Un « temple » bientôt en construction à quelques pas de chez nous !

Gand_Stade_Lille

A l’heure où les comptes « semblent » définitivement clôturés, il convient à « certains responsables » de voir l’après Excelsior et, surtout, de voir où vont mener les diverses pistes déjà étudiées ou à étudier …

Si ces réflexions ne doivent pas se faire dans l’urgence, il semble cependant que le temps presse, plus que jamais …

J’ai évoqué, dans le précédent message, diverses pistes qui seront très certainement étudiées … De la D3 (avec Péruwelz, même si dans la Dernière-Heure de ce jour, Jacques VANDEWALLE déclare «  En ce qui concerne une collaboration avec Péruwelz, ce n’est pas si facile que ça. Deux malades ensembles n’ont jamais fait une personne en bonne santé… » ) à la P4 (quand-même inimaginable avec le Futurosport et les installations actuelles ; de plus, combien de temps faudrait-il pour remonter la pente et avec quels joueurs ?) en passant par la D2 avec Tournai, ou encore, le FC WalPiC…

Divers clubs de D1 sont situés à proximité de Mouscron (Courtrai, Roulers, Waregem, Gand et même Bruges qui n’est qu’à 70 kilomètres de la Cité des Hurlus). De l’autre côté de la frontière, on retrouve Lens, mais aussi et surtout Lille qui évoluent tous deux en Ligue 1.

Le LOSC, actuellement 3ième de la Ligue 1, possède un beau petit palmarès a souvent fait les yeux doux à des joueurs belges… Erwin Vandenberghe (de 86 à 90) et Filip Desmet de 86 à 89 onr porté haut les couleurs de Lille. Ce dernier était originaire de Waregem et de nombreux supporters Belges allaient l’encourager. C’est maintenant le jeune et prometteur international Eden Hazard qui fait les beaux jours du LOSC qui joue encore une fois la carte de la proximité en faisant ses emplettes sur la Belgique dans l’espoir d’y récupérer un nouveau public.

Et des arguments, le LOSC en possède beaucoup !

Depuis quelques années, le LOSC occupe le haut du tableau en D1 française et est présent sur la scène européenne depuis 2001… Si le Stadium Nord n’affiche pas toujours complet. Le LOSC a cependant squatté le Stade de France le 13 mars de cette année pour recevoir Lyon et y a battu des records d’affluence absolu en Ligue 1 (78 056 spectateurs).

A 25 kilomètres de la Cité des Hurlus il est possible, pour un coût très abordable, de voir l’équipe de la Métropole lilloise accueillir Marseille, le PSG, Lyon … Et, ne nous voilons pas la face, le niveau du football français est quand même supérieur au nôtre. Lille possède également à Camphin-en-Pévèle, le superbe « centre de vie » : le Domaine de Luchin.

Si l’équipe du LOSC tient la route sportivement, un dossier – qui fera sans aucun doute très mal à notre région – vient de sortir des cartons … Un tout nouveau stade multifonctionnel verra le jour en 2011 ou 2012 ! Grand stade du LOSC, qui remplacera Grimomprez-Jooris ( le LOSC joue actuellement au Stadium Nord à Villeneuve d’Ascq ) a aussi un coût : 700 millions d’euros !

Ce complexe modulable de 50.186 places et muni d’un toit mobile accueillera les rencontres du club lillois, il fera aussi la part belle à d’autres événements sportifs car il possède également une piscine (basket, handball, open de tennis, beach-volley, gala de boxe, karting, super-cross… et, bien sûr, aux grands matchs des clubs ou des équipes nationales de foot ou de rugby)  et culturels (concert, opéra, comédie musicale, danse, spectacle équestre, festival d’arts martiaux,…).

A proximité de cette grande arène multifonctionnelle, on y trouvera 2 hôtels, une résidence de services, un centre de sport et santé, des commerces de loisirs et restaurants.

Comme on le voit, la concurrence sera rude …

En plus de savoir ce que deviendra(it) feu l’Excelsior, ne faut-il pas, d’ores et déjà, penser à d’éventuelles « autres activités » qui pourraient être accueillies dans l’enceinte de la rue du Stade afin de rentabiliser au maximum le site ?

L’avenir de Mouscron et de son (futur) club de football devra se faire (cette fois-ci) sur des bases saines et TRES solides, avec une vue à long terme et non plus avec une gestion à la petite semaine comme ce fut le cas durant de trop nombreuses années !

Il en va de la survie, non pas exclusivement de son club de foot, mais bien de la région !

