Des « pouvoirs » étendus pour les Gardiens de la Paix Mouscronnois … ?

Courrier transmis ce jour à Monsieur Alfred Gadenne, Député-Bourgmestre ainsi qu’à Monsieur Jean-Michel JOSEPH, Commissaire Divisionnaire

Monsieur le Député-Bourgmestre,
Monsieur le Commissaire Divisionnaire,
 
Bien que la collaboration entre Policiers et Gardiens de la Paix me paraisse des meilleures, il me semble que l’extension des prérogatives données à ces derniers pourrait être envisagée.
 
En effet, nous connaissons tous la quantité d’interventions auxquelles la Police est confrontée …Et les Gardiens de la Paix, amenés à constater les nombreuses infractions de roulage ou de stationnement, voient les contrevenants repartir impunis vu les limites qui leur sont imposées de par le « rôle » qu’il leur est attribué.
 
Il me semble que, dans le renforcement des prérogatives accordées aux Gardiens de la Paix, il pourrait leur être confié la verbalisation, de manière plus large, et l’accès à l’identification des plaques minéralogiques de nos amis « Français ».
 
Par ailleurs, le local mis à la disposition des Gardiens de la Paix est on ne peut plus exigu comparé aux bureaux réservés aux Stewards. Il est probablement possible de remédier à cette situation ?  Qu’en pensez-vous ?
 
De la suite que vous réserverez à mon intervention, je vous remercie déjà et vous prie d’agréer, Monsieur le Député-Bourgmestre, Monsieur le Commissaire Divisionnaire, mes salutations respectueuses.

Gadenne