Conseil communal de Mouscron du 27 avril 2009

hurlus

Que dire du dernier conseil communal qui s’est tenu ce dernier lundi ???

Tout d’abord, la remise de la médaille d’argent de la Fondation Carnegie à Monsieur Marc LADON de Dottignies qui a sauvé en mai 2007, un enfant de la noyade au port de plaisance d’Erquelinnes.

Pour en revenir au conseil communal en lui-même, quelques points sont passés comme une lettre à la poste, et d’autres ont été assez largement débattus.

C’est la cas du personnel communal qui trouve discriminatoire la manière dont sont traités différemment le personnel communal, du CPAS et celui de l’IEG… Bref, le personnel communal demande de revoir son statut…
D’après la majorité, une concertation devrait avoir lieu bientôt… mais comme il ne semnle plus y avoir de délégué syndical au sein du personnel communal, celui-ci se sent bien abandonné…

De discrimination, il en fut également question concernant la taxe sur la voirie… Certains Mouscronnois doivent y aller de leurs deniers pour payer la réfection de leur rue et d’autres ne doivent rien payer…
C’est le cas tout récemment de la place de Luingne qui a été subsidiée à… 100 %… Les mauvaises langues diront que le bourgmestre n’habite pas à Luingne pour rien…
Ce dossier sur la taxe sur les voiries est revenu sur le tapis parce que la ville demandait l’accord du conseil pour aller en appel du jugement rendu par la chambre fiscale du tribunal de première instance de Mons. Des riverains de la rue du compas avaient contesté la taxe sur les voiries et avaient obtenu gain de cause… Sachez que les frais d’avocat s’élèvent à … 22.000 €… Ce montant est plus élevé que la somme réclamée par la ville pour la taxe sur la voirie…
Chose étonnante(sic), avant les dernières élections communales, tous les partis promettaient de revoir ou même de supprimer cette taxe… Aujourd’hui, certains dans la majorité semblent avoir oublié leur promesse… Annick SAUDOYEZ allant même jusqu’à  annoncer au conseil communal de ce lundi qu’après avoir étudié cette taxe sur les voiries elle n’avait trouvé aucune autre formule qui donne pleine satisfaction…

J’ose parier qu’avant les prochaines élections communales de 2012 les mêmes promesses seront refaites par les mêmes partis et les mêmes personnes.

Un autre dossier assez chaud est revenu au conseil communal.
La rue du Mont-Gallois est interdite aux plus de 3,5 tonnes… Mais malgré l’interdiction, les camions continuent d’emprunter cette rue… Des riverains auraient même été menacés par des chauffeurs… De nouvelles mesures devraient être prises…

Le bourgmestre s’est fâché tout rouge concernant le dossier du zoning de la Rouge-Croix parce que l’ancien bourgmestre s’était épanché dans la DH en affirmant que le projet tomberait à l’eau “car les terres appartiennent à la belle-famille du bourgmestre Gadenne”. Lorsque j’ai demandé à Monsieur GADENNE si ces propos étaient exacts celui-ci répliqua que les propos de Monsieur Detremmerie étaient ignobles.

A ce sujet, Jean-Michel SOUPART cite Si l’on en arrive à ce genre de considérations dans la presse puis en scéance publique, c’est qu’on est tombé bien bas.

Dans la foulée, Alfred Gadenne a refusé le question-time de Detremmerie concernant le prêt de l’IEG à l’Excelsior.

Des tensions sont également apparues concernant des promesses non tenues par le bourgmestre… A ce sujet, Cédric Ketelair de la Dernière-Heure écrit La gentillesse du bourgmestre a ses limites pour ceux qui soulignent néanmoins son courage.
Nul n’est dupe, l’homme doit gérer un héritage difficile. Volontaire, il est toujours prêt à rendre service aux autres. Il tente toujours
de trouver des solutions à tout. Mais en a-t-il réellement les moyens vu le contexte ? Nul doute qu’il aimerait avoir une “cuillère magique”. En attendant, si un journal local lui a payé un GSM, un agenda lui aurait été peut-être plus utile pour y noter… toutes ses promesses.

