Des trous, toujours des p’tits trous …

Si divers chantiers sont en cours à Mouscron, certains sont beaucoup plus dangereux que d’autres pour les piétons …

Les trous que vous pouvez voir sur ces photos ont été faits il y a quelques minutes dans la Chaussée du Risquons-Tout … Aucune signalisation n’a été mise en place et plus aucun ouvrier n’est présent !!!

Qui sera responsable si une personne chute dedans ?

Comme disent certains,  » Rien ne change. Il faudrait un accident pour que ça « bouge » « 

Un courrier a été transmis à l’Echevin des travaux ainsi qu’à son service …

Réponse de l’Echevin des Travaux à 16 heures 43 :

« Je transmets au service GDV pour qu’il en informe leurs contrôleurs afin de se rendre sur place ».

Chausse_du_risquons_tout_1.jpgChee_du_risquons-tout_2.jpg

Les dangers des sens interdits avec contresens cyclistes

Ce qui devait arriver … arriva !

J’ignore si c’est le premier, mais je reste persuadé que ce ne sera pas le dernier accident qui se produira à l’angle de la rue Sainte-Germaine, de la rue Roger Salengro et de la Place Charles de Gaulle.

D’après les informations récoltées et relatées dans la presse ( Nord-Eclair et L’Avenir ), il n’y aurait que des dégâts matériels …

J’avais, dans un post laissé sur mon blog, dénoncé le problème lié à ce carrefour et adressé un courrier de même teneur à l’Echevin des Travaux.

Ce lundi en séance du Conseil Communal, nous avions à nous prononcer quant au règlement complémentaire communal sur la police de la circulation routière concernant les sens interdits et les sens interdits avec contresens cyclistes sur le territoire de la Ville de Mouscron

Ce règlement complémentaire prévoit que certaines voiries à sens unique pourront être empruntées, à contresens, par les cyclistes et uniquement par les cyclistes. J’insiste sur le terme « uniquement » car, aujourd’hui, ces rues à sens unique sont empruntées, régulièrement, par des voitures …

Le danger est donc déjà bien présent et je crains fort que de nombreux accidents viennent émailler cette nouvelle manière de circuler en ville.

Je vous laisse ci-dessous, le texte de mon intervention de lundi soirà ce sujet.

Une voirie mise en sens interdit

Il apparaîtrait que certaines voiries à sens unique vont pouvoir être empruntées, en toute légalité, par les usagers à vélo.

Après avoir constaté la manière fantaisiste et dangereuse adoptée par certains automobilistes pour arpenter les rues de notre Cité, je crains fort que les cyclistes se réjouissant de gagner un peu de temps sur leur parcours soient confrontés à quelque danger.

De quelle façon les suites de cette« nouvelle réglementation » vont-elles être contrôlées ? Les Services de Police possèdent-t-elles les moyens humains suffisants pour ce faire ?

Au vu des agissements inciviques des conducteurs de véhicules (autos, camions …) de plus en plus fréquents à Mouscron, je me pose la question.

Stoyan.jpg

Pollution ou pas pollution aux Anc. Ets Vernier ?

Voici, ci-dessous, copie du mail, tel que je l’ai reçu, de Monsieur Christophe DENEVE, responsable de la Cellule Environnement et ma réponse apportée.

Monsieur Vercruysse,

Nous prenons, comme d’habitude, bonne note de votre « dénonciation ». Il est clair que la situation est problèmatique et nous nous emploirons à la corriger dans le respect de la légalité. D’après nos informations, une demande de permis est en cours prévoyant notamment une dépollution.

A ce propos, nous nous permettons de vous rappeler que si votre croisade contre l’incivilité dans notre commune vous honore, il est important de respecter certaine règles qui éviterons de rendre caduque votre action.

Dans la cas présent, vous ou la personne qui a pris ces photos, avez pénétré dans une propriété privée sans l’autorisation du propriétaire. Ce qui constitue une violation de la propriété privé et pourrait faire l’objet d’une plainte à votre encontre. Par ailleurs, la procédure engagée à l’encontre du propriétaire pour nettoyer le site pourrait se voir ralentie à cause d’une plainte déposée par ce dernier et mettant en cause la procédure de constat. Enfin, nous vous rappelons qu’il y a des agents communaux et régionaux (même s’ils ne sont pas nombreux et donc ne peuvent être partout) qui, seuls sont habilités à intervenir dans ces cas.

Nous vous conseillons donc de faire preuve de prudence lors de vos interventions et de faire appel aux professionnels.

Vous en souhaitant bonne réception, nous vous prions, Monsieur, de bien vouloir agréer nos salutations distinguées.

Ma réponse :

Monsieur DENEVE,

J’ai pris bonne note de vos remarques …  mais, en vous lisant, j’ai comme l’impression que vous pourriez m’accuser de toutes les dégradations commises sur ce site (tags, dépôts d’immondices, …) !

