Rue de Tourcoing ENFIN accessible ?

Monsieur l’Echevin,

De nombreux riverains de  la rue de Tourcoing se demandent, aujourd’hui, ce qui empêche l’ouverture du tronçon compris entre le Parking des Arts et la rue des Fabricants …

Le début des vacances du bâtiment est, si mes infos sont exactes, fixé au 9 juillet … et la photo jointe vous donnera une idée plus précise du peu de travail qu’il reste encore à effectuer afin de rendre cette partie de rue accessible à tous …

Hormis l’éclairage, il me semble qu’il ne reste plus qu’à ranger et  nettoyer le chantier. Cette tâche ne devrait pas prendre trop de temps et permettrait, ainsi, aux commerçants de voir revenir enfin leur clientèle.

Dans les heures qui viennent, la Ducasse d’Eté battra son plein du 1er juillet à 14 heures 30’ jusqu’au dimanche 10 juillet et devrait attirer la grande foule vers la Grand Place ; beaucoup espèrent que l’ouverture des grilles puisse se faire dans les heures qui viennent.

Réponse de l’Echevin des Travaux reçue à 7 heures 39 :

Outre le nettoyage final du chantier, Il manque surtout la mise en place de la signalisation. La société Herphelin s’y attelle dès lundi

Tu sais comme moi qu’une absence de signalisation est préjudiciable en cas d’accident ou de simple accrochage.

Tout sera ouvert pour le 9 juillet comme prévu.

Ma réponse transmise ce vendredi 1 juillet à 9 heures 34

Monsieur l’Echevin,

Je vous remercie pour votre réponse rapide.

Toutefois, étant passé ce matin, j’ai constaté avec plaisir que le tronçon compris entre l’entrée du Parking des Arts et la rue des Fabricants était quasi nettoyé et, par conséquent, parfaitement praticable.  En y plaçant une signalisation provisoire, les riverains et commerçants retrouveront, une semaine à l’avance, de la vie dans ce quartier … ce qu’ils apprécieront certainement vu le manque à gagner qu’ils ont connu durant la durée des travaux.

Qu’en pensez- vous ?

Réponse de l’Echevin des Travaux à 10 heures 35

Je ne place pas de signalisation provisoire sur ce chantier qui ,pour l’heure n’est pas en ma possession.

Le chantier sera ré-ouvert à la circulation mercredi matin. 

Rue_de_Tourcoing.jpg

Les cyclos se baladent contre la muco à Mouscron

Stoyan_muco.jpg

Le week-end « Muco » s’est déroulé à la mi-juin …

De nombreuses activités étaient programmées … Football, vélo, concerts, espace réservé aux enfants, …

Le dimanche matin, Marc Duquesnoy, en pleine forme, et toute son équipe attendaient les nombreux cyclos qui allaient s’aventurer à la « Muco Cyclo » rebaptisée, pour l’occasion, « Randonnée François VANASSCHE ». Plus de 180 participants ont enfourché leur bicyclette pour s’élancer du site de l’Internat de la Communauté Française et avaler les 30 ou 65 kms à allure libre …

Au retour ils ont, chacun, pu déguster une ou plusieurs boissons bien fraîches.

L’après-midi, la « balade familiale à vélo » accueillait 80 nouveaux amoureux de la « Petite Reine » … Jeunes et moins jeunes ont, ainsi, parcouru 20 kilomètres dans la joie et la bonne humeur.

Si le record de participation fut battu, cette année, il ne fait aucun doute que toute l’équipe de Marc DUQUESNOY mettra tout en œuvre pour faire mieux encore  lors de la prochaine édition de l’incontournable  « Week-end Muco ».

Cliquez sur la photo pour découvrir les clichés de la balade du dimanche après-midi.

Monsieur Gadenne, j’attends vos réponses !!

Alfred_Gadenne.jpgQuestion : Qu’est-ce que l’envoi d’un accusé de réception ?

Réponse : Une manie de notre Député-Bourgmestre.

Lors de la dernière séance du Conseil communal qui s’est tenue le 6 juin dernier, j’ai posé une question à notre Bourgmestre … je désirais savoir s’il était au courant qu’un steward avait été accidenté le matin même en effectuant des travaux non prévus dans son contrat.