Dominique VERCRUYSSE – Conseiller communal – Ambition 2000 – A.D.M

L’ultimatum du personnel communal… où rien ne va plus !

hotel_de_ville_Mouscron_vercruysse

La presse ainsi que le collège (et les conseillers communaux) ont reçu un courrier signé par l’ensemble du personnel communal. Celui-ci montre sa colère dans ce qu’il estime, à juste titre, des injustices.

La dernière nomination a eu lieu en juillet 92 et, seulement 10 % du personnel est nommé définitivement.

Malgré que de nombreux fonctionnaires soient supporters de l’Excelsior, ceux déplorent  également dans leur missive que le principe d’effacer la dette publique d’un club de foot est un manque de respect envers le contribuable et pénalise l’espoir de disposer de ressourcespouvant soutenir les dépenses de personnel.

Le personnel regrette également que le personnel du CPAS et de l’IEG ne soit pas traité sur le même pied d’égalité.

Les signataires concluent en invitant le collège à approuver, avant le 12 mai prochain, les statuts administratif et pécuniaire ainsi que le cadre du personnel communal, ce qui permettra de valoriser les agents définitifs mais aussi de statufier des agents contractuels et assurer ainsi l’avenir de l’administration au service du citoyen.

Bref, de nombreux points qui sont critiqués dans ce courrier que j’ai également reçu ce vendredi.

Dans un autre article de La Dernière-Heure, Cédric KETELAIR fait remarquer que Jean-Pierre Detremmerie est toujours actif pour sa ville… Ce dernier essaie en effet de trouver des solutions suite aux différentes fermetures d’entreprises et serait rentré en contact avec 3 investisseurs pour Permec-Mustad.

L’ancien bourgmestre se fâche également tout rouge lorsqu’il évoque le projet de la zone d’acitvités de la Rouge-croix qui ne verra désormais pas le jour… L’ancien président de l’IEG déclare à ce sujet Je crois comprendre pourquoi. La plupart des terres agricoles appartiennent à la belle-famille de M. Gadenne. Seul un de ses beaux-frères, avec qui il est en querelle, veut vendre.

VERCRUYSSE Dominique – Conseiller communal – Ambition2000 – A.D.M

Jean-Pierre Detremmerie s’interroge sur l’avenir de l’Excelsior

xl

Sous le titre de  » La saga Excel « , Laurent Vanduille, collaborateur au journal Nord Eclair s’est entretenu avec Jean-Pierre Detremmerie dans le quotidien local de ce jour.

On y apprend que Jean-Perrre Detremmerie s’interroge sur la manière dont le nouvel emprunt a été accordé en moins d’une heure alors qu’en 2006, le ministre Philippe Courard réclamait un maximum de garanties… et Jean-Pierre Detremmerie d’embrayer par je me demande bien ce que pensent les employés des entreprises mouscronnoises actuellement dans la tourmente.


L’ancien bourgmestre et ex-président de l’IEG avoue qu’il aime toujours ce club et qu’il serait toujours prêt à l’aider en précisant qu’il a déjà des partenaires susceptibles de relancer l’école des jeunes si la licence n’est pas accordée…


Il avoue avoir suivi les derniers événements par curiosté et pour voir comment on allait continuer à manipuler l’opinion et les fidèles supporters.

Il termine l’entretien en lançant une nouvelle flèche vers Philippe Dufermont : Il y a quelques années, on avait reproché à l’ancien président de l’Excel d’être un homme politique incapable de gérer un club. Je suis donc très étonné d’avoir vu un homme d’affaires aussi avisé que celui qui a tenu ce type de déclaration s’être trompé de compte pour effectuer un virement, puis s’être fait rouler par une offre mirobolante de reprise…

VERCRUYSSE Dominique – Conseiller communal – Ambition 2000 – A.D.M

Une petite blague pour le week-end :)

Elio Di Rupo  disparaît…

Il est accueilli au Paradis par Saint Pierre qui lui dit :

