L’horreur des camps

« Ils » ont osé dire que les chambres à gaz n’avaient jamais existé !

« Un autre » a eu l’audace de déclarer …

« Les chambres à gaz sont un point de détail de la seconde guerre mondiale »

Selon la formule consacrée … « Chose » promise … « Chose » due … Venez découvrir quelques clichés pris la semaine dernière lors de ma visite du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.Auschwitz_1.jpg

Plus qu’un long « discours », les images que vous allez visionner – en cliquant sur les photos ci-dessous  – parlent d’elles-mêmes quant à l’horreur qui a sévi dans cette partie de la Pologne durant la deuxième guerre mondiale – il est à noter que les deux sites (Auschwitz et Birkenau) sont distants d’un peu moins de 2 kilomètres.

Vous apprécierez, comme moi, Boris Cyrulnik qui définit le négationnisme comme un message adressé aux survivants : « Crevez, votre souffrance nous importune ».

Il est toutefois bon de rappeler que, le 26 janvier2007, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté par consensus une résolution condamnant la négation du génocide des Juifs par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Birkenau_1.jpg

 

 

Des infos peuvent être lues sur le site officiel d’Auschwitz-Birkenau ainsi que sur le site Wikipedia

 

5 réflexions au sujet de « L’horreur des camps »

  1. Il faut absolument contrecarrer tout ce qui peut encourager les idées de la FACHOSPHERE, de contaminer encore plus les esprits, surtout en période de crise économique grave telle que nous la subissons aujourd’hui contamination par le racisme et la xénophobie.
    Il y a des lois , en Belgique et en Europe qui interdisent les propos racistes ou xénophobes, mais ces lois n’existent, j’ai l’impression, que sur papier.
    Il faut renvoyer toutes les blagues à connotations racistes que nous recevons presque quotidiennement dans notre boîte mail à leur expéditeur, il faut intervenir sur Facebook quand des propos tendancieux y sont tenus.
    L’Etat n’a pas à alimenter les caisses des partis ultranationalistes et d’extrême-droite, voire fascistes, non plus.
    Jean-Jaurès écrivait que « Au fond, il n’y a qu’une seule race, l’humanité ». Saint-Exupéry écrivait quand à lui que « Dans notre civilisation, celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit », belle phrase à méditer sur les avantages de la multiculturalité ».
    Comme conseiller communal, tu es intervenu, et ce ne fut pas chose facile, pour interdire la vente d’objets militaires de nazis, de SS. Et cela est tout à ton honneur, Dominique. Le combat pour que plus jamais cela ne revienne, n’est pas perdu, certes, malgré que des massacres de ROM dans les pays de l’EST se commettent à l’heure actuelle, mais il est grand temps, plus que temps même, de réagir.

    J'aime

  2. Bravo
    lorsque les américains ont libéré les camps le général Einsenhower a dit : « Que tout soit enregistré – obtenez les films – trouvez les témoins, parce qu’au cours de l’histoire, il se trouvera un enfant de salaud qui se lèvera et proclamera que cela n’a jamais existé.. » L’histoire le démontre . Les horreur de Norvège nous montre que la bête existe encore ,elle porte le nom d’extrème droite ! Il nous faut un travail de mémoire ! Bravo pour votre initiative .
    Cordialement

    J'aime

  3. UN SITE MONUMENT, UN SITE DES DROITS HUMAINS ET DE LA MEMOIRE, UN SITE QUI DOIT ETRE CONSERVE AU TRAVERS DES SIECLES TELLES NOS CATHEDRALES. UN REPORTAGE PHOTO EMPREINT DE DIGNITE A LA MEMOIRE DES DISPARUS SOUS LE JOUG BARBARE.

    J'aime

  4. Tout simplement émouvant ! Tout a été « dit » … mais merci de nous avoir « rafraîchi » la mémoire. Superbe travail.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.