En fait, J’embrayais, tout simplement, sur une question posée concernant la Gestion du Centre Ville quant à l’impact – sur le personnel de cette ASBL et sur les finances communales – d’un déficit de plus ou moins 150.000 €.

Monsieur Gadenne n’a pas souhaité me répondre en prétextant qu’il ne s’agissait pas d’un « point d’actualité ».

Sur ce, il a répliqué et je cite : « Mais je suppose que vous allez m’envoyer un mail demain matin. »

Je lui ai, bien entendu, posé la question de savoir si c’était bien lui qui lisait ses mails.

Nouvelle réplique de notre Bourgmestre : « Oui c’est moi qui les lis, il n’y a pas de soucis. Tous les jours je lis mes mails et je les archive. ».

Je me suis permis de lui demander s’il les archivait dans les spams « Parce que j’ai rarement des réponses, et c’est toujours la même réponse. » en rajoutant (mais ce n’est pas repris dans le procès-verbal de la réunion) … «  qu’hormis la date, le contenu de tous ses courriers était pareil et qu’aucun suivi n’était réservé à ces mails ».

Sur ce, M. Yzerbyt y alla de son « Oh, oh ! »

Et pourtant, à entendre certaines réflexions de personnes étant intervenues auprès de notre Bourgmestre je ne suis certainement pas le seul à recevoir ce même genre de courrier où il écrit :

« J’ai bien reçu votre courrier daté du – date – , lequel a retenu toute mon attention.

J’ai pris bonne note de tes remarques et ne manquerai pas de les examiner avec intérêt.

Je reste à ton entière disposition pour toute information complémentaire que tu souhaiterais obtenir de ma part.

Je te prie de croire, blablabla … »

Et dire que je lui avait déjà fait part, en date du 10 août 2010, de ses « courriers-types » en guise de réponse qui ne réglaient, en rien, les problèmes soulevés dans mes différentes demandes … mais les mauvaises habitudes persistent J

Je suis à l’écoute de tout citoyen, je relaye leurs questions, leurs préoccupations et, en guise de réponse de la part de l’autorité, je reçois des accusés de réception !  Quoi de plus banal.

Alors, quand j’interviens « oralement », voilà comment ma question est éludée ! 

Quoiqu’il en soit, c’est encore et toujours que je resterai proche et à l’écoute de la population et que je continuerai à m’employer à leur venir en aide.

Il faut se donner les moyens de ses ambitions … afin d’éviter le pire chez nos pompiers

Incendie_Mouscron.jpg

Ci-dessous, courrier transmis ce jour à notre Bourgmestre.

Monsieur le Bourgmestre,

Un violent incendie s’est déclaré vendredi, peu avant 16 heures, dans un entrepôt situé entre la rue Aloïs Den Reep et l’angle des rues du Midi et des Etudiants …

Dans l’Avenir, Monsieur Julien GILLET, sous-lieutenant des pompiers témoigne qu’à l’intérieur toutes sortes de matériaux étaient stockés. « Cela a compliqué l’intervention, car nous ne savions pas exactement ce qui se trouvait sur place. Une camionnette et un clark sont partis en fumée. Pour le reste, il y avait vraiment toutes sortes de matières : bois, … ».

Dans le Nord-Eclair, c’est le commandant des pompiers, Monsieur Olivier LOWAGIE, qui déclare On a frôlé le pire. Nous avons frôlé la catastrophe. Il faut absolument qu’on nous donne davantage de moyens très vite ».

Aujourd’hui, après ce nouvel incendie, je me pose quelques questions …

Tout le monde a encore en mémoire l’incendie, en septembre 2008, de la société  Frais Mastock. Vous aviez d’ailleurs déclaré, quelques heures plus tard, « Un cadastre des entreprises installées sur notre territoire sera réalisé au plus vite. »

Comment, dès lors, expliquer que nos pompiers ignoraient ce qu’ils trouveraient dans cet entrepôt ? Toutes les personnes responsables de la mise en œuvre de ce cadastre des entreprises ont-elles bien rempli ou remplissent-elles encore bien leur rôle ? Les données reçues donnent-elles lieu, régulièrement et scrupuleusement, aux mises à jour qui s’imposent ?