 » Bienvenue. Cependant, nous devons régler un petit problème. Nous voyons si rarement des chefs de parti, ici, que nous ne sommes pas certains de ce que nous devons faire de toi. Le Grand Patron veut que tu passes un jour en Enfer et un jour au Paradis. Tu devras ensuite choisir l’endroit où tu voudras passer l’éternité. « 

 » Mais j’ai déjà décidé, je veux rester au Paradis. « 

 » Je regrette, mais nous avons nos règlements. « 

Saint-Pierre conduit Elio vers un ascenseur qui le conduit en Enfer.

Quand la porte s’ouvre, il se retrouve sur un magnifique terrain de golf tout vert, le soleil brille dans un ciel sans nuages et il y fait un parfait 25 degrés. Au loin se profile un superbe club house. A l’avant de l’édifice se trouvent  déjà Michel Daerden, Jean-Claude Marcourt, Maria Arena,  Anne Marie Lizin, les frère Moureaux, Marc Uytendaele, sa femme et beaucoup d’autres camarades.

Une grande partie du MR est là aussi autour de Reynders et la famille Michel ; tous ces beaux personnages s’amusent, heureux et habillés de façon élégante et décontractée (Dior, Versace, Armani, etc.).
Ils accourent à sa rencontre, l’embrassent et se mettent à brasser leurs souvenirs d’antan et leurs débats homériques.

Ils jouent une partie de golf amicale et dînent au homard et au caviar.

Le Diable offre même le pousse-café.

 » Bois donc cette bonne Eau de Villée et relaxes-toi un peu, Elio ! « 

 » Euh, ben, je ne peux plus boire, j’ai fait un serment… « 

 » Voyons, mon garçon, c’est l’Enfer ici. Tu peux boire et manger tout ce que tu veux sans t’inquiéter. À partir de maintenant, ça ne peut qu’aller de mieux en mieux ! « 

Elio Di Rupo boit son cocktail et commence à trouver le Diable sympathique. Il est gentil, raconte de bonnes blagues, aime aussi jouer de bons tours, etc. Ils s’amusent tellement qu’ils ne voient pas le temps passer. Arrive pourtant l’heure de partir. Tous ses amis le serrent dans leurs bras et Elio prend l’ascenseur qui monte vers le Ciel.

Saint-Pierre l’attend à la sortie.
 » C’est maintenant le temps de visiter le Ciel « , lui dit le vieil homme, en ouvrant la porte du Paradis.

Pendant 24 heures, Elio Di Rupo doit frayer avec le Roi Baudouin, le cardinal Daneels, sœur Emmanuelle et toute une confrérie de gens bienveillants qui conversent de sujets beaucoup plus intéressants que l’argent et qui se traitent l’un l’autre avec courtoisie. Pas un seul mauvais coup ou une seule blague cochonne; pas de  » club house  » mirobolant mais un resto ordinaire.

Etant donné que ces gens sont tous pauvres, il ne rencontre aucune connaissance, et il n’est pas reconnu comme quelqu’un d’important ou de spécial ! Pire ! Jésus est une espèce de hippie, un hurluberlu qui ne parle que de  » paix éternelle  » et ne cesse de répéter ses insipides rengaines :  » Chasser les marchands du Temple « ,  » il sera plus difficile à un riche d’entrer dans mon royaume qu’à un chameau de passer par le chas d’une aiguille « , etc.

La journée terminée, Saint Pierre revient…

 » Alors, Elio, tu dois maintenant choisir « .

Elio Di Rupo  réfléchit pendant une minute et répond :
 » Bien, je n’aurais jamais pensé faire ce choix… Hum ! Bon, je trouve le Paradis «  intéressant  » et rempli de gens de qualité, mais néanmoins je crois que je serais plus à l’aise en Enfer avec mes amis « .

Saint-Pierre l’escorte alors jusqu’à l’ascenseur et Elio redescend jusqu’en Enfer.