5 réflexions au sujet de « Un « temple » bientôt en construction à quelques pas de chez nous ! »

  1. Puisqu’il n’y aura plus de mondanités gratuites à l’EXCEL, l’IEG va-t-elle lancer un appel d’offres pour des sorties de substitution pouvant compenser la perte d’avantages sociaux subie par son personnel de direction?

    Un plan B a-t-il été envisagé?

    C’est plus qu’une équipe de rugby (+ le car des épouses et apparentés) qui sera dorénavant privée de ses petits fours contribuables?

    J'aime

  2. Parler de LOSC, ne serait-ce pas une excellente occasion de rappeler le dynamisme de la «Communauté Urbaine» initiée par», l’imposant Pierre MAUROY?

    En comparaison, quelle icône politique picarde pourrions-nous opposer au «Rougeaud de Lille» belge, l’IEG n’étant plus perçue que comme une séniorerie, sans moyens, sans stratégie.

    Difficile d’affirmer que Michel FRANCEUS sera à terme en situation de faire de l’ombre à son homologue, même s’il s’autoproclamait, «quinquin économique de Mouscron»?

    A ce propos, quel sera le bilan 2009 de sa Présidence…de transition?

    En gros, un florilège de choses dites, très vite bottées en touche par des non-dits, puis fossilisées en dénis!

    1. Quid de l’envoi au feu d’Ann CLOET parce que FRANCEUS fut déclaré trop pubère par Joelle MILQUET pour chausser directement les pantoufles chaudes de Jean-Pierre DETREMMERIE?
    2. Quid de son implication tendancieuse dans le dossier EXCEL (Certains commentateurs osent prétendre que sa préoccupation s’est toujours limitée à un travail de dilution de sa propre responsabilité historique dans les déboires du club. En un mot, il fut «collant comme un attrape-mouches punaisé au plafond!»)?
    3. Quid des compromissions constatées sur le MIM : FLORAMARKET, MESSAGERIES DE LA PRESSE, DUPONT RESTAURATION,…?
    4. Des nominations à la pelle?

    Quelle sera l’actualité de Michel FRANCEUS en 2010?

    1. De multiples opportunités pour justifier le catastrophisme de son action.
    2. Des actions judiciaires susceptibles d’invalider certaines pratiques sur lesquels il aurait benoitement fermé les yeux.
    3. L’adoption d’un plan de soutien aux entreprises digne de celui déployé dans le cadre du maintien d’une activité footballistique sur le site du Canonnier?
    4. Un probable retour vers ses fonctions théâtrales dans lesquelles, heureusement, il…excellait assez bien!

    Si MAUROY laissera derrière lui une œuvre de baobab du développement régional, FRANCEUS ne risque-t-il pas de nous laisser une bonsaïerie en friches?

    J'aime

  3. Sous la direction d’un liquidateur judiciaire restant encore à désigner, le Canonnier, aujourd’hui déserté de ses occupants, devrait servir de décor au tournage d’un remake de « Blanche-Neige et les 7 nains ».

    Casting

    Blanche-Neige : Véronique VAN ACKER

    Prof : Alain ZENNER
    Grincheux : Michel FRANCEUS
    Atchoum : Alfred GADENNE
    Simplet : Benoît ROUL
    Joyeux : André ANTOINE
    Dormeur : Philippe DUFERMONT
    Timide : Damien YSERBYT

    Financement : DUFERMONT, IEG, Communauté Française

    Prometteur aux dires des scénaristes qui se seraient inspirés d’une histoire à dormir debout parue dans les colonnes des pages régionales des quotidiens LE COURRIER, LA DH et NORD ECLAIR.

    J'aime

  4. Le frère concierge de la «Congrégation des Apôtres de la rue des Deux Eglises» m’a confirmé que le vicaire Michel FRANCEUS aurait été contraint de confesser publiquement ses pêchés capitaux devant le Père André ANTOINE, supérieur de l’Ordre!

    Comme SAINT AUGUSTIN, le Père Michel, en charge de la «paroisse des baleines rouges et blanches», a été mis devant l’obligation de préciser sur son implication dans plusieurs affaires dépassant l’entendement mais aussi d’implorer l’intervention divine «pour un sauvetage de l’IEG»!

    Depuis, il n’a de cesse de prôner le compromis…

    «Seigneur, Seigneur, accordez-moi non plus la chasteté (mes erreurs ne passent plus par les voies naturelles de la communication) mais bien un peu plus de rigueur budgétaire. Mais…pas tout de suite»!

    J'aime

  5. Asphyxie financière ou abandon parental?

    Sur base des travaux des zoologistes ZENNER et DELVAUX, une nouvelle arborescence dans la sous-espèce des footballisticum faillitum aurait été découverte : le «rorqual excelsior»!

    Les premiers enseignements dégagés par l’Institut des Experts Comptables nous en apprendront certainement bientôt un peu plus sur les raisons pouvant expliciter ce suicide, sous les fenêtres du Ministre des Sports, pire, à l’approche des fêtes…

    Et pourtant, «c’est pas sourcier» de retrouver 20.000.000 sous les mers…

    Description physique

    Le corps du «rorqual excelsior» est lardé de cicatrices rappelant ses combats fratricides.
    Il est fusiforme, élancé, maigre (très peu d’actifs valorisables).
    La tête est d’apparence large et ce qui lui sert de cerveau est minuscule.

    Mode de vie

    La «baleine rouge et blanche» émet des cris qui ressemblent à des grognements à fréquences irrégulières (wah, oh, but, sursis de paiement, comparution, waouh,…).
    Elle suscite le quolibet, rarement, l’indifférence, lorsqu’on la regarde (les jours des matchs ou de conférences de presse).
    Sociable et voyageuse (uniquement dans l’espace autorisé par l’Union Belge), elle se sustente de revenus publicitaires et de droits tv.

    Poids (en équivalent euros/faillite)

    L’adulte disséqué dépasserait les 22.000.000 d’euros (prise rarissime!).
    L’un des plus gros «c’est assez» sportif découvert en Belgique.
    Dans l’espace FIFA, où la baleine faillie a précédemment fait l’objet d’investigations, plusieurs sources rapportent la présence de spécimens accusant une surcharge financière de 30.000.000 d’euros.

    Habitat

    L’animal fréquente tous les stades sauf ceux recouverts de neige (syndrome du CS Brugge).
    Il est irrespectueux des lois et interdits.
    Quoiqu’il se satisfasse volontiers des niches sociales que les autorités politiques lui préparent (leurre politique).

    Régime alimentaire

    La «baleine hurlue» apprécie les larves (supporters) qui se regroupent en eaux de surface (…de réparation).
    Lorsqu’elle est en appétit, elle engouffre les salaires de tout un banc de joueurs, laissant sa gorge se gonfler au point de doubler le volume de son corps.
    Elle apprécie les petits poissons de type sardines (Ville) ou harengs (fournisseurs) mais délaisse le maquereau (TVA, ONSS, Précompte).

    Prédateur

    L’épaulard judiciaire (le parquet) constitue son seul ennemi.

    Durée d’une plongée en apnée (descente aux enfers)

    De 90 minutes à 2 ans (au paroxysme des convulsions comptables).

    Progéniture

    Le bébé naît toujours la queue (les dettes) en première (s).
    Le père (en général, un financier dominant) et une sirène aux investissements (une intercommunale locale) apportent soutiens et aides dès les premiers jours jusqu’aux photos de communion.
    Faut dire que le nourrisson peut dévorer jusqu’à 500 000-€ de capitaux frais par mois.
    Mystère de la nature, souvent, le père s’efface en sorte d’assurer sa propre survie.
    A charge pour la mère d’assumer, en célibataire, les conséquences découlant d’une séparation de fait.

    Migration

    Les baleines migrent pour se reproduire.
    Elles passent l’été dans les eaux territoriales danoises, s’y gavent d’illusions pour regagner ensuite les côtes espagnoles, où elles donneront naissance à des alevins (escrocs).
    Elles effectuent ainsi des milliers de kilomètres en quelques mois.

    Anatomie

    Sur sa tête, elle porte de petites moules parasites (capitalium).
    La «baleine excelsior» se caractérise par un squelette rigide (structure sommaire).
    Elle respire avec des poumons adaptés aux exigences d’une dépendance en d’oxygène (fonds) public(s) et est donc obligée de remonter régulièrement à la surface pour y décrocher ses quotas «air citoyens» (tous les ans).
    Ses évents (narines) l’aide à flairer…le crédit facile à des kilomètres à la ronde.
    On dit qu’elle dispose d’une étonnante capacité à souffler le chaud et le froid dans une opinion souvent…médusée.
    Elle sait se faire discrète en 3éme division, quitte à s’obliger à se faire oublier dans le ventre mou d’une quatrième provinciale, pour refaire surface des années plus tard.
    Elle avance la peur au ventre, le poids du discrédit sur le dos.
    Ses nageoires (mensonges) lui permettent de garder l’équilibre.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.