Je suis intervenu à la demande de riverains excédés par ce dépotoir !

Si je suis, en effet, « entré » dans ce « chancre urbain » pour y prendre quelques clichés c’était bel et bien pour vérifier les infos que l’on m’avait transmises, et  je me dois de constater que je ne suis pas le seul à y pénétrer …

Suivant mes renseignements récoltés auprès de riverains et d’autres personnes fréquentant cet endroit … il apparaît que les pompiers ont été appelés à de nombreuses reprises pour des feux (voitures, …), que du matériel se trouvant dans cette ancienne usine a été volé (étagères, portes, …), que des taggueurs y trouvent un « terrain » idéal pour s’adonner à leur art et que des enfants y ont déniché une aire de jeu.  Je m’arrête là, car la décence m’empêche de citer d’autres actes qui s’y produisent.

Pour terminer, et, toujours suivant mes échos, notre célèbre Cyndie BASTIEN y aurait même posé pour une séance de photos … Notre Député-Bourgmestre pourrait peut-être vous donner plus de renseignements à ce sujet …

En résumé, je ne peux que constater que ce site est « Portes ouvertes toute l’année » et pour tout le monde. En effet, le journaliste du Nord-Eclair qui a relayé mon info et pris également des photos écrit, par la même occasion, « Le site est privé, mais aucune pancarte ne l’indique et la grille placée à l’entrée a été déplacée ».

Lors de ma visite, je n’ai, bien sûr, vu aucun panneau annonçant qu’il s’agissait d’un terrain privé et la grille était, effectivement, grande ouverte.

Si, comme vous le signalez, nous sommes, ici, sur un terrain privé, je remarque également que notre Bourgmestre déclare dans l’article de presse précité que « c’est l’Administration communale qui a clôturé le site » …  Pouvez-vous me dire de quelle manière cette action a été effectuée ?

Suite à votre courrier de ce jour, j’ai repris la direction de cette usine désaffectée vers 11 heures afin de faire quelques clichés et je me suis rendu à l’évidence … rien n’indique que ce terrain est privé et, si, de loin, la grille semble fermée, vous remarquerez aisément sur la photo qu’il n’en est rien, même si, aujourd’hui, il faut franchir un peu de « brousse » pour y pénétrer …

Je suis également surpris de vous lire lorsque vous déclarez « D’après nos informations, une demande de permis est en cours prévoyant notamment une dépollution ».

Or, dans un article paru dans le journal local Nord-Eclair, on peut y lire « Mais en cas de danger de pollution ou pour la population, elle peut le faire. Rappelons que ce n’est pas le cas actuellement pour ce site! »

J’avoue ne pas comprendre votre double langage tenu, tout d’abord auprès d’un journaliste et, ensuite, au travers de votre courrier !

Je suis heureux de vous lire quand vous écrivez, « ma croisade contre l’incivilité dans notre commune m’honore », mais je souhaite préciser que je ne fais que répercuter les doléances, et elles sont nombreuses, qui me sont émises par nos concitoyens.

Je reste, évidemment, à votre entière disposition.

grille_Ets_Verniers.jpg

Loegements mouscronnois mis à disposition

Lors de la séance du Conseil Communal qui s’est tenue ce lundi, je suis intervenu au sujet de logements situés à la rénovation urbaine et mis à disposition – en guise de logement « d’attente » ou « d’accueil temporaire » – des membres du personnel communal.

Voici, ci-dessous, le texte de mon intervention …

Il m’a été confirmé que les membres du personnel de l’Administration communale pouvaient jouir, durant un certain temps, d’un logement à la rénovation Urbaine.

J’aborde, ici, la situation qui m’a été relatée d’une personne travaillant au sein de l’Administration communale.
Ce membre du personnel qui bénéficie, actuellement, de cette pratique, est relogé durant la période pendant laquelle l’habitation, dont il est propriétaire, est en travaux.

De même, j’ai reçu l’affirmation de la perception, par l’Administration communale, d’un loyer qu’elle réclamait … quand même.

J’aimerais savoir si d’autres personnes, habitant l’Entité mouscronnoise mais ne travaillant pas à l’Administration communale, peuvent également « profiter » de tels avantages ?

La réponse de l’Echevin des travaux est : OUI !

C’est pourquoi j’aimerais que tout Mouscronnois en difficulté de logement temporaire pour diverses raisons (incendie, inondations et autres méfaits d’intempéries mais, également, durant la réalisation de travaux d’aménagement d’un immeuble nouvellement acquis) sache que cette possibilité de relogement – moyennant loyer – leur est donnée, également. Voilà donc une bonne nouvelle.

logement_mouscron.jpg