Quand les portes s’ouvrent, il se retrouve au beau milieu d’une grande plaine brûlée et stérile qui ressemble à la Wallonie, couverte de nids de poule, de ruines industrielles, de canettes et de déchets toxiques.

Il est horrifié d’apercevoir tous ses amis, en guenilles et enchaînés tous ensemble, qui ramassent des déchets pour les mettre dans des grands sacs noirs. Ils gémissent de douleur, se plaignant de leur supplice, leurs mains et leurs visages noirs de saleté.

Le Diable s’amène, mettant son bras velu et puant autour des épaules du nouveau.

 » Je ne comprends pas, balbutie Elio Di Rupo en état de choc, lorsque j’étais ici hier, il y avait un terrain de golf et un « club house  » ; nous avons mangé du homard et du caviar et nous nous sommes saoulés. On s’est envoyé en l’air comme des lapins et on s’est tous follement amusés. Maintenant, je ne vois qu’un désert rempli d’immondices et tout le monde a l’air misérable. « 

Le Diable le regarde, lui sourit sournoisement et lui susurre à l’oreille :

 » Hier j’étais en campagne électorale ; aujourd’hui, tu as voté pour moi ! « .
 

Un Sarma bis ?

Un article consacré aux anciens établissements DEKIMPE, situés dans la rue des Moulins à Mouscron a particulièrement attiré mon attention ce matin dans le journal La Dernière-Heure…

L’ASBL Excelsior Mouscron serait propriétaire de cet ancien magasin ayant appartenu à Pierre Dekimpe, un ancien échevin PSC. Il abrite aujourd’hui une surface commercialisant des meubles, cadeaux, jouets,…

En 2007, la vente de ce bâtiment avait été envisagée par le conseil d’administration et en 2008, le club de football local aurait essayé de le refiler à… FRINVER (son sponsor)… Sans succès…

Afin d’alléger les finances du club qui paie toujours aujourd’hui ce bâtiment, le collège communal de 2000 émettait l’idée de louer ce bâtiment à l’Excelsior.

Pourquoi donc dès lors le titre Sarma bis ? Tout simplement parce qu’il semblerait que Frinver souhaitait, tout comme au Sarma, y construire des appartements et des surfaces commerciales… 🙂

Dans les pages sportives de la DH, Maître Van Dael, ancien président de l’Excelsior de Mouscron dit qu’il faudra dégraisser tant au niveau du staff que des joueurs. Il signale également qu’il y a des postes administratifs inefficaces… Bref, des licenciements en vue…

Le journal Nord-Eclair consacre une page complète à Jean-Pierre Detremmerie… Loin de se laisser abattre, et comme je le pressentais depuis le début de  » l’affaire Detremmerie « , celui-ci promet d’être à nouveau candidat pour les élections communales de 2012 soit sur la liste du Cdh ou avec sa propre liste… Il est vrai que son carnet d’adresses est toujours bien rempli et sa popularité ne semble pas avoir pris beaucoup de rides.

L’ IEG, le FOREM et les syndicats se réuniront désormais une fois par mois pour examiner la situation de l’emploi dans la région… Cette réunion avait été fixée depuis quelques temps déjà…

Dominique VERCRUYSSE – Conseiller communal – Ambition 2000 – A.D.M

L’Excelsior de Mouscron sous perfusion…

DERNIERE MINUTE : J’apprends que la licence de l’Excelsior n’a pas été octroyée et que la commission des licences se donne un délai supplémentaire jusqu’au 5 mai pour étudier le dossier…

Trop is te veel !

Jean-Pierre Detremmerie éjecté de ses mandats, beaucoup pensaient que la transparence allait voir le jour… C’était bien mal connaître la nouvelle équipe mise en place par un triumvirat… ???

Ceux qui critiquaient les pratiques de l’ancien bourgmestre et ancien président de l’I.E.G ont-ils agi autrement ce samedi soir lors de la rencontre de football Excelsior – Standard et ce lundi lors de l’assemblée générale de l’IEG ???

