile de circuler à vitesse « normale » à Mouscron … Il y a des embouteillages dans tous les coins …(centre ville, gare, …)

Si l’état des routes laisse à désirer, les nouveaux tracés des S.U.L (Sens Unique Limité) en sont également la cause … Mais qui oserait inviter son enfant à se rendre à l’école à vélo dans une  telle circulation et, ainsi, risquer sa vie ?

Beaucoup se demandent si l’appât de subsides n’a pas invité nos responsables politiques à se lancer dans ce nouveau modèle de circulation ? Les rues de notre ville se prêtent-elles à ce genre d’initiative ?

Comme les lampes de ville sont bien souvent éteintes trop tôt malgré qu’il fasse encore sombre, il n’est pas rare de se retrouver devant un cycliste dont le vélo n’est pas équipé d’éclairage … ce qui accentue encore le danger.

Il suffit de se poster le matin près de la Place Charles de Gaulle, au carrefour de la rue des Moulins ou encore près des écoles pour s’apercevoir que c’est le … bordel !

Comparativement à « avant », les temps de conduite est, certains jours, multiplié par 3 ou 4 ! Bonjour la pollution … Ce n’est pas très écolo tout ça !

Je terminerai par une petite devinette :

Quelle est la différence entre Paris, Bruxelles et … Mouscron ?

Il n’y en a pas.  Il y a, partout, des … « bouchons » !