Que comptez-vous répondre à Monsieur LOWAGIE lorsqu’il demande plus de moyens ?  En effet s’il est de notre devoir de saluer, encore et toujours, l’énorme courage de ces pompiers qui, lors de chaque intervention, risquent leur vie, ce serait indécent de ne pas leur donner les moyens non seulement, légitimement réclamés, mais, également, à la hauteur de la détermination dont ces hommes font preuve chaque jour.

Place Charles de Gaulle : Toujours rien de neuf !

Mes différents courriers adressés à l’Autorité communale, datés des 24 et 26 mai ainsi que du 20 juin, sont restés « lettres mortes » …

Et pourtant …

Plus qu’un long discours, je vous invite à découvrir la photo prise ce mercredi 22 juin à 15 heures 30 et m’envoyée par une personne ayant parcouru les différents articles sur mon blog. Cet Internaute trouve que la situation existante est une excellente caricature de la Ville de Mouscron.

Si, sur cette photo ci-dessous, vous remarquez un véhicule garé sur le passage réservé aux vélos, vous constatez, également, qu’un camion à la carrosserie rutilante y est également stationné … et, tant qu’à faire, dans le sens contraire à la circulation …

Pour ce faire, il a emprunté cette voie en sens interdit … et, selon mes infos, il est reparti en marche arrière causant d’énormes problèmes de circulation gênant, notamment, la circulation d’un bus TEC qui a (encore une fois) perdu pas mal de temps dans le respect de son horaire … Et oui, un tel bahut ne se déplace pas comme une mobylette !

STOP … OU … ENCORE ?

A première vue, régler ces problèmes récurrents ne fait pas partie des priorités de nos Ediles mais, quoiqu’il en soit, je reste dans l’attente – mais de manière « active » – d’une réaction communale à mes différentes interventions. 

Mercredi 22 06 2011 15 h 30.jpg

Les problèmes de la Place Charles de Gaulle …

Ci-dessous, courrier transmis ce jour à notre Bourgestre et à l’Echevin des Travaux

Monsieur le Bourgmestre,

Monsieur l’Echevin,

En date des 24 et 26 mai, je vous avais déjà transmis un courrier afin que vous constatiez les manquements à la Place Charles de Gaulle …

Si, aujourd’hui, les travaux ne sont pas encore terminés (manque d’éclairages …), rien ne semble empêcher l’installation d’une signalisation adéquate …

Depuis la réouverture des artères nouvellement refaites, la bande réservée aux cyclistes et piétons est, chaque jour, squattée par des voitures dont les propriétaires trouvent certainement « leur solution » plus aisée que de choisir l’option du parking GRATUIT et SURVEILLE situé à quelques mètres de là.

Le week-end, la situation est d’autant plus risible L car le trottoir de la piscine est également envahi de voitures. Les mauvaises habitudes ne se perdent pas à Mouscron.

Par ailleurs, beaucoup se posent des questions en constatant qu’une zone de parking et ou déchargement a été dessinée face à deux sorties de garages … En effet, cette manière de tracer la route est assez cocasse à moins que ce ne soit dans le but d’éviter d’empiéter plus loin … sur l’éventuelle terrasse du Café de l’Ours ? Je n’ose imaginer la réaction des propriétaires de ces garages lorsqu’ils trouvent, à tous moments de la journée, des véhicules stationnés en face de chez eux.

D’autre part, je remarque qu’il n’y a aucun abri bus dans cette zone.  Comptez-vous en faire installer un prochainement ?  Tout comme aucun espace de stationnement pour personnes handicapées n’y est prévu. Est-ce un oubli ?

Dois-je, une fois de plus, revenir sur la situation du carrefour situé à l’angle des rues Sainte-Germaine et Roger Salengro ?