NON…

Certains auront encore en mémoire le temps d’un certain Guy Spitaels également invité lors d’une rencontre de l’Excelsior – Seraing, si je ne me trompe, et de ses suites…

Quelques années plus tard, l’équipe a changé, mais les pratiques sont restées pareilles… C’est semble-t-il toujours dans les murs de l’Excelsior autour d’un bon plat et d’une bonne boisson que certaines décisions se prennent…

Pour s’en convaincre, il suffit de voir les invités de la dernière rencontre de gala de l’Excelsior… Philippe Courard, Ministre ( celui qui annonçait il y a peu que l’Excelsior n’aurait plus de prêt ), Rudy Demotte, Président de la région Région Wallonne et de la Communauté Française, Jean-Luc Crucke, député fédéral… entourés ou même plutôt invités par les politiciens locaux… J’ajouterais même Yves Leterme… l’ancien 1er 🙂
Ces personnalités étaient-elles là par hasard ? Je ne le pense nullement…

La meilleure preuve ?

Un accord trouvé samedi soir ou dans la nuit de samedi à dimanche pour octroyer à l’Excelsior un nouveau PRET de 900.000 € et non pas un crédit pont comme certains l’affirment aujourd’hui… Les documents que j’ai reçus ce lundi matin lors de la réunion de l’ I.E.G confirment bien qu’il s’agit d’un prêt…

Bref, pas mal de questions à se poser…

Si les Ecolos semblent avoir été absents de ces tractations, je m’étonne quand même de certains propos tenus ce jour dans le Courrier qui cite par l’entremise de Audrey RONLEZ  » Aucun représentant d’Écolo n’était présent à l’assemblée générale de l’IEG ce lundi matin. Une façon notamment de montrer le désaccord du parti d’opposition face aux méthodes de l’intercommunale « . Mais, dans ce même article, quelques lignes plus bas, Audrey RONLEZ cite les propos de Luc Tiberghien :  » De toute façon, j’avais également des obligations professionnelles qui m’empêchaient de me rendre à cette AG « . Un double langage quand même assez étonnant… mais, pas si étonnant que ça…

Par ailleurs, comment ne pas s’offusquer des propos tenus par le directeur sportif des Hurlus, Gil Vandenbrouck, dans le Nord-Eclair de ce jour lorsqu’il déclare  «  L’argent sera vite remboursé. Et puis, 900.000 euros ça peut sembler être un fameux pactole aux yeux de certains. Mais, à l’échelle du football, il s’agit d’une somme relativement raisonnable «  Que pourrais-je ajouter à de tels propos…??? Je suis persuadé que le personnel des 3 usines qui viennent de mettre la clé sous le paillasson appréciera et aura confirmation que le monde du foot est un monde de fric où le salaires brassés par certains joueurs et même certains dirigeants ne sont en rien comparables à ceux de ces ouvriers et employés qui viennent de perdre récemment leur emploi…Mais ce n’est certainement pas dans la poche des joueurs et dirigeants du club de foot mouscronnois que l’argent sera  » récupéré  » pour sauver le club (pour combien de temps encore), mais dans la poche du contribuable Mouscronnois…dont les salaires ne sont très certainement pas aussi élevés que ceux des joueurs et dirigeants du club hurlus !!!!!
Faut-il publier les salaires des joueurs et des dirigeants pour que certains se rendent compte enfin qu’il y a d’autres priorités que le foot à Mouscron?

Dans le journal télévisé de lundi soir de NO TELE ( pour visionner la vidéo, cliquez sur la photo qui se trouve sous cet article ), Jean-Pierre DUFERMONT se dit optimiste pour l’avenir et le candidat candidat Espagnol (un vrai celui-là ?) présent samedi soir était très chaud et M.  Jean-Pierre DUFERMONT promet aussi maintenant de donner des bonnes informations à tout le monde… Ces informations n’étaient-elles pas bonnes avant ?…

