Venise à Mouscron. Hauts les masques !!

Nul besoin de savoir qui se cachait derrière ces … masques prestigieux …tellement le spectacle « Venise à Mouscron » offert était de toute beauté.

Ce samedi après-midi, le Parc communal avait revêtu ses plus beaux atours pour accueillir la 4ième balade vénitienne.

Si une gondole avait agrémenté l’étang,  tout aurait été réuni pour se croire à Venise tant le soleil dardait ses rayons. Une canicule qui n’avait, cependant, pas découragé la toute grande foule se pressant à rejoindre les allées du Parc communal.

Sans aucun doute, les visiteurs étaient charmés par le spectacle haut en couleurs qui leur était proposé. De superbes costumes aux couleurs chatoyantes émerveillaient le regard. Des « figurants » dignes de mannequins professionnels jouaient le jeu et se prêtaient, sans hésiter, aux crépitements des nombreux appareils photos … L’ère du numérique permet, aujourd’hui et à tout le monde, d’immortaliser ces moments inoubliables tant pour les petits que pour les grands !

Tous ces « acteurs » sont à féliciter, tant pour leurs costumes et leurs masques que pour la qualité de leurs prestations par une température avoisinant les 30 ° !

Vous pourrez découvrir, dans le courant de la semaine prochaine, un album de mes clichés mais, aussi, le reportage de … Stoyan …

venise_a_mouscron.jpg

C’est pas la joie dans la Chaussée de Lille

Le courrier ci-dessous a été transmis ce vendredi au Secrétaire Communal ainsi qu’en copie au Bourgmestre, à l’Echevin des Travaux ainsi qu’au Commissaire Divisionnaire …

Monsieur le Secrétaire Communal,

J’ai souhaité qu’un point supplémentaire soit ajouté à l’ordre du jour de cette prochaine réunion du Conseil communal concernant « l’état déplorable de quelques portions de la Chaussée de Lille ainsi que la vitesse excessive de certains conducteurs, à l’origine de nombreux accidents dans cette même chaussée ».

Cette demande m’a été refusée car « le sujet proposé relève de l’actualité et doit faire l’objet d’une question orale » ; ce refus est accompagné d’un renvoi « vers le règlement d’ordre intérieur du Conseil et à la distinction qui y est faite entre « point complémentaire » et « point d’actualité » ».

J’apprends, ensuite, que cette intervention tombe mal à propos parce que cette « Route n’est pas une route qui dépend de la Commune mais de la Région Wallonne ».

Par conséquent, si je souhaite tout simplement intervenir concernant cette voirie c’est pour vous faire état de la détresse des riverains de cette Chaussée, qui paient eux aussi leurs impôts à Mouscron, qui, chaque jour, risquent leur vie …

Combien d’accidents plus ou moins graves se sont déroulés sur cette Chaussée ? On ne les compte plus … Combien de tués sur cette Chaussée ? TROP ! C’est aussi pour ça, que les riverains déplorent la publicité, tant dans les journaux qu’à la radio, annonçant les contrôles radars.

Que doivent penser les familles des personnes qui ont perdu la vie sur cette artère face à cette manière d’agir. N’est-ce pas, d’une certaine façon, leur manquer de respect ?

La vitesse de pas mal d’usagers en est la principale cause …

Je n’oublie pas, non plus, les très/trop nombreux accrochages (rétroviseurs arrachés, portières enfoncées, …) avec délit de fuite …

En date du 28 mars dernier, j’avais également interpellé le secrétariat de notre Echevin des Travaux au sujet de l’état de cette Chaussée …  Il me fut répondu, dans la foulée, que « l’entretien de la Chaussée de Lille incombait au SPW. » et que « mes doléances leur étaient, dès lors, transmises »

Nous sommes le 3 juin et, à ce jour, l’état de cette chaussée ne fait que se dégrader au grand dam des usagers – surtout des deux roues qui y voient des dangers supplémentaires – mais aussi des riverains qui doivent subir non seulement le désagrément des tremblements dans leurs maisons mais, pareillement, le bruit.

Il peut être, de même, constaté une affluence record de camions sur cette chaussée …et ce n’est certainement pas de la faute des G.P.S !

Après un rapide petit contrôle, ils s’avère que de très nombreux camionneurs quittent l’autoroute au L.A.R pour rejoindre la Bellevue et la Chaussée de Lille avant de se diriger vers Neuville-en-Ferrain via la rue du Purgatoire et de l’Echauffourée là où ils reprennent, ensuite, l’autoroute à Neuville-en-Ferrain.  Je précise qu’aucune halte n’est faite sur leur chemin et que la vitesse limitée à 50 km/h sur ce tronçon n’est quasi jamais respectée.

L’inverse est également vrai et des camionneurs ressortent à Neuville-en-Ferrain pour rejoindre l’autoroute via la Bellevue …

Encore une fois, pourquoi vouloir éviter ce poste de Douane « virtuel » « fictif » situé sur l’autoroute ?

Il est donc légitime de se poser la question de savoir pourquoi ces camionneurs, venant de tous pays (Belgique, France, Turquie, …) quittent l’autoroute si ce n’est pour éviter le poste de Douane ?

A cet effet, je peux vous fournir des photos et vidéos qui confirmeront mes dires.

Dans tout ce charroi, on peut également apercevoir des camions citernes pour lesquels il est à espérer qu’un jour ou l’autre aucun ne subisse/cause un accident grave sous peine de voir ce quartier transformé en « Martelange » là même où l’explosion d’un camion transportant 47.000 litres de gaz avait fait 22 morts et 59 blessés. C’était le 21 août 1967 !

Faut-il dès lors s’étonner de l’importance des dégradations de cette Chaussée causées par le passage incessant de tous ces poids lourds ; passage qui n’apporte aucun revenu à la Ville ?

Alors que l’on parle de plus en plus des problèmes d’environnement, que penser de la pollution que dégagent ces « monstres » sur roues ? Personne, dans la Chaussée de Lille, ne dort avec les fenêtres ouvertes !

Le regrettable accident survenu dans la rue du Mont-à-Leux ce 19 mai et qui a coûté la vie à une jeune Mouscronnoise de 28 ans devrait sans doute nous faire réfléchir. Cet accident aurait sans doute été évité si la voiture qui a percuté le véhicule de la victime ne roulait pas à une vitesse excessive dans cette artère très fréquentée …  et cette dame serait encore en vie à l’heure où je vous écris !

Depuis que nos voisins Lillois (via la Préfecture) ont interdit le passage des camions sur leur territoire, ceux-ci empruntent, maintenant, nos autoroutes belges ! Avec tous les risques que cela comporte. Lorsque les Etablissements Boulanger ont été repris, pourquoi ne pas avoir rencontré les représentants de la nouvelle société afin de leur soumettre l’idée de faire emprunter, par leurs chauffeurs, l’autoroute située à quelques minutes des entrepôts plutôt que d’utiliser la Chaussée de Lille ?

Si des initiatives peuvent être prises afin de rendre cette artère plus sécurisée, qu’envisagent les Responsables de la Ville de Mouscron pour ce faire ?

Chausse_lille_Mouscron.jpg