Je vous invite, l’un de ces jours, à rejoindre ce croisement afin que vous preniez conscience des risques encourus, tant par les deux roues que par les automobilistes. Vous remarquerez que le panneau STOP, situé dans la rue St Germaine, est purement et simplement ignoré et, à ce même endroit, là où le sens unique empêche les véhicules de remonter la rue Sainte-Germaine, la signalisation est, de même manière, bien trop souvent « négligée ». Sans oublier les conducteurs qui, venant de la rue Roger Salengro, s’aventurent vers le Café de l’Ours empruntant, alors, le sens interdit.

J’ai constaté que de nombreux accidents ont déjà marqué ce carrefour … Jusqu’à aujourd’hui, il me semble qu’aucun blessé grave n’ait été à déplorer … Mais jusqu’à quand ?

Faut-il également passer sous silence les problèmes rencontrés, au même carrefour, par les chauffeurs des bus TEC qui éprouvent d’énormes difficultés à tourner à gauche pour remonter la rue Sainte-Germaine … Je reste persuadé que ces mêmes chauffeurs ne verraient pas d’un mauvais œil la mise en place d’une meilleure circulation dans l’Entité mouscronnoise, notamment en verbalisant les chauffeurs garant leurs véhicules de manière anarchique, ce qui permettrait aux TEC de respecter les horaires des trajets dans notre Cité.

Si, comme vous aimez à le déclarer, vous n’êtes pas responsable de l’incivilité ou du comportement de certains conducteurs, que comptez-vous entreprendre, dès-à-présent, afin de les responsabiliser ?

Place_Charles_de_Gaulle.jpg

Chaussée d’Aelbeke … Chaussée de Lille même combat ?

En date du 3 juin, j’avais alerté notre Bourgmestre, notre Secrétaire Communal ainsi que l’Echevin des travaux et le Commissaire Divisionnaire au sujet de la situation de la Chaussée de Lille pour laquelle les riverains déplorent la vitesse excessive des véhicules, ainsi que l’état de la route et le passage abusif des camions …

Hier matin, le Secrétaire Communal me transmettait un courrier afin de répondre à quelques-unes de mes questions … mais, surtout, aux questions que se posent les riverains !

En voici la teneur :

Bonjour Dominique,

Après un week-end de Pentecôte entamé au lendemain de la commission du 07 juin, je reviens vers toi avec quelques éléments de réponse à ton mail du 03 juin, même si tu as pu recevoir quelques éléments en séance …

1.  La chaussée de Lille est une voirie régionale (RN43) limitrophe entre la Wallonie et la Flandre.

2.  Concernant la problématique des vitesses de circulation, une réunion en vue de l’harmonisation de celles-ci est prévue, à l’initiative du SPW, le jeudi 30 Juin 2011. La Flandre, les services de Police et nos services sont conviés à cette réunion qui se tiendra à Mouscron.

3.  Concernant l’entretien de la voirie, le SPW est conscient de l’état de la route et, à ce titre, des carottages ont été effectués durant la semaine 21 (du 23 au 27 mai 2011) afin de pouvoir finaliser le métré et d’inscrire cet entretien au budget régional.

Pour ce qui concerne le contournement du poste frontière, je transmets l’info à la Police afin qu’elle mette en œuvre, avec les services compétents des Douanes, les mesures qui s’imposent face à un tel constat.

Cordialement.

Aujourd’hui, ce sont les riverains de la Chaussée d’Aelbeke, emmenés par mon ami Jacques Lienart, qui avaient décidé de « manifester » à leur manière …pour exprimer leur-ras-le-bol !

Ils avaient ainsi décidé de lancer une « opération escargot » en bloquant le carrefour formé par la Chaussée d’Aelbeke et la rue du Mont Gallois … en vue de déplorer la vitesse excessive des véhicules et le passage de camions …

Si l’opération s’est déroulée dans le calme et que peu de camions empruntaient la Chaussée, il est à noter que des policiers étaient postés à d’autres carrefours pour dévier la circulation J

Pendant ce temps, les riverains distribuaient des tracts aux usagers sur lesquels on pouvait lire ceci :

Madame, Monsieur,

Veuillez nous excuser de vous retenir quelques instants dans votre déplacement.

Nous voulons exprimer notre mécontentement auprès des autorités responsables du fait des nuisances que nous subissons chaque jour au sein de la Chaussée d’Aelbeke.

– Passage de plus en plus fréquent des poids lourds de plus de 3,5 T

– Vitesse excessive des véhicules automobiles

– Intensité du trafic

AUCUNE initiative n’est prise concrètement en vue d’améliorer la situation et de résoudre les problèmes. Nous ne sommes pas ENTENDUS

Nous avons décidé une action de sensibilisation.

MERCI DE VOTRE COMPREHENSION.

Hier, un accident s’est encore produit à l’angle de la rue Sainte-Germaine et de la rue Roger Salengro. Et, pourtant, nos autorités ont été averties des dangers de ce carrefour … Voilà qui fait 2 accidents (connus) en quelques jours depuis que le passage en face du Centre Culturel Marius Staquet a été ouvert …

Aujourd’hui, je me dois de reconnaître que l’infrastructure routière est vraiment à revoir, mais j’ai, aussi, confirmation que la signalisation routière et les traçages au sol ne servent que de décoration !

Chaussée_d_aelbeke.jpg

Des trous, toujours des p’tits trous …

Si divers chantiers sont en cours à Mouscron, certains sont beaucoup plus dangereux que d’autres pour les piétons …

Les trous que vous pouvez voir sur ces photos ont été faits il y a quelques minutes dans la Chaussée du Risquons-Tout … Aucune signalisation n’a été mise en place et plus aucun ouvrier n’est présent !!!

Qui sera responsable si une personne chute dedans ?

Comme disent certains,  » Rien ne change. Il faudrait un accident pour que ça « bouge » « 

Un courrier a été transmis à l’Echevin des travaux ainsi qu’à son service …

Réponse de l’Echevin des Travaux à 16 heures 43 :

« Je transmets au service GDV pour qu’il en informe leurs contrôleurs afin de se rendre sur place ».

Chausse_du_risquons_tout_1.jpgChee_du_risquons-tout_2.jpg

Les dangers des sens interdits avec contresens cyclistes

Ce qui devait arriver … arriva !

J’ignore si c’est le premier, mais je reste persuadé que ce ne sera pas le dernier accident qui se produira à l’angle de la rue Sainte-Germaine, de la rue Roger Salengro et de la Place Charles de Gaulle.

D’après les informations récoltées et relatées dans la presse ( Nord-Eclair et L’Avenir ), il n’y aurait que des dégâts matériels …

J’avais, dans un post laissé sur mon blog, dénoncé le problème lié à ce carrefour et adressé un courrier de même teneur à l’Echevin des Travaux.

Ce lundi en séance du Conseil Communal, nous avions à nous prononcer quant au règlement complémentaire communal sur la police de la circulation routière concernant les sens interdits et les sens interdits avec contresens cyclistes sur le territoire de la Ville de Mouscron

Ce règlement complémentaire prévoit que certaines voiries à sens unique pourront être empruntées, à contresens, par les cyclistes et uniquement par les cyclistes. J’insiste sur le terme « uniquement » car, aujourd’hui, ces rues à sens unique sont empruntées, régulièrement, par des voitures …

Le danger est donc déjà bien présent et je crains fort que de nombreux accidents viennent émailler cette nouvelle manière de circuler en ville.

Je vous laisse ci-dessous, le texte de mon intervention de lundi soirà ce sujet.

Une voirie mise en sens interdit

Il apparaîtrait que certaines voiries à sens unique vont pouvoir être empruntées, en toute légalité, par les usagers à vélo.

Après avoir constaté la manière fantaisiste et dangereuse adoptée par certains automobilistes pour arpenter les rues de notre Cité, je crains fort que les cyclistes se réjouissant de gagner un peu de temps sur leur parcours soient confrontés à quelque danger.

De quelle façon les suites de cette« nouvelle réglementation » vont-elles être contrôlées ? Les Services de Police possèdent-t-elles les moyens humains suffisants pour ce faire ?

Au vu des agissements inciviques des conducteurs de véhicules (autos, camions …) de plus en plus fréquents à Mouscron, je me pose la question.

Stoyan.jpg