Enfin, je reconnais que les dirigeants de l’Excelsior ont eu le nez fin en invitant les  » politiques  » et peut-être aussi d’éventuels repreneurs ou investisseurs… pour le plus gros match de l’Excelsior de l’année qui a vu 10.497 personnes assister à la grande fête du foot wallon… La Dernière-Heure déclare à ce sujet  » Visiblement, peu de privés sont intéressés par un investissement dans un club qui ne fait stade comble que face aux trois gros du championnat. La farandole des investisseurs potentiels commence à lasser la population, qui a autre chose à penser. « 

Il y a quelques jours, les dirigeants de l’Excelsior demandaient de marquer votre soutien et votre solidarité en achetant des parcelles d’un terrain de football virtuel pour 15
€ la parcelle !… L’opération « charme » ne semble guère remporter de succès…
Au moment où ce message est posté 2,19 % de l’objectif a été atteint… 73 parcelles ont été vendues. 11 Mouscronnois y ont contribué pour 20  » étrangers »…
Où sont aujourd’hui les 673 personnes de FACEBOOK qui ont rejoint le groupe EXCELTHON : Je m’engage à verser 5 euros à l’Excel si j’adhère à ce groupe ? avec comme description Pour la survie de notre club!!! Ensemble, nous pouvons le sauver…

Pour terminer, je tenais également à tous vous remercier de visiter mon blog, de m’envoyer des mails de sympathie, de laisser des commentaires tant sur ce blog que sur mon Facebook…
Et d’après ce que l’on peut lire à gauche ou à droite dans la presse, il semblerait même que certaines infos y sont puisées 😉

VERCRUYSSE Dominique – Conseiller communal – Ambition2000 – A.D.M

vercruysse_ieg

Les dés sont jetés… La majorité Cdh-PS donne un prêt de 900.000 Euros à l’Excelsior de Mouscron !

ieg

Comme énoncé dans la délibération du conseil d’administration de l’Intercommunale IEG c’est donc bien un prêt et non pas un crédit pont que la majorité Cdh-PS a octroyé ce matin à l’Excelsior pour leur permettre de recevoir leur licence…

Une convention de prêt était d’ailleurs jointe à la délibération reçue quelques minutes avant que ne débute la réunion qui s’est tenue ce matin à 7.30 au siège de l’I.E.G.

Afin de prendre position sur ce dossier, nous nous sommes réunis pour voir quelle attitude adopter.

Nous avions demandé de la transparence… Dans le mail souhaité à 15 heures (juste avant notre réunion de ce dimanche) mais tombé à 15.30 nous avons reçu 5 lignes de motivation pour expliquer qu’une mise en liquidation du club entrainerait pour l’IEG la perte de ses créances.

Nous n’avons reçu aucun détail chiffré, nous n’avons pas la position du réviseur entreprise, bref, aucune garantie que la licence sera attribuée. 

Bref, 23 lignes, titre compris, pour ne rien dire ! Et avec ça, il fallait dire AMEN pour accorder 900.000 € . Somme qui doit être remboursée SANS INTERET pour le 1er septembre au plus tard… Un intérêt de 7 % sur tout montant impayé à la date du 1er septembre serait ensuite exigible.

Il  y a quelques jours, 3 sociétés fermaient leurs portes à Mouscron. Près de 200 personnes se retrouvent au chômage… J’attends encore aujourd’hui une réaction positive de l’I.E.G à ce sujet.

N’est-il pas indécent, en pleine crise économique d’encore aller donner de l’argent alors que des ménages n’arrivent plus à remplir leur frigo. Les loyers sont de plus en plus difficiles à être honorés. Le journal « De Standaard » de ce jour écrit que de plus en plus de personnes ne sont plus capables de payer leurs consultations auprès de leur médecin généraliste à cause de la crise…

Pour les personnes qui l’ont oublié, l’Excelsior doit encore rembourser 4.500.000 €… 4.000.000 à l’I.E.G et 500.000 à la ville… Prêts qui avaient l’avantage de ne devoir être payés que quelques années après avoir reçu l’argent !

Qui est capable aujourd’hui de nous dire ce que l’Excelsior a déjà reçu comme aides depuis 20 ans… ?

Qui de vous peut aller voir son banquier et lui demander un prêt qu’il ne rembourserait que dans 2 ans ? Qui de vous peut aller demander à l’I.E.G de payer sa facture d’eau dans 1 mois ?

N’y-a-t-il pas d’autres PRIORITES aujourd’hui à Mouscron ?

Seul représentant de l’opposition présent aujourd’hui au sein de cette assemblée, convoquée en urgence,  j’ai voté contre l’octroi de ce prêt.

VERCRUYSSE Dominique – Conseiller communal – Ambition 2000 – A.D.M

Excelsior STOP ou ENCORE ?

Nouvelle idée de nos (chers) politiciens…

L’Excelsior doit obtenir sa licence pour le 21 de ce mois… et nos (chers) politiciens n’ont rien trouvé de mieux que de faire appel à l’I.E.G pour recevoir une nouvelle avance (crédit-pont) de 900.000 €. D’après Vivacité, les « politiques » auraient pris position cette nuit ( très certainement dans les salons V.I.P de l’ EXCELSIOR ) pour accorder un crédit pont de… 1.500.000 € pour permettre au club d’avoir sa licence…

Ce crédit pont serait assuré les rentrées d’argent des droits TV ainsi que par les transferts de TOMOU, LEPOINT,… et la plus value sur L’EVENTUEL transfert de DEMBA BA d’Offenheim… Il vaut mieux, dans ce cas, que ce dernier ne se blesse pas d’ici la fin de la saison mais aussi de son éventuel transfert…

Si ces décisions ont bien été prises cette nuit on se demande dans quelleS conditionS….

Autour de la table (?) une floppée de politiciens, Philippe Courard ( Le ministre wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique ) qui avait déclaré qu’il n’y aurait plus d’aide pour l’Excelsior, Yves Leterme, Rudy Demotte étaient en présence des politiciens locaux… ce samedi soir après la rencontre contre le Standard… Et oui, il y a des élection dans quelques semaines… mais aussi d’importantes décisions à prendre vis-à-vis des électeurs qui s’en souviendront très certainement, du moins j’ose l’espérer !

Le Soir en ligne de ce jour nous informe cependant qu’un accord de principe aurait déjà été trouvé avec TOUS les politiciens locaux excepté ECOLO qui ne s’est pas encore prononcé…

Tiens donc…

Il semblerait donc que d’importantes décisions se prennent sans aucune concertation au coin d’un comptoir !!!!!!!

Que doivent penser aujourd’hui les 170 personnes qui ont perdu leurs emplois la semaine dernière ?

Et, étonnamment, dans un article du journal le Nord-Eclair du 17 avril, le bourgmestre déclare à ce sujet « Je suis prêt à monter au créneau pour trouver des solutions… mais je n’en ai pas beaucoup », et son échevine, présidente de l’IEG embraye « il n’y a pas de solution miracle. » MAIS pour l’Excelsior, il semblerait quand même que les solutions soient très vite trouvées !!!!!

Que doivent penser les  personnes qui sont à la recherche d’un emploi, celles qui n’arrivent plus à remplir leur frigo, etc… ?

Il faut savoir que l ‘I.E.G  doit encore encore recevoir 4.000.000 € de l’ EXCELSIOR  et la ville de Mouscron 500.000 €…???

Et l’argent du Sarma ( 670.000 €) ???

Faut-il choisir entre la peste et le choléra ?

Il est temps que nos hommes et femmes politiques pensent aussi aux défavorisés et que l’argent avec lequel ils jouent n’est pas leur argent !!!!

Alors que les joueurs brassent pour certains des milliers d’Euros par mois, que les  responsables de l’ EXCELSIOR discutent avec des Iraniens, des responsables de clubs dont certains sont le plus riches dans ce milieu (Manchester City) ce serait encore le contribuable Mouscronnois qui devrait y aller de leurs deniers !!!

NON… STOP ! ARRETEZ DE PRENDRE LES MOUSCRONNOIS POUR DES CONS !!!