Chaussée d’Aelbeke … Chaussée de Lille même combat ?

En date du 3 juin, j’avais alerté notre Bourgmestre, notre Secrétaire Communal ainsi que l’Echevin des travaux et le Commissaire Divisionnaire au sujet de la situation de la Chaussée de Lille pour laquelle les riverains déplorent la vitesse excessive des véhicules, ainsi que l’état de la route et le passage abusif des camions …

Hier matin, le Secrétaire Communal me transmettait un courrier afin de répondre à quelques-unes de mes questions … mais, surtout, aux questions que se posent les riverains !

En voici la teneur :

Bonjour Dominique,

Après un week-end de Pentecôte entamé au lendemain de la commission du 07 juin, je reviens vers toi avec quelques éléments de réponse à ton mail du 03 juin, même si tu as pu recevoir quelques éléments en séance …

1.  La chaussée de Lille est une voirie régionale (RN43) limitrophe entre la Wallonie et la Flandre.

2.  Concernant la problématique des vitesses de circulation, une réunion en vue de l’harmonisation de celles-ci est prévue, à l’initiative du SPW, le jeudi 30 Juin 2011. La Flandre, les services de Police et nos services sont conviés à cette réunion qui se tiendra à Mouscron.

3.  Concernant l’entretien de la voirie, le SPW est conscient de l’état de la route et, à ce titre, des carottages ont été effectués durant la semaine 21 (du 23 au 27 mai 2011) afin de pouvoir finaliser le métré et d’inscrire cet entretien au budget régional.

Pour ce qui concerne le contournement du poste frontière, je transmets l’info à la Police afin qu’elle mette en œuvre, avec les services compétents des Douanes, les mesures qui s’imposent face à un tel constat.

Cordialement.

Aujourd’hui, ce sont les riverains de la Chaussée d’Aelbeke, emmenés par mon ami Jacques Lienart, qui avaient décidé de « manifester » à leur manière …pour exprimer leur-ras-le-bol !

Ils avaient ainsi décidé de lancer une « opération escargot » en bloquant le carrefour formé par la Chaussée d’Aelbeke et la rue du Mont Gallois … en vue de déplorer la vitesse excessive des véhicules et le passage de camions …

Si l’opération s’est déroulée dans le calme et que peu de camions empruntaient la Chaussée, il est à noter que des policiers étaient postés à d’autres carrefours pour dévier la circulation J

Pendant ce temps, les riverains distribuaient des tracts aux usagers sur lesquels on pouvait lire ceci :

Madame, Monsieur,

Veuillez nous excuser de vous retenir quelques instants dans votre déplacement.

Nous voulons exprimer notre mécontentement auprès des autorités responsables du fait des nuisances que nous subissons chaque jour au sein de la Chaussée d’Aelbeke.

– Passage de plus en plus fréquent des poids lourds de plus de 3,5 T

– Vitesse excessive des véhicules automobiles

– Intensité du trafic

AUCUNE initiative n’est prise concrètement en vue d’améliorer la situation et de résoudre les problèmes. Nous ne sommes pas ENTENDUS

Nous avons décidé une action de sensibilisation.

MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.

Hier, un accident s’est encore produit à l’angle de la rue Sainte-Germaine et de la rue Roger Salengro. Et, pourtant, nos autorités ont été averties des dangers de ce carrefour … Voilà qui fait 2 accidents (connus) en quelques jours depuis que le passage en face du Centre Culturel Marius Staquet a été ouvert …

Aujourd’hui, je me dois de reconnaître que l’infrastructure routière est vraiment à revoir, mais j’ai, aussi, confirmation que la signalisation routière et les traçages au sol ne servent que de décoration !

Chaussée_d_aelbeke.jpg