Problèmes dans le coin de la rue de la Marlière …

Courrier transmis ce jour à l’Echevin de Travaux ainsi qu’à son secrétariat …

Monsieur le Député-Echevin,

Je me permets, à nouveau, de venir vers vous avec quelques problèmes …

A l’angle des rues de la Marlière et Marcel Demeulemeester on retrouve un panneau « sens interdit ».  Celui-ci semble avoir bougé et, bien entendu, n’est plus visible correctement…  Pouvez-vous demander à vos services de le replacer afin que les usagers empruntant la rue de la Marlière puissent le remarquer.  De plus, aux dires de certains riverains, il est fréquent de voir un véhicule monter par la rue Marcel Demeulemeester en sortant du parking.

Par ailleurs, serait-il possible que les bulles à verres, situées dans la rue des Combattants, soient placées sur la pelouse. Comme vous le constatez sur la photo jointe, celles-ci perdent leur « jus » nauséabond et collant qui se répand sur le trottoir … Ce qui n’est guère agréable, vous en conviendrez, pour les piétons.

L’espace « fleuri » situé en face du bâtiment occupé par les services communaux de la rue des Combattants est envahi par les mauvaises herbes …  Comme il n’est pas rare d’entendre que des agents de quartiers fassent remarquer aux habitants de l’entité les quelques brindilles poussant sur leur trottoir,  pouvez-vous, de même, intervenir auprès des services concernés afin que cet espace retrouve le qualificatif qui lui convient.

Dernier point … Le trottoir près du Refuge est plus qu’en mauvais état (voir photo) et les emplacements pour handicapés, situés sur le parking, ont presque perdu leur marquage au sol. Un panneau est, pour ainsi dire, complètement caché par la « verdure ». Même si ce parking n’est plus guère exploité, ne serait-il pas juste que ces places soient mises en évidence ?

marlière_M_Demeulemleester

couvent_parking

population

bulles_combattants

Une réflexion au sujet de « Problèmes dans le coin de la rue de la Marlière … »

  1. Il y a encore beaucoup à dire, sur la propreté, la signalisation et encore, mais commençons par cela.
    Je vais faire plus attention, et envoyer photos avec un petit commentaire, en laissant le soin à notre conseiller de prendre contact avec le ou les responsables, et pourquoi pas un texto sur les pages de presses, pas mal et merci

    J'aime

Les commentaires